Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Terrasses Cap-à-l'aigle - «C'est important que les maisons ne s'imposent pas dans le paysage»

    Un projet immobilier haut de gamme et de facture contemporaine prend forme dans Charlevoix

    21 avril 2012 |Émilie Corriveau | Habitation
    <div>
	 </div>
<div>
	La résidence La Plaisance du projet Terrasses Cap-à-l’aigle</div>
    Photo: Ulysse Lemerise Bouchard
     
    La résidence La Plaisance du projet Terrasses Cap-à-l’aigle
    La première fois qu'il a mis les pieds dans la région de Charlevoix, Florent Moser a été soufflé par la beauté de ses paysages. Lorsque s'est présentée l'occasion d'y acquérir un vaste lot de terres, l'homme n'a pas hésité une seconde. Désireux de préserver la beauté des lieux et de la faire partager, en compagnie de quelques partenaires, il a élaboré un audacieux projet immobilier mettant en valeur les richesses de l'endroit: les Terrasses Cap-à-l'aigle.

    «Mes parents sont suisses. Lorsque j'étais jeune, j'ai eu la chance d'aller souvent là-bas et de voir des paysages absolument incroyables. Des maisons magnifiques aussi. La première fois que je suis allé à Charlevoix, j'ai ressenti le même genre de sentiment que lorsque j'étais jeune et que ma famille et moi allions dans les Alpes. Je m'y suis senti bien et j'ai eu envie d'y passer plus de temps. Lorsqu'on m'a offert l'occasion d'acquérir un grand terrain près de La Malbaie, j'ai tout de suite sauté sur l'occasion», raconte Florent Moser, promoteur des Terrasses Cap-à-l'aigle.

    Passionné d'architecture et entrepreneur?depuis?déjà quelques années, M. Moser a également eu l'envie de transformer ses terres boisées en un domaine résidentiel où toutes les maisons seraient conçues selon un design réfléchi, épuré et respectueux de l'environnement.

    «Partout dans le monde, il y a des projets immobiliers où on retrouve des maisons haut de gamme qui s'intègrent bien à l'environnement et qui mettent la nature à l'avant-plan. Ici, on manque de ce genre de projets. Je me suis dit que le terrain était parfait pour ça et j'ai eu envie de proposer un projet intéressant aux Québécois», précise le jeune entrepreneur.

    Situé à flanc de montagne, en pleine forêt et en bordure du fleuve Saint-Laurent, offrant des vues magnifiques sur la région, le terrain de M. Moser avait effectivement tout le potentiel nécessaire pour accueillir ce genre de projet.

    Il a d'abord été divisé en 100 lots dont la superficie varie de 30 000 à 400 000 pieds carrés. Puis, on y a aménagé une route asphaltée pour relier les 60 terrains de la première phase du projet. On a ensuite fait les travaux nécessaires pour que tous les terrains soient desservis par l'aqueduc municipal de la ville de La Malbaie et alimentés par le réseau électrique d'Hydro-Québec et le réseau de télécommunications de Bell.

    En vente depuis un plus de deux ans, près de la moitié des terrains de la première phase du projet ont trouvé preneurs. Toutefois, moins d'une dizaine de maisons y ont été construites.

    «Il s'agit d'un projet à long terme, qui se déploiera sur plusieurs années et en deux phases, note M. Moser. Je me donne le temps de bien le faire, ça prendra le temps qu'il faudra. Cet été, nous prévoyons construire de cinq à dix maisons, tout au plus. Nous ne voulons pas aller trop vite.»

    Une vision d'ensemble

    Il faut dire que le promoteur tient à ce que l'esprit dans lequel il a imaginé son projet soit respecté. S'il n'impose pas aux acheteurs de faire affaire avec un architecte et un entrepreneur en particulier, il leur recommande cependant de réquisitionner les services de professionnels qui connaissent déjà les Terrasses Cap-à-l'aigle, comme Mu architecture par exemple, la firme qui a conçu les maisons modèles du projet.

    «C'est important que toutes les maisons qui seront construites ici soient bâties dans le même esprit. Moi, ce que je suggère toujours, c'est d'aller marcher sur le terrain avec un architecte et de se demander comment on doit implanter la maison pour qu'elle profite au maximum des vues, mais qu'elle s'intègre aussi dans la forêt. C'est important que les maisons ne s'imposent pas dans le paysage, qu'elles s'y fondent plutôt. L'idée, c'est de faire des maisons qui sont agréables à vivre à l'intérieur, mais dont l'extérieur ne soit pas trop agressif», explique M. Moser.

    Dans le même esprit, l'entrepreneur encourage les acheteurs à faire appel à une main-d'oeuvre locale et à utiliser des matériaux régionaux. «Pour nous, socialement parlant, c'est très important de favoriser la main-d'oeuvre d'ici. On veut que le projet profite aux gens de la région, pas seulement aux acheteurs», affirme-t-il.

    Si l'achat d'un terrain aux Terrasses Cap-à-l'aigle et la construction d'une maison haut de gamme ne sont pas à la portée de toutes les bourses, il est tout de même possible de profiter des vues imprenables et du calme qu'offre le secteur à prix raisonnable en louant l'une des habitations modèles du projet.

    «Nous avons des maisons modèles à louer et il est possible que certains acheteurs décident également de louer leur maison en leur absence, confirme M. Moser. Dans toutes les maisons que nous avons construites à ce jour, on peut voir le lever du soleil dans le fleuve et le coucher du soleil dans les montagnes. C'est vraiment magnifique. C'est un très bel endroit pour passer des vacances!»

    ***

    Collaboratrice du Devoir

    ***

    Maisons haut de gamme

    Localisation
    La Malbaie (arrondissement Cap-à-l'aigle), à flanc de montagne, en bordure du fleuve Saint-Laurent

    Promoteurs
    Florent Moser et Alain Rajotte

    Entrepreneur
    Florent Moser
    Architectes recommandés Mu architecture - Charles Côté et Jean-Sébastien Herr

    2 phases
    100 terrains
    Terrains de 30 000 à 400 000 pieds carrés
    Orientation sud-ouest donnant un ensoleillement optimal
    Tous les terrains sont boisés et offrent une vue sur le fleuve Saint-Laurent
    Tous les terrains sont alimentés par le réseau électrique d'Hydro-Québec
    Tous les terrains sont desservis par un aqueduc
    Une route asphaltée relie tous les terrains de la phase 1

    Fournisseur de services
    Internet et téléphonie
    Bell

    Possibilité de louer certaines maisons

    Site Internet
    www.terrassescapalaigle.com












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.