Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    Une saison culturelle d’exception à Paris

    La réponse de la région au terrorisme qui l’a touchée au coeur se concrétise

    15 avril 2017 | Louise Gaboury - Collaboratrice | Voyage
    Des créations du couturier espagnol Cristóbal Balenciaga, présentées à l’occasion de l’exposition «Balenciaga, l’œuvre au noir»
    Photo: Louise Gaboury Des créations du couturier espagnol Cristóbal Balenciaga, présentées à l’occasion de l’exposition «Balenciaga, l’œuvre au noir»

    Avec plus de 130 musées et quelque 300 spectacles présentés chaque semaine dans une centaine de salles, Paris affiche une offre culturelle incomparable, riche et variée, institutionnelle ou complètement éclatée.

     

    Cette année, ce sont 500 événements différents qui prendront l’affiche ici et là dans le Grand Paris. De l’art traditionnel présenté dans les cadres les plus prestigieux aux performances les plus marginales affichées dans les lieux presque secrets. C’est sans compter les incontournables du patrimoine, châteaux et cathédrales. La réponse de la région de Paris au terrorisme qui l’a touchée au coeur se matérialise.

     

    Pour la toute première fois, le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, la Ville de Paris et la région Île-de-France se sont unis pour appuyer un programme culturel unique, et surtout pour contribuer à le diffuser.

     

    Récemment, 80 journalistes venant d’une trentaine de pays ont pu goûter à quelques éléments du programme culturel proposé à Paris cette année, au cours de laquelle on célèbre deux importants anniversaires, le 40e du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou et le 100e de la mort d’Auguste Rodin. Le grand sculpteur est en vedette au Grand Palais jusqu’au 31 juillet.

     

    Au Musée d’Orsay, Parisiens et touristes peuvent s’émerveiller jusqu’au 25 juin devant les toiles composant l’exposition Au-delà des étoiles. Le paysage mystique de Monet à Kandinsky, organisée en collaboration avec le Musée des beaux-arts de l’Ontario et qui prend son origine dans une exposition sur le symbolisme présentée au Musée des beaux-arts de Montréal en 1995. On peut y voir quelques toiles des membres du Groupe des Sept. Par ailleurs, l’exposition Portraits de Cézanne est à l’affiche du Musée d’Orsay jusqu’au 24 septembre.

     

    Le superbe Musée Bourdelle, consacré à la sculpture, s’est garni de petites robes noires à l’occasion de l’exposition Balenciaga, l’oeuvre au noir, organisée par le Musée Galliera et au programme jusqu’au 16 juillet. À l’incontournable Louvre, on peut voir l’exposition Vermeer et les maîtres de la peinture de genre jusqu’au 22 mai. Et au Quai Branly, on présente Picasso primitif jusqu’au 23 juillet.

     

    Cette programmation, baptisée « Saison culturelle 2017 », fait partie du plan gouvernemental de relance du tourisme annoncé en septembre dernier par Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international. Elle a récemment été présentée en grande pompe devant un parterre de 1500 personnes lors d’une soirée on ne peut plus parisienne, dans le cadre magique de l’opéra Garnier.

     

    On y a lancé officiellement un court film promotionnel signé Mélanie Laurent, qui illustre l’émerveillement des gens devant les oeuvres et les performances artistiques. Arts visuels, musique, danse et théâtre font partie de cet exceptionnel menu culturel.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.