Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Herrenchiemsee, le rêve versaillais de Louis II de Bavière

    10 juin 2017 |Christophe Huss | Voyage
    La ressemblance avec le palais français est frappante. Herrenchiemsee est l’ultime château construit par le souverain Louis II de Bavière (1845-1886).
    Photo: Christophe Huss La ressemblance avec le palais français est frappante. Herrenchiemsee est l’ultime château construit par le souverain Louis II de Bavière (1845-1886).

    Si vos pérégrinations vous amènent en Bavière, a fortiori si vous êtes mélomane et que vous vous y trouvez dans la seconde quinzaine de juillet, un lieu très singulier impose un détour : Herrenchiemsee. Le château qui abrite un festival de musique classique fut la dernière demeure de Louis II de Bavière, son petit Versailles.

     

    Le nom de Herrenchiemsee s’explique par le fait que le château se situe sur la Herreninsel (l’île des Hommes) du Chiemsee (lac de Chiem). Depuis l’aéroport de Munich (liaison directe de Montréal), il faut faire 130 km de route en direction sud-est. L’endroit est en fait plus proche de Salzbourg (70 km), dont le fameux festival de musique débute peu ou prou au moment où celui-ci s’achève.

      

    150 ans avant Poutine

     

    Versailles, avons-nous dit. C’est frappant, et les concerts se déroulent d’ailleurs dans l’équivalent de la galerie des Glaces. Herrenchiemsee est l’ultime château construit par Louis II de Bavière (1845-1886), qui ne put d’ailleurs l’achever.

     

    Le souverain bavarois eut le choc esthétique versaillais 150 ans avant Vladimir Poutine, en 1867. Il réalisa d’abord une réplique du Trianon à Linderhof, près d’Oberammergau, là où a lieu tous les dix ans le fameux Jeu de la Passion.

    Photo: Christophe Huss Les concerts du festival se déroulent dans l’équivalent de la galerie des Glaces du château de Versailles.

    Mais pour faire les choses en plus grand Louis II acheta la Herreninsel du Chiemsee en 1873 pour y construire son Versailles bavarois. Les travaux d’édification, qui commencèrent en 1878, durèrent sept ans. Mais les fonds ne suffirent pas à égaler le modèle, et la construction ne fut jamais achevée. Il n’empêche : 20 pièces sont parfaitement abouties et décorées. Louis II mourut en 1886 ; son palais ne lui servit que pendant 16 jours !

     

    Le lieu de villégiature qui fait face à Herrenchiemsee est Prien am Chiemsee. On se rend aux concerts à l’aide de navettes qui croisent sur le lac. Si Prien am Chiemsee est une ville d’eau typique où l’on suit des cures thermales, c’est aussi et surtout le « paradis du randonneur ». Ainsi, un peu plus au sud, Traumberg in Bayern et le téléphérique de la Kampenwand proposent des sentiers montagneux à 1500 m avec des panoramas sur les Alpes autrichiennes et bavaroises. De nombreux sentiers balisés y donnent une vue splendide sur le lac, où, d’ailleurs, la Herreninsel fait face à la concurrence de la plus modeste Fraueninsel (l’île des Femmes) et sa célèbre Abbaye de bénédictines.

     

    Louis II de Bavière est évidemment connu pour sa fascination à l’égard de Richard Wagner. Mais il était un grand mélomane avec des goûts éclectiques. Le Festival de Herrenchiemsee a évidemment trouvé dans son rêve versaillais un écrin royal. En 2017, la manifestation se tiendra du 18 au 30 juillet, sous la direction artistique d’Enoch zu Guttenberg, qui avait visité Montréal avec son orchestre KlangVerwaltung à l’automne 2016. Le chef ouvrira lui-même le festival avec la Passion selon sain Jean de Bach, puis un concert associant le Magnificat de Bach et la Messe en ut de Mozart, qui sera également repris en clôture.

     

    Parmi les grandes visites de l’édition 2017, signalons une soirée Monteverdi, le 23 juillet, avec Jos van Immerseel, ainsi que les associations de la soprano Ioulia Lejneva et du contre-ténor Franco Fagioli (21 juillet) et de la soprano espagnole Nuria Rial avec le flûtiste à bec Maurice Steger (27 juillet).

    Festival de Herrenchiemsee
    Du 18 au 30 juillet 2017, www.herrenchiemseefestspiele.de












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.