Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Petite bouffe entre amis

    23 octobre 2015 |Jean-Philippe Tastet | Restaurants
    Chez Bouffe est un joli bistro de quartier situé en face du théâtre Denise-Pelletier.
    Photo: Chez Bouffe Chez Bouffe est un joli bistro de quartier situé en face du théâtre Denise-Pelletier.
    Chez Bouffe
    4316, rue Sainte-Catherine Est Montréal 514 252-5420

    Claude Poissant est en partie responsable de cette chronique. Lui et Adrien Bletton. Vous noterez que j’utilise le mot chronique et non critique puisque, dans ce cas-ci, il n’y eut rien à noter de désagréable et que la perspective de voir la pièce mise en scène par M. Poissant dans laquelle jouent M. Bletton et ses camarades nous avait mis dans une humeur guillerette.

     

    Chez Bouffe est un joli petit bistrot de quartier situé en face du théâtre Denise-Pelletier. On ne badine pas avec l’amour, la très belle pièce d’Alfred de Musset, était jouée ce soir-là de l’autre côté de la rue. L’occasion était belle de venir voir si l’on ne badinait pas non plus avec la cuisine de ce côté-ci.

     

    Il flotte dans ce petit établissement un tel air de bonhomie que, dès le seuil de la porte, on se sent presque chez soi ou chez des proches qui nous auraient invités pour une soirée de dégustation de petits plats maison.

     

    Tout y est agréable et, si l’on arrive un peu en avance sur l’heure du rendez-vous, de grands sofas profonds appellent à la détente, préliminaire favorable à l’appréciation d’une bonne table.

     

    Alors qu’ailleurs on se sent souvent agressé dès l’arrivée par quelque musique tonitruante, le fond musical, ici, est apaisant. Dans son décor, la maison a conservé tout ce qui faisait son charme au moment de la construction : beaucoup de bois ayant bien vieilli et gardé des jours passés les meilleurs souvenirs.

     

    Autrefois, l’endroit s’appelait La bécane rouge. L’avoir rebaptisé Chez Bouffe pourrait induire en erreur et donner à penser que l’on y sert maintenant quelque boustifaille. Or, si le nom de l’établissement manque de poésie, les clients trouvent ici de petits plats soignés et pleins de générosité.

     

    La générosité commence dès la première visite du serveur : « Nous avons ce soir d’excellentes huîtres à 1 $ l’unité. »

     

    Ça, c’est généreux, d’autant que les petits mollusques avaient été écaillés avec soin et étaient marins juste ce qu’il faut.

     

    Le tartare de boeuf était relevé comme il devrait toujours l’être et celui de saumon, assaisonné de façon à rendre l’assiette intéressante. Les deux venaient avec un grand bol de frites succulentes et quelques verdures.

     

    Il y avait dans les entrées un plat intitulé « Pieuvre braisée et chorizo sur salade d’endives ».

     

    Difficile de résister lorsqu’on aime immodérément la pieuvre, le chorizo et les endives. Je ne résistai pas et j’ai encore en mémoire vive sur les papilles la délicatesse du trio.

     

    En plat principal, une belle assiette de pétoncles des îles de la Madeleine, champignons sauvages et légumes du marché. Poêlés avec soin, les pétoncles donnaient envie de partir sur-le-champ pour les Îles afin de s’en gaver.

     

    Puis, une autre assiette également folichonne de magret et de gésiers de canard, betteraves, maïs, pommes de terre, sauce madère.

     

    Je me souviens avoir redemandé du pain afin de nettoyer la chose méticuleusement, tout y étant parfait, individuellement autant qu’en groupe.

     

    Je forçai deux desserts et des fourchettes pour tout le monde sous les admonestations de la tablée.

     

    Une tarte à la citrouille, tout à fait de saison, et une tarte aux pommes « déconstruite » disparurent sous mes applaudissements. Nous quittâmes repus.

     

    Le bonheur se poursuivit dans les fauteuils du théâtre, la troupe était en grande forme, Camille touchante, Perdican émouvant et Adrien magistral.

     

    En reprenant mes notes de table le lendemain matin, je soupçonnai M. Poissant d’avoir également travaillé à la mise en scène de notre repas, tant, ce soir-là, tout avait été parfait.

    Chez Bouffe est un joli bistro de quartier situé en face du théâtre Denise-Pelletier. Tartare de boeuf et frites Sashimi façon Chez Bouffe Côtelettes d'agneau et pétoncles<br />












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.