Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    RestaurantsFlux RSS de la section Restaurants

    Cuisine
    Chercher
      Dès le seuil du restaurant Hà franchi, une quarantaine de chapeaux chinois accrochés au mur met en appétit pour des petits plats à l’exotisme retenu.
      Critique resto

      Hà, le nouveau du Vieux-Montréal

      28 juillet 2017 | Jean-Philippe Tastet | Restaurants | ★★★
      Le grand plaisir que j’ai eu à lire ma consoeur Lesley n’a d’égal que celui de vous retrouver et de partager avec vous quelques découvertes dans le monde merveilleux de la restauration chez nous. La...
      Le grand plaisir que j’ai eu à lire ma consoeur Lesley n’a d’égal que celui de vous retrouver et de...
      0 réactions | 2 votes
      Type de cuisine : cuisine asiatique
      Le chef Antonin Mousseau-Rivard a ouvert Le Mousso, rue Ontario à Montréal, en septembre 2015.

      Haute voltige gastronomique

      9 septembre 2016 | Jean-Philippe Tastet | Restaurants | ★★★★ 1/2
      Souvent, au moment d’écrire ce que j’espère être mieux que des insignifiances sur les maisons que je visite pour vous en parler, je mets un casque d’écoute et choisis quelques pièces musicales...
      Souvent, au moment d’écrire ce que j’espère être mieux que des insignifiances sur les maisons que je...
      1 réaction | 1 votes
      Type de cuisine : cuisine asiatique
    • Les nappes du mois

      Khémara

      29 avril 2016 | Catherine Ferland | Restaurants
      Une envie irrésistible de vermicelles frits, de poulet Annam, de porc kreung, de boeuf loc-lac d’Angkor-Sna ou de pétoncles ream ? Dans le secteur Charlesbourg, Khémara vous permettra d’assouvir votre...
      Une envie irrésistible de vermicelles frits, de poulet Annam, de porc kreung, de boeuf loc-lac...
      0 réactions | 0 votes
      Type de cuisine : cuisine asiatique
    • Les nappes du mois

      Miyagi Bistro thai sushi

      4 mars 2016 | Catherine Ferland | Restaurants
      Les amateurs de films d’arts martiaux auront reconnu l’allusion : il y a ici une rencontre entre les gastronomies asiatiques et américaines (dont une jolie carte de sushis), où les calmars Shangaï et...
      Les amateurs de films d’arts martiaux auront reconnu l’allusion : il y a ici une rencontre entre les...
      0 réactions | 0 votes
      
Madame Kim Mi Kyum prépare des plats qui tiennent plus de la petite musique de cuisine familiale que du tintamarre des restaurants.

      Madame Kim et sa famille

      25 septembre 2015 | Jean-Philippe Tastet | Restaurants
      Madame Kim Mi Kyum a un restaurant au coin de la rue Bernard et de l’avenue de l’Esplanade. L’endroit s’appelle Omma et c’est beaucoup plus qu’un restaurant. Bien entendu, pour le client de passage,...
      Madame Kim Mi Kyum a un restaurant au coin de la rue Bernard et de l’avenue de l’Esplanade....
      0 réactions | 0 votes
      Région : Montréal Type de cuisine : cuisine asiatique
      Le restaurant Hà a pris la suite de Souvenirs d’Indochine, avenue du Mont-Royal, à Montréal.

      Hà! Pour le plaisir

      Souvent, je vais au restaurant par devoir. Parfois, c’est par plaisir. Le restaurant Hà figure dans cette dernière très courte liste. Plaisir des papilles, des yeux, des oreilles. Plaisir de voir...
      Souvent, je vais au restaurant par devoir. Parfois, c’est par plaisir. Le restaurant Hà figure dans...
      0 réactions | 1 votes
      Région : Montréal Type de cuisine : cuisine asiatique
      <div>
	La Maison Kam Fung permet d’apprécier la dizaine de pages du menu très varié, qui propose aussi des soupes et de nombreux plats de nouilles.</div>

      Les chinoiseries de Saint-Urbain

      4 janvier 2013 | Philippe Mollé | Restaurants
      Nous aurions pu nous croire attablés dans n’importe quelle grande salle communautaire en Chine à apprécier cette cuisine propre aux restaurants populaires. En réalité, nous sommes bien à Montréal, rue Saint-Urbain, au deuxième étage d’un édifice qui en fait est un mini-centre commercial asiatique. On se retrouve dans l’authentique restaurant chinois, sans artifices de décoration, sans aucune intimité, car les tables sont de grandes tables rondes sur lesquelles on retrouve l’essentiel pour manger. Manger en Chine est bien plus qu’un acte de survie. C’est aussi un acte social qui réunit amis et famille autour de nombreux plats. Les dim sums servis dans les tamis de bambou sont prétexte au brunch chinois. Bon signe, ce restaurant est fréquenté par les Asiatiques, pour ne pas dire les Chinois, qui discutent à voix haute de la pluie ou du beau temps sans se soucier de la multitude de plats posés au fur et à mesure sur la table.
      Nous aurions pu nous croire attablés dans n’importe quelle grande salle communautaire en Chine à apprécier cette cuisine propre aux restaurants populaires. En réalité, nous sommes bien à Montréal, rue Saint-Urbain, au deuxième étage d’un édifice qui en fait est un mini-centre commercial asiatique. On se retrouve dans l’authentique restaurant chinois, sans artifices de décoration, sans aucune intimité, car les tables sont de grandes tables rondes sur lesquelles on retrouve l’essentiel pour manger. Manger en Chine est bien plus qu’un acte de survie. C’est aussi un acte social qui réunit amis et famille autour de nombreux plats. Les dim sums servis dans les tamis de bambou sont prétexte au brunch chinois. Bon signe, ce restaurant est fréquenté par les Asiatiques, pour ne pas dire les Chinois, qui discutent à voix haute de la pluie ou du beau temps sans se soucier de la multitude de plats posés au fur et à mesure sur la table.
      1 réaction | 2 votes
      Type de cuisine : cuisine asiatique
      Le restaurant Be Bap de Montréal comporte une cuisine ouverte qui permet d’assister à la composition des plats que l’on consomme.

      La Corée d’un coup de baguette

      15 juin 2012 | Philippe Mollé | Restaurants
      Tout le monde ou pres que est déjà allé dans un restaurant chinois, thaïlandais ou encore japonais ; malheureusement, bien peu de gens savent qu’il existe aussi une culture alimentaire intéressante en Corée et une cuisine propre à ce pays.
      Tout le monde ou pres que est déjà allé dans un restaurant chinois, thaïlandais ou encore japonais ; malheureusement, bien peu de gens savent qu’il existe aussi une culture alimentaire intéressante en Corée et une cuisine propre à ce pays.
      2 réactions | 1 votes
      Type de cuisine : cuisine asiatique
      Les chefs du restaurant Thaïlande à l’œuvre.<br />

      Voyage en Thaïlande en classe économique

      27 janvier 2012 | Philippe Mollé | Restaurants
      J'ai déjà un préjugé favorable envers la Thaïlande, sa cuisine et la richesse des produits qu'on y trouve. J'avais convié une amie, chargée de guides et de questions et qui souhaitait partir pour six semaines, à un souper en semaine au restaurant Thaïlande. Ouvert en 1987, ce restaurant est l'un des pionniers du genre à Montréal.
      J'ai déjà un préjugé favorable envers la Thaïlande, sa cuisine et la richesse des produits qu'on y trouve. J'avais convié une amie, chargée de guides et de questions et qui souhaitait partir pour six semaines, à un souper en semaine au restaurant Thaïlande. Ouvert en 1987, ce restaurant est l'un des pionniers du genre à Montréal.
      1 réaction | 5 votes
      Type de cuisine : cuisine asiatique
      • photo
      Le restaurant Pho Viet n’attire guère le visiteur par sa façade extérieure, ni par l’intérieur exigu. Nous ne sommes pas ici dans un restaurant gastronomique, bien que cela soit relatif, selon les goûts de chacun. Notre but est de découvrir l’exotisme culinaire qui, on le sait, ne rime pas toujours avec décor et raffinement sur la table. <br />

      À la soupe!

      29 juillet 2011 | Philippe Mollé | Restaurants
      Pour avoir à plusieurs reprises visité le Vietnam du nord au sud, j'ai pu, au fil de mes voyages, découvrir et apprécier dans les restaurants autre chose que les éternels rouleaux de printemps. J'y ai découvert, entre autres, une magnifique cuisine de rue qui nous permet d'apprécier le réel talent des cuisinières vietnamiennes, qui réalisent des prouesses avec trois fois rien comme matériel, mais avec des ingrédients toujours d'une extrême fraîcheur.
      Pour avoir à plusieurs reprises visité le Vietnam du nord au sud, j'ai pu, au fil de mes voyages, découvrir et apprécier dans les restaurants autre chose que les éternels rouleaux de printemps. J'y ai découvert, entre autres, une magnifique cuisine de rue qui nous permet d'apprécier le réel talent des cuisinières vietnamiennes, qui réalisent des prouesses avec trois fois rien comme matériel, mais avec des ingrédients toujours d'une extrême fraîcheur.
      0 réactions | 0 votes
      Type de cuisine : cuisine asiatique
    • Les bonnes fourchettes - 8 avril 2011

      8 avril 2011 16h33 | Martin Fournier | Restaurants
      Le Louis-Hébert
      668, Grande-Allée Est
      Québec, 418 525-7812


      Le Louis-Hébert a pignon sur rue au beau milieu de la prestigieuse Grande Allée depuis 30 ans. Sa cuisine française inventive épouse les tendances gastronomiques et fait la part belle aux produits fins du terroir. L'ambiance particulièrement chaude et intime a des airs de noblesse. Cave à vins réputée. Grand service. Mais des tables d'hôte sympathiques démocratisent la maison.
      Le Louis-Hébert
      668, Grande-Allée Est
      Québec, 418 525-7812


      Le Louis-Hébert a pignon sur rue au beau milieu de la prestigieuse Grande Allée depuis 30 ans. Sa cuisine française inventive épouse les tendances gastronomiques et fait la part belle aux produits fins du terroir. L'ambiance particulièrement chaude et intime a des airs de noblesse. Cave à vins réputée. Grand service. Mais des tables d'hôte sympathiques démocratisent la maison.
      • photo
      Un dessert à l’Europea.<br />

      Les 12 meilleurs restaurants de Montréal pour 2010

      3 décembre 2010 | Philippe Mollé | Restaurants
      Évaluer un restaurant n'est pas simple ni facile. Différents critères sont pris en considération et l'évaluation se fait parfois sur plusieurs mois, avec plus d'une visite au restaurant. Ces critères vont de l'ambiance (musique, décor, éclairage, style) au mobilier et aux ustensiles, en passant par la propreté, la manière dont la table est dressée, le service, la carte des vins, les vins offerts au verre et, bien sûr, la qualité des mets servis en fonction du rapport qualité/prix.
      Évaluer un restaurant n'est pas simple ni facile. Différents critères sont pris en considération et l'évaluation se fait parfois sur plusieurs mois, avec plus d'une visite au restaurant. Ces critères vont de l'ambiance (musique, décor, éclairage, style) au mobilier et aux ustensiles, en passant par la propreté, la manière dont la table est dressée, le service, la carte des vins, les vins offerts au verre et, bien sûr, la qualité des mets servis en fonction du rapport qualité/prix.
      • photo
      Le décor du restaurant Jogoya, typiquement chinois, rappelle les grandes salles de banquet. On y a volontairement renoncé au permis d’alcool, ce qui permet aux clients d’apporter leur vin ou leur bière.

      Entre l'Asie et Saint-Lambert

      30 avril 2010 | Philippe Mollé | Restaurants
      Aller dans un restaurant asiatique, qu'il soit chinois, japonais ou thaï, peut relever du parcours du combattant quand vient le moment d'élucider la carte de huit pages qu'on nous y présente. Un mélange disparate de saveurs, de goûts, qui va du général Tao aux sushis de l'empereur et aux rouleaux de printemps.
      Aller dans un restaurant asiatique, qu'il soit chinois, japonais ou thaï, peut relever du parcours du combattant quand vient le moment d'élucider la carte de huit pages qu'on nous y présente. Un mélange disparate de saveurs, de goûts, qui va du général Tao aux sushis de l'empereur et aux rouleaux de printemps.
      1 réaction | 0 votes
      Région : Montréal/Rive sud Type de cuisine : cuisine asiatique
      Le restaurant Sao Sao, une charmante découverte dans un coin où la restauration rapide a élu domicile depuis fort longtemps.

      À Brossard en passant par Saigon, la route du Sao Sao

      16 avril 2010 | Philippe Mollé | Restaurants
      Si toutes les voies mènent, à Brossard, vers l'affreux boulevard Taschereau, toutes ne nous conduisent pas vers des unités de restauration récipiendaires de «fourchettes dorées».
      Si toutes les voies mènent, à Brossard, vers l'affreux boulevard Taschereau, toutes ne nous conduisent pas vers des unités de restauration récipiendaires de «fourchettes dorées».
      1 réaction | 0 votes
      Région : Montréal/Rive sud Type de cuisine : cuisine asiatique
      Un an après son ouverture, le restaurant Koko de l’hôtel Opus s’ajuste et répond aux attentes, grâce à son service professionnel, mais surtout grâce à sa cuisine «découvertes», parmi les plus justes de Montréal.

      Urbain, le Koko

      7 août 2009 | Philippe Mollé | Restaurants
      Il y a quelques mois, je vous parlais du manque d'intérêt des hôtels pour ce qui est de relever le défi de la restauration. On y sert habituellement une cuisine passe-partout selon une formule «buffet tout compris» pour les congressistes. De fait, on a oublié les plats cuisinés, l'originalité, pour offrir des mets similaires, souvent achetés, des desserts identiques et surgelés, et le service laisse parfois à désirer.
      Il y a quelques mois, je vous parlais du manque d'intérêt des hôtels pour ce qui est de relever le défi de la restauration. On y sert habituellement une cuisine passe-partout selon une formule «buffet tout compris» pour les congressistes. De fait, on a oublié les plats cuisinés, l'originalité, pour offrir des mets similaires, souvent achetés, des desserts identiques et surgelés, et le service laisse parfois à désirer.
      0 réactions | 0 votes
      Région : Montréal Type de cuisine : cuisine asiatique
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.