Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Les vins de la semaine - 5 juillet 2013

    5 juillet 2013 |Jean Aubry | Vin
    (5) à boire d’ici cinq ans
    (5+) se conserve plus de cinq ans
    (10+) se conserve dix ans ou plus
    © devrait séjourner en carafe
    * appréciation en cinq étoiles

    L’affaire estivale

    Terres de Méditerranée 2011, Vin de Pays d’Oc, Dupéré Barrera, France
    (14,65 $ - 10507104)


    Jolie cuvée de négoce habile à vous intéresser dès le premier coup de nez tout en évitant de mousser l’intérêt en fin de parcours de bouche. Il y a du suivi, de la continuité dans la démarche fruitée, suffisamment de tenue et toute la fraîcheur voulue pour régaler ces moments où les brochettes de porc sont au menu. (5)**1/2


    Le rosé

    Borsao 2012, Espagne
    (12,35 $ - 10754201)

     

    Il est indiqué sur la contre-étiquette : « Contient sulfites et poisson ». Que cela ne vous « arête » pas en si bon chemin puisque ce grenache ose le rose avec une pigmentation à faire rougir des rouges légers tant son fruité est ample et généreux. Sec, simple, frais, bien constitué, voilà un rosé pour charcuteries variées. (5)**


     

    Primeur en blanc

    Santenay Les Côteaux sous la Roche 2010, Domaine Olivier
    (29,25 $ - 11899912)


    Bourgogne, la friponne, la ratoureuse, la… comment dire, la… « l’acoquineuse », tenez. Celle qui touche par sa texture, celle qui fait mouche là où le désir s’emballe, celle qui auréole le chardonnay d’une aura minérale unique, émanant la tension, la finesse. Un blanc sec, vibrant, élevé avec brio. Top ! (5 +)***1/2 ©


    Primeur en rouge

    Clos La Coutale 2011, Cahors, France
    (14,75 $ - 00857177)


    Rencontrer Philippe Bernède relève du poème. Toujours ce sourire en coin de Joconde, cette discrétion paysanne, ce parler cadurcien chantant et ce vin, glissant en bouche comme la main de Brigitte Bardot sur une peau de phoque tannée avec amour. Un rouge souple, net et confiant, vendu à prix d’ami. (5)**1/2


    L’émotion

    Côtes du Rhône Villages 2012, Dupéré Barrera, France
    (21 $ - 10783088)


    Mode d’emploi : passez-le en carafe deux heures en raison d’une réduction importante, rafraîchissez-le à 16 °C pour calmer la bête et buvez-le sur des côtes de porc fumées. Vous saisirez alors l’énergie formidable de cette cuvée, étonnante de clarté, de fougue, d’authenticité. Le tandem Dupéré Barrera sait y faire ! (5 +)***1/2 ©













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.