Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Le Parti conservateur promet d'éliminer le déficit plus rapidement

    8 avril 2011 12h54 |Alec Castonguay | Canada
    Le Parti conservateur a dévoilé ce matin une plate-forme électorale qui contient peu de nouveauté, l’essentiel ayant été rendu public dans le budget mort-né de mars dernier ou depuis le début de la campagne. On note toutefois une volonté d’éliminer le déficit budgétaire un an plus tôt que prévu, grâce à des compressions non précisées de 11 milliards de dollars sur quatre ans.

    Les promesses des conservateurs totalisent 6,6 milliards de dollars, les plus importantes ne devant toutefois pas se matérialiser avant le retour à l’équilibre budgétaire, en 2014-15.

    L’engagement le plus important, déjà connu, concerne la répartition des revenus entre conjoints pour ceux qui ont des enfants de moins de 18 ans. Ce fractionnement se traduit par une réduction d’impôt de 2,5 milliards de dollars par année.

    L’harmonisation de la TPS et de la TVQ pour le Québec est inscrite dans la plate-forme conservatrice, mais la facture de 2,2 milliards de dollars s’ajoutera au déficit, a affirmé Stephen Harper.

    La plate-forme confirme la volonté des conservateurs d’éliminer les subventions aux partis politiques, de réformer le Sénat et de supprimer le registre des armes à feu. Mesure étonnante: le parti promet de créer un «bureau des libertés religieuses dans le monde» au sein du ministère des Affaires étrangères.

    En matière de justice, le Parti conservateur promet, s’il est élu majoritaire, de fusionner 12 projets de loi en matière de justice dans un seul document omnibus qui serait adopté dans les 100 premiers jours du mandat. Ce type de projet de loi omnibus rend l’examen en comité parlementaire difficile et, souvent, ne permet pas de corriger les possibles erreurs, le projet de loi étant trop gros.

    En matière de santé, les conservateurs ont été pris de court par l’annonce libérale de ce matin, n’ayant rien inscrit en ce qui a trait aux transferts aux provinces au-delà de 2014. Dans une lettre aux Canadiens, Michael Ignatieff s’engage à maintenir la croissance des transferts aux provinces à 6 % après 2014, lorsque l’entente arrivera à échéance. Rapidement, le Parti conservateur s’est engagé à la même chose, le ministre des Finances sortant affirmant toutefois que cette croissance de 6 % s’appliquera au moins pour les «deux années» après 2014.

    Le Parti libéral a d’ailleurs utilisé la santé pour critiquer les priorités des conservateurs. «M. Harper a d’autres choix. Il préfère les avions de chasse, les mega-prisons et les baisses d’impôt aux corporations et d’autres changements au système de taxation qui, à notre avis, ne laisseront pas assez d’espace fiscal pour aider et renforcer le système de santé», a dit Michael Ignatieff, de passage à Hamilton, en Ontario.

    Une plate-forme avec cinq grands axes

    La plate-forme conservatrice de 77 pages, intitulée «Ici pour le Canada», s’articule autour de cinq grands axes: création d’emploi, soutien aux familles, lutte au déficit, sécurité et protection de la souveraineté canadienne dans le Grand Nord.

    Stephen Harper a présenté sa plate-forme électorale dans la ville de Mississauga, en Ontario. «Notre plate-forme reflète les baisses d’impôts que nous avons mis en place et que nous allons mettre en place. Ce n’est pas une collection de promesses trop chères qu’on ne pourra pas tenir», a dit le chef conservateur à une foule de 800 personnes triées sur le volet. M. Harper a attaqué le Parti libéral et le NPD, soutenant que les deux partis «ont la même plate-forme». Le NPD dévoilera sa plate-forme dimanche, à Toronto.

    Dans le domaine militaire, aucun changement de cap, alors que le chef conservateur a promis de continuer à acheter l’équipement «dont nos militaires ont besoin», ce qui inclut l’avion de chasse F-35.



     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel