Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Du 16 au 25 mars à la Place Bonaventure - Le Salon national de l'habitation se veut le salon du rêve

    Projets et innovations immobilières trouvent place autour d'un «jardin»

    17 mars 2012 |Claude Lafleur | Habitation
    Le clou du Salon est la maison assemblée en dix jours seulement. Il s’agit cette année d’une maison modulaire aux allures scandinaves, proposée par Marquis Concept.<br />
    Photo: Source Salon national de l’habitation Le clou du Salon est la maison assemblée en dix jours seulement. Il s’agit cette année d’une maison modulaire aux allures scandinaves, proposée par Marquis Concept.
    Le Salon national de l'habitation, qui se tient annuellement à la Place Bonaventure — du 16 au 25 mars cette année — s'est donné pour mission d'accompagner les visiteurs dans la réalisation de leurs projets de rénovation et de décoration, ainsi que de les faire rêver. «Notre Salon est pratiquement devenu une habitude de vie puisque, depuis 33 ans, il s'est implanté auprès de ceux et celles qui aiment rénover et aménager l'intérieur et l'extérieur de leur maison», résume Hélène Côté, directrice générale du Salon national de l'habitation.

    «Dans 90 % des cas, informe Hélène Côté, on visite le Salon avec une idée en tête et, bien sûr, on en profite pour découvrir ce qui se fait de nouveau sur le marché. C'est pourquoi nous visons aussi à faire rêver!»

    Le Salon permet de retrouver tout au même endroit, de toucher, de voir, de poser des questions. «Il permet aussi d'être ébloui et épaté, parce que, chaque année, nous cherchons à nous dépasser en ce qui concerne les attractions qu'on présente», indique la directrice.

    Comme d'habitude, le clou du Salon est la maison assemblée en dix jours seulement. Il s'agit cette année d'une maison modulaire aux allures scandinaves, proposée par Marquis Concept. «C'est vraiment la zone où on veut faire rêver les gens, relate Mme Côté, tant par le type de construction que par son aménagement intérieur et paysager.»

    La Salon présente également un vaste jardin, «puisqu'on est en mars et qu'on a tous hâte de voir de la verdure!, lance-t-elle en riant. On veut voir les nouveautés, de sorte qu'au jardin on en profite pour montrer tous les nouveaux produits, autant en matière de pavés que des types d'aménagement, les sortes de muret, d'éclairage, d'article décoratif, etc.» C'est en outre dans ce jardin que se trouve installé le théâtre où sont données les grandes conférences du Salon. «Le fait de se trouver en plein coeur du jardin, ce sera comme un théâtre extérieur, relate Mme Côté. J'ai hâte de voir ça, car je pense que les visiteurs vont énormément apprécier, ils auront le goût de s'arrêter un temps...»

    Coups de coeur et trouvailles

    Le Salon 2012 offre deux «vitrines» qui présentent les plus récentes innovations. «Le concept de vitrine est très populaire, puisque les gens sont avides de découvrir les nouveaux produits, indique l'organisatrice. On a décidé d'en présenter un deuxième. Nous avons donc demandé à nos exposants de nous soumettre leurs nouveaux produits et nous en avons retenu une vingtaine, qu'on présente dans le cadre d'une vitrine coups de coeur. Et ce sont tous des produits qu'on retrouvera un peu partout au Salon et qui ont tous un petit quelque chose de spécial relié au confort de l'habitat ou à des trucs et astuces de style de vie.»

    L'un des coups de coeur présentés, ce sont des fenêtres autonettoyantes. «Le verre de ces fenêtres utilise les rayons UV du soleil pour détacher la saleté, ainsi que l'eau, explique Mme Côté. On obtient ainsi des fenêtres qui demeurent propres plus longtemps!»

    Quant à la seconde vitrine, elle présente les trouvailles d'un designer qui explore le monde, notamment l'Italie et la France, afin de dénicher des produits qui ne sont pas encore disponibles au Québec. «On montre donc aux visiteurs ce qui s'en vient, indique Hélène Côté. Il y aura par exemple un abri-terrasse régulateur de soleil, dont on peut orienter automatiquement les volets selon l'endroit d'où provient le soleil, afin de créer l'éclairage dont on a besoin. C'est fantastique!»

    Espace clinique

    Depuis l'an dernier, le Salon présente également un espace clinique à l'intention de ceux et celles qui désirent consulter (brièvement) un spécialiste. «Il s'agit de miniconsultations (d'une quinzaine de minutes) avec un designer, précise Mme Côté. En arrivant au Salon, on n'a qu'à s'inscrire et on se fait attribuer une heure de rendez-vous...»

    Le Salon présente en outre tout ce qu'il faut savoir sur l'achat et la vie en condominium. Cette section présente entre autres 45 projets immobiliers, tout sur la gestion d'un condo et sur ses aspects juridiques. On y présente des conférences traitant des besoins de la copropriété et du condo, etc.

    Préparez votre visite

    Comme on l'imagine sans peine, il y a amplement à voir au Salon national de l'habitation. Hélène Côté estime qu'il faut prévoir au moins deux heures et demie pour une bonne visite. «Nous encourageons les gens à préparer leur visite en consultant notre site web, dit-elle. Vous y trouverez la liste des exposants ainsi qu'une carte des lieux. Cela vous permet de repérer ceux que vous désirez consulter.»

    Il faut savoir que les exposants d'une même gamme de produits ne sont pas regroupés en un même endroit, mais éparpillés dans le Salon. «Quelqu'un qui sait, par exemple, qu'il doit refaire son toit trouvera différents fournisseurs, de même si on veut aménager son patio, se procurer une piscine ou décorer son salon, illustre Hélène Côté. Il est donc important de connaître le nom des fournisseurs et de savoir où ils se trouvent... Procurez-vous le plan du Salon qu'on donne à l'entrée et renseignez-vous au kiosque d'information.» De plus, vous économiserez 3 $ sur le prix du billet (15 $) en l'achetant d'avance en ligne.

    Heures idéales

    Comme il y a beaucoup de visiteurs, particulièrement les week-ends, la directrice du Salon recommande à ceux qui veulent converser de venir en semaine. «En semaine, on est ouvert à partir de 11 heures tous les matins et, entre 11h et 16h, c'est vraiment un bon moment pour visiter et consulter les représentants.»

    Il y a en outre de superbons achats — uniques au Salon — à faire pour quiconque s'apprête à acheter des produits tels que des électroménagers, énonce Hélène Côté. «Il arrive souvent que, si on achète sur place, on obtiendra un prix qu'on ne retrouvera jamais en magasin», dit-elle. Hélène Côté suggère par conséquent d'aller faire un tour en magasin avant de visiter le Salon afin que, sur place, on sache exactement ce qu'on veut. «C'est important de le dire: préparez votre visite au Salon!», lance-t-elle, tout sourire.

    ***

    Collaborateur du Devoir












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.