Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Libre opinion - Retrait de Kyoto: une honte pour le Canada

    30 décembre 2011 |Simon Dubé - Hyogo-ken, Japon | Canada
    Le lundi 12 décembre 2011, le gouvernement Harper a encore une fois couvert les Canadiens de honte, cette fois en annonçant le retrait du Canada de la prochaine phase du Protocole de Kyoto. L'annonce de ce retrait s'est faite lors de la dernière journée de la 17e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques réunissant les ministres et délégués des pays qui s'étaient engagés à poursuivre les pourparlers sur l'avenir du Protocole.

    Lors de cette conférence, le ministre de l'Environnement Peter Kent n'a pas dévoilé ses intentions. Pensant que le Canada agissait de bonne foi, les participants ont conclu plusieurs ententes à la condition que les pays développés, dont le Canada, suivent leurs engagements climatiques. La plus importante avancée a probablement été menée par la Chine, qui, pour la première fois de son histoire, s'est montrée ouverte à s'engager dans la lutte.

    Mais le lundi matin, lors du dernier segment de la conférence, le ministre Kent déclarait sourire en coin que le Canada ne croit plus à la pertinence du Protocole de Kyoto et annonçait ainsi le retrait de son engagement.

    La honte! Après trois jours de pourparlers constructifs, le Canada osait saboter une partie des progrès accomplis lors d'une conférence de l'ONU, en plus d'annoncer une décision n'ayant même pas été débattue à la Chambre des communes!

    Indépendamment du fait que la politique en question est l'environnement, il est tout simplement indigne qu'un ministre garde un visage impassible lors d'une conférence de ce genre pour ensuite exprimer son retrait à la dernière minute. Mais le blâme ne revient pas principalement au ministre Kent pour ce manque de jugement. En effet, Peter Kent n'est qu'un bouc émissaire, comme l'ont été ses prédécesseurs Mme Rona Ambrose et M. John Baird, servant à prendre les coups des journalistes et des critiques, et néanmoins permettre ce sordide changement de cap des politiques vertes du Canada. C'est M. Harper lui-même qui doit être tenu responsable; le premier ministre semble avoir une aversion irréfléchie pour l'ensemble du débat climatique.

    Question d'identité


    Je suis un fier Acadien originaire de Moncton, Nouveau-Brunswick. À l'époque où j'ai vécu un été au Brésil, on considérait mon pays comme une terre de liberté, de sécurité, de tolérance et de paix. Pour les Brésiliens, le Canada était un pays progressiste. J'habite aujourd'hui le Japon. Du Canada, on imagine de vastes forêts vierges, des aurores boréales admirées en pleine nature, un respect de la faune et de la flore et un peuple digne de l'immensité d'un tel territoire.

    En apprenant ces nouvelles du Canada, devrais-je plutôt me demander ce qu'est devenu ce pays? En quoi les Canadiens respectent-ils encore les valeurs de ceux de l'époque de Jean Chrétien?

    Au final, ce n'est plus une question d'environnement ou d'économie: c'est une question d'identité. Qui sommes-nous et en quoi croyons-nous encore tous ensemble? Le gouvernement Harper a écrasé l'opposition lors des dernières élections et se prend aujourd'hui pour la voix unifiée des Canadiens. Mais en réalité, ce ne sont qu'environ 25 % de l'ensemble des citoyens canadiens qui ont exprimé leur appui aux conservateurs au scrutin du 2 mai. Pourtant, Harper s'arroge le droit de transformer et de souiller l'image de mon pays à l'étranger. Le pays que Harper conçoit avec ses politiques ressemble aux États-Unis des républicains. Ce pays n'est pas le mien.

    ***

    Simon Dubé - Hyogo-ken, Japon
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel