Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous
    Nordelec

    Spectaculaires penthouses

    15 novembre 2014 | Émilie Corriveau - Collaboratrice | Habitation
    Photo: Nordelec
    Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

    Perchés aux derniers niveaux d’un immeuble construit en 1913 dans le quartier Pointe-Saint-Charles pour la Northern Electric Company, les premiers penthouses du projet Nordelec sont, depuis novembre, prêts à être occupés. Signés Cardinal Hardy Architectes (CHA), ces espaces somptueux se démarquent par leur aménagement très distinctif sur trois paliers et par les vues imprenables qu’ils offrent sur le centre-ville de Montréal.

     

    « Ce sont vraiment des penthouses spéciaux », relève d’emblée Aurèle Cardinal, architecte et associé principal chez Lemay +CHA et cofondateur de Cardinal Hardy, firme à l’origine des diverses phases Lowney, des lofts Redpath et de la Tour des Canadiens.

     

    Au nombre de 36, ces logements comportent deux ou trois chambres et leur superficie varie de 953 à 1951 pieds carrés. Tous bâtis sur trois étages, ils ont une hauteur de plafond qui s’élève parfois jusqu’à 17 pieds dans certaines zones.

     

    « C’est très rare, des plafonds aussi hauts, note M. Cardinal. Ça donne de très beaux espaces au plan volumétrique, avec une fenestration de type industriel qui n’a rien à voir avec ce qu’on fait malheureusement dans le neuf aujourd’hui, parce que, financièrement, ce serait beaucoup trop cher ! »

     

    Quant aux vues que procurent cette généreuse fenestration et les vastes toits-terrasses qui surmontent tous les penthouses, elles sont pour la plupart saisissantes, car aucun édifice avoisinant ne les obstrue.

     

    « Tout ce qui est périphérique au Nordelec est plus bas que les étages des penthouses, précise M. Cardinal. Tout ce qui est prévu pour l’avenir dans les environs doit aussi être plus bas que le bâtiment du Nordelec. Disons que c’est assez rare en ville et que ça nous a donné la possibilité de faire quelque chose de très particulier. On a donc dessiné tous les penthouses en tenant compte de ça. »

     

    Bien qu’ils comprennent tous des chambres fermées, les penthouses du Nordelec ont été conçus pour satisfaire davantage les besoins des couples et des célibataires que ceux des familles. Comportant de vastes aires ouvertes et aménagés comme des lofts industriels au caractère moderne, ils sont mieux adaptés à une clientèle qui n’est pas à la recherche d’espaces traditionnellement compartimentés.

     

    « Au-delà des défis normaux que comporte le recyclage d’un vieux bâtiment industriel, ce qui a été complexe au Nordelec, c’est de faire cohabiter toutes les fonctions du lieu en matière de code et de déterminer la façon de le traiter au plan de l’architecture, explique M. Cardinal. Il y a des gens qui y vivent, mais il y a aussi des gens qui y travaillent, et ça, il ne faut pas l’oublier ! On s’est interrogé sur le genre de penthouse qu’on pouvait y construire sans dénaturer la vocation des lieux. On a décidé de faire des espaces qui ne s’adressent pas à la famille standard. Ça vise une clientèle qui s’accommode d’un milieu de vie différent de ce qui est généralement proposé. »

     

    Signés HUMÀ Design, bien qu’ils soient d’apparence moderne, les intérieurs des penthouses du Nordelec témoignent habilement du passé des lieux. Dans les cuisines, par exemple, alors que les matériaux réfléchissants en thermoplastique noir et blanc des cabinets et les comptoirs de quartz confèrent un look contemporain à la pièce, les dosserets de porcelaine rappellent des motifs d’antan.

     

    Des commodités intéressantes

     

    Comme c’est le cas dans la plupart des nouvelles tours d’habitation d’envergure dans la métropole, les résidants du Nordelec pourront profiter d’espaces communs. Parmi eux, notons un lounge urbain d’environ 4000 pieds carrés ayant été aménagé de façon à respecter l’esprit d’un bâtiment industriel. Lorsque sa construction sera terminée, cet espace moderne comprendra un foyer, des tables de billard, des appareils de mise en forme et plusieurs aires de détente. Une suite de fenêtres panoramiques s’étendra sur deux façades, d’où il sera possible d’admirer le sud et l’est de Montréal. Depuis ce lounge, les propriétaires pourront accéder au toit-terrasse commun, qui loge une piscine extérieure. Les résidants du Nordelec pourront également bénéficier d’un assortiment de boutiques qui seront aménagées dans le hall de l’immeuble.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.