Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous
    Vitrine du livre

    Fou d’ailes, Alain Ernoult

    7 janvier 2017 |Gary Lawrence | Voyage

    Le Concorde qui décolle sur fond des tours jumelles du World Trade Center. Deux mastodontes des airs — un A380 et un A400 — en train de valser côte à côte dans le ciel. Mais aussi des chasseurs suisses, dont le rouge se détache sur le blanc des Alpes, des CL-215 en plein largage de flotte colorée, et de bons vieux Beaver canadiens en train de caracoler aux Maldives… Autant de clichés hors du commun croqués par Alain Ernoult, un photographe qui passe une bonne partie de sa vie dans les avions… à photographier d’autres avions. Avec plus de 3000 heures de prises de vue aériennes et 25 livres et expositions à son actif, ce « fou d’ailes » adore avoir la tête dans les nuages pour attraper au vol un Sukhoï russe en pleine incursion urbaine ou un Eurocopter en train de tournoyer autour du Cristo Redentor de Rio. Truffé de photos spectaculaires — dont plusieurs étaient des commandes spéciales — et appuyé par des textes informatifs ou anecdotiques, ce beau livre magnifie l’art de la photo aéronautique et l’élève dans ses plus hautes sphères.

    Fou d’ailes
    ★★★★ 1/2
    Alain Ernoult, Éditions de La Martinière, Paris, 2016, 312 pages












    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.