Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Prendre la route de la Côte-Nord, pour les baleines et tellement plus!

    9 septembre 2017 | Martine Letarte - Collaboration spéciale | Voyage
    Les géants de calcaire de la réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan
    Photo: Martine Letarte Les géants de calcaire de la réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan
    Ce texte fait partie d’un cahier spécial.

    On connaît tous Tadoussac, célèbre pour l’observation de baleines. Mais la Côte-Nord a beaucoup plus à offrir, avec sa nature sauvage, ses plages surprenantes et son air salin, ses villages de pêcheurs et ses authentiques restaurants de fruits de mer qu’on découvre tout au long de la majestueuse route 138. Baie-Comeau, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et l’Archipel-de-Mingan, Natashquan : jusqu’où vous rendrez-vous pour une escapade automnale ?


    Après les belles routes vallonnées à travers les pâturages de Charlevoix, on prend le traversier et on se doit de commencer l’aventure de la Côte-Nord avec un arrêt à Tadoussac. On se dégourdit les jambes sur la promenade qui longe la baie. Puis, le petit sentier de la Pointe-de-l’Islet, une boucle de moins d’un kilomètre, est à faire pour la vue magnifique sur le Saint-Laurent et la possibilité d’y apercevoir des baleines et des bélugas.

     

    On peut aussi se tourner vers les croisières aux baleines ou vers une excursion en kayak avec Mer et Monde écotours.

     

    Les gourmets sont heureux à Tadoussac avec, entre autres, la grande table de fruits de mer Chez Mathilde ou le toujours sympathique Café Bohème.

     

    On profite de la promenade dans le village pour observer de plus près le spectaculaire Hôtel Tadoussac, tout en bois, avec sa longue toiture rouge et ses lucarnes blanches. Ouvert en 1865, il témoigne de la longue tradition touristique du village.

     

    En route vers Sept-Îles

     

    On reprend ensuite la route 138, tout en courbes et côtes impressionnantes, en direction de Sept-Îles. Un arrêt s’impose à Baie-Comeau, à la Microbrasserie St-Pancrace, reconnue pour ses bières brassées avec des produits locaux qui varient selon la saison. Leur bière au crabe a déjà fait parler, mais, lors de notre passage, on a pu découvrir celles au poivre des dunes et aux petits fruits. Le menu est axé sur les produits de la mer.

     

    On reprend ensuite la route qui réserve de beaux points de vue, avec de magnifiques haltes routières, comme celle de Baie-Trinité.

    Photo: Martine Letarte Un tronçon de la route 138 qui dessert la Côte-Nord

    Puis, on arrive à Sept-Îles, où l’on parcourt la promenade du Vieux-Quai. Vous pourriez même y apercevoir des baleines, alors que, cette année, elles ont été nombreuses à s’aventurer dans la baie, nous a-t-on dit.

     

    On arrête pour l’apéritif à l’Edgar Café-Bar, face à la promenade, où l’on peut aussi savourer des fromages fins, ainsi que des poissons fumés et marinés. Pour souper, direction le Blanc Bistro pour une cuisine du terroir et le Café Toscane pour un vrai repas italien.

     

    L’incontournable de Sept-Îles demeure Les Terrasses du Capitaine — dont le propriétaire est le même que celui de la Poissonnerie Soucy —, mais il est seulement ouvert l’été.

     

    Chose certaine, il faut profiter de son passage dans la ville pour déguster des crevettes de Matane (nordiques), qui sont en fait prises au large de Sept-Îles.

     

    Se laisser séduire par Havre-Saint-Pierre et l’Archipel-de-Mingan

     

    On reprend la route 138, et le décor prend rapidement des airs encore plus grandioses alors qu’on entre en Minganie. La municipalité de Rivière-au-Tonnerre, avec une vue à couper le souffle sur la mer, mérite un arrêt. On visite l’église de bois, construite au début du XXe siècle, et on fait des provisions de confitures à la Maison de la Chicoutai, un petit fruit subarctique acidulé à découvrir.

     

    On arrive ensuite à Havre-Saint-Pierre, où les épicuriens seront au paradis avec les restaurants de fruits de mer Chez Julie, ouvert en 1977, et La Promenade, avec une vue sur la mer.

     

    Vous n’avez jamais essayé la planche à pagaie ? Havre-Saint-Pierre est l’endroit idéal pour effectuer une sortie sur la mer avec Les Vagues, une jeune entreprise créée par une fille du coin établie à Montréal depuis des années, mais qui a décidé de revenir passer ses étés au Havre. On peut observer pendant l’escapade des crabes, étoiles de mer et méduses.

     

    L’Archipel-de-Mingan, accessible par zodiac, est le grand attrait dans la région. On y observe des monolithes, monuments de calcaire sculptés par les eaux il y a des millions d’années. On peut y effectuer une croisière, ou encore, y camper. Parcs Canada propose également des installations de prêt-à-camper oTENTik, chauffées au propane. Il est possible d’y aller tout le mois de septembre en appelant au centre d’accueil et d’interprétation.

     

    Rouler jusqu’à Natashquan… et plus loin encore !

     

    On poursuit ensuite la découverte de la côte avec un arrêt dans le magnifique petit village de pêcheurs d’Aguanish et son réputé fumoir. Puis, on met le pied à Natashquan, le village de Gilles Vigneault, où l’on peut voir sa maison d’enfance.

     

    Envie de rouler encore ? On peut oser la vraie aventure avec le Circuit du Grand Nord qui part de Blanc-Sablon pour atteindre le Labrador et Fermont.

     

    « On est si isolés qu’on fournit un téléphone satellite pour une portion de la route », raconte Mario Leblanc, directeur général de Tourisme Côte-Nord.

     

    Puis on arrive au cratère de Manicouagan, aux monts Groulx, au barrage Daniel-Johnson et à la centrale Manic-5, avant de revenir à Baie-Comeau pour compléter cette boucle de 1700 kilomètres.

     

    Un roadtrip comporte nécessairement une liste de ses chansons préférées à réentendre dans les moments creux, mais il faut aussi écouter la radio locale. Avec la lecture du menu du restaurant de fruits de mer, le bingo du village et l’horaire














    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.