Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Portes ouvertes sur les fermes du Québec

    Un dimanche à la ferme… en ville comme à la campagne

    9 septembre 2017 | Claude Lafleur - Collaboration spéciale | Loisirs
    Les portes ouvertes sont aussi l’occasion de déguster divers produits de la ferme.
    Photo: Jacques Nadeau Le devoir Les portes ouvertes sont aussi l’occasion de déguster divers produits de la ferme.
    Ce texte fait partie d’un cahier spécial.

    Le dimanche 10 septembre, plus de 100 fermes du Québec nous invitent à les visiter. Les agriculteurs d’ici seront fiers de partager leur savoir-faire et leur passion, en donnant un aperçu de leur quotidien. Et pour les plus citadins, rendez-vous sur l’esplanade du Parc olympique, où plusieurs d’entre eux seront réunis pour une grande fête agricole.


    Il s’agit de la 15e édition des Portes ouvertes sur les fermes du Québec, organisée par l’Union des producteurs agricoles. « Bon an, mal an, plus d’une centaine de fermes ouvrent leurs portes aux citadins, précise Pierre Lemieux, premier vice-président de l’UPA. Venez en apprendre plus sur notre métier, sur notre savoir-faire, et renouer avec les produits agricoles d’ici. »

     

    L’UPA observe que de moins en moins de citoyens ont des liens de proximité avec l’agriculture. « C’est pourquoi nous voulons mettre en évidence le quotidien des producteurs agricoles, explique M. Lemieux. Montrer ce métier qui est toujours aussi d’actualité. » Les agriculteurs désirent également nous amener à prioriser les produits québécois lorsqu’on fait notre épicerie.

     

    En plus de permettre aux visiteurs de visiter des fermes, cette journée permet de déguster leurs produits et de participer à une foule d’activités et de jeux pour toute la famille. « Ça se veut une activité de divertissement pour toute la famille », ajoute M. Lemieux.

     

    Poules, vaches ou chèvres au Parc olympique

     

    Pour une troisième année, l’UPA nous offre en outre la « campagne qui débarque en ville », c’est-à-dire une soixantaine de kiosques installés au pied du Stade olympique et qui couvre tout le monde agricole. C’est même l’occasion pour nous de voir de près des poules, des vaches et des chèvres, ainsi que de déguster divers produits de la ferme. On y propose des spectacles jeunesse, des conférences, des démonstrations de tonte de moutons, de traite de vaches, en plus de nous convier à une épluchette de maïs géante.

    Photo: UPA Pierre Lemieux

    Toutes les activités sont gratuites, tant au Parc olympique que dans les fermes. Dans certains cas, on peut aussi en profiter pour acheter des produits frais.

     

    Opération de sensibilisation

     

    C’est la 15e année que l’Union des producteurs agricoles présente cette activité. « Depuis que nous organisons ces portes ouvertes, nous constatons que notre métier figure parmi les plus appréciés du grand public, relate Pierre Lemieux. On est parmi les premiers ! »

     

    Cette activité a aussi amené les citadins à s’intéresser aux marchés de proximité, poursuit-il. « Nos premières portes ouvertes ont généré un bel engouement pour les produits québécois », ajoute-t-il avec satisfaction.

     

    Cette année, l’UPA innove en nous offrant une application pour téléphone intelligent qui donne toutes les informations pertinentes à une visite agricole : liste des fermes participantes, parcours personnalisé, activités offertes à Montréal, plan interactif du Parc olympique, renseignements pratiques, etc.

     

    Informations : http://portes ouvertes.upa.qc.ca













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.