Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Le Club Med de Cancún

    Des allures d’hôtel de charme en territoire maya

    22 novembre 2014 | Hélène Clément - Collaboratrice à Cancún | Voyage
    Le nouveau restaurant Las Cazuelas et le club nautique, situés tout près du nouveau complexe Aguamarina.
    Photo: Hélène Clément Le nouveau restaurant Las Cazuelas et le club nautique, situés tout près du nouveau complexe Aguamarina.
    Ce fut le premier tout-compris à s’installer, en 1976, sur la Riviera Maya, à l’extrémité est de la péninsule du Yucatán. D’autres ont suivi dans son sillage, mais il demeure unique. Et la récente inauguration du bâtiment Aguamarina n’a fait qu’ajouter à l’attrait de ce Club Med niché au bord des eaux turquoise de la grande barrière de corail méso-américaine.​
     

    Ce qui frappe d’abord en arrivant au Club Med de Cancún, ce sont les couleurs. Celles des bâtiments, qui rappellent les haciendas mexicaines avec leurs murs jaune vif, rouge orangé ou rose mexicain accentuant la beauté des tissus, des meubles en bois, des décorations…

     

    Puis, le bleu clair et lumineux du ciel. Et aussi celui profondément turquoise de la mer, qui contraste avec le sable blanc, fin comme de la poudre, et l’enfilade d’hôtels blancs qui, à l’horizon, s’étirent en arc de cercle sur une vingtaine de kilomètres dans la baie de Cancún. Saisissant !

     

    Entre les oiseaux qui voltigent au-dessus de la mer, les gentils iguanes (GI) qui se prélassent au soleil, les oiseaux-mouches qui se délectent de jus d’agave, d’hibiscus, de flamboyants et de bougainvilliers dans les jolis jardins du village, tout enchante le regard ici. C’est bien connu, les Club Med s’installent toujours sur de beaux sites. Celui de Cancún ne fait pas exception.

     

    À la fin des années 1960, l’entreprise a l’embarras du choix. Cancún n’est alors qu’un modeste village de pêcheurs et son front de mer, une travée de lagunes et de marécages. Elle choisit d’installer son village à la pointe d’une baie qui, aujourd’hui, est une réserve protégée de neuf hectares, avec un seul hôtel comme voisin, trois plages et une lagune.

     

    Depuis son ouverture en 1976, il ne cesse de fleurir. Alors que deux membres sur trois y viennent en famille, Club Med investit donc pour fidéliser sa clientèle : 14 millions de dollars ont été consacrés à la rénovation et à l’agrandissement du village (le restaurant mexicain Las Cazuelas, un second resto de spécialités argentines, La Estancia, et le théâtre aménagé en un espace multifonctionnel). Et, il y a quelques semaines, on inaugurait le complexe de chambres familiales, Aguamarina, qui porte le nombre de chambres et de suites à 436.

     

    La tribu s’amuse

     

    Collé sur la mer, côté Riviera Maya, le bâtiment de trois étages comprend 60 suites. Et comme le salon de l’unité de luxe possède un divan-lit, la spacieuse suite accueille facilement une tribu avec quatre enfants.

     

    Un espace mis en scène par les architectes d’intérieur Marc Hertrich et Nicolas Adnet : « Nous avons voulu raconter l’histoire du Mexique à travers la décoration des chambres et créer une atmosphère contemporaine, mais authentique », explique Marc Hertrich. Les couleurs vives représentent le pays, et certains éléments de la décoration, l’époque maya et espagnole.

     

    L’efficacité énergétique figurait également au nombre des préoccupations des créateurs. Des capteurs permettent de déceler la présence des hôtes dans les chambres. L’électricité et la climatisation s’éteignent automatiquement lorsqu’ils sortent.

     

    D’un côté, l’édifice flirte avec le restaurant Las Cazuelas, le centre nautique où l’on pratique voile, planche à voile et kayak, une série de terrains de tennis, une aire de jeux pour enfants et un minigolf. De l’autre… avec la nature. Quant à la plage, rien à voir avec celle qui s’ouvre sur la zone hôtelière de Cancún, où l’eau de mer est plus bleue que celle de la carte postale.

     

    Celle de l’Aguamarina est plus étroite et plus rustique aussi, mais l’eau y est peu profonde, ce qui permet aux enfants de se baigner en toute sécurité. Et comme la deuxième plus grande barrière de corail au monde se trouve juste là, en face, le plongeur en apnée n’a qu’à effectuer quelques coups de brasse pour se retrouver dans l’un des beaux aquariums de la planète.

     

    Les jeunes de 4 à 17 ans ne sont dorénavant plus seuls à profiter de l’expertise des GO au village de Cancún. Depuis cet été, un nouveau Petit Club Med accueille les bouts de chou de deux à trois ans. Comme les plus grands, ils apprennent à cuisiner, à nager, à danser la zumba, à chanter et à exprimer leur créativité à travers l’art plastique et le théâtre.

     

    Si les tout-petits ont beaucoup de plaisir à participer aux mille et une activités du village, les ados tripent avec les GO, qui deviennent de véritables amis. Si bien que le jour du départ n’est pas sans faire couler quelques larmes. Compréhensible, après avoir randonné et bivouaqué en terre maya, développé son agilité au trapèze volant, assisté à des spectacles de feu, participé à des tournois de soccer de plage et s’être dépensé sur le plancher de danse.

     

    Tout ça pendant que les adultes pratiquent le tennis, s’adonnent à une marche sportive, nagent avec les tortues, les requins-baleines ou les dauphins, participent à une sortie en kayak, en voile ou en planche à voile, jouent au golf ou s’initient à la plongée-bouteille en piscine.

     

    Pour qui n’a pas le goût de fouler le sable blanc ou d’aller nager, il y a les excursions en bateau dans les mangroves, le magasinage sur la 5e Avenue du charmant village de Playa del Carmen, la découverte d’Isla Mujeres, une promenade en véhicule tout-terrain au beau milieu de la jungle, sur le chemin des anciennes routes mayas, la visite des sites archéologique de Coba, Tulum, Chichen Itza, une promenade à cheval ou simplement le farniente dans les jolis espaces du village réservés à cette activité hautement recommandée au Club Med.

    L'auteure était l'invitée de Club Med Canada.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.