Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Livres: cabanes et mobilier

    12 décembre 2009 |Stéphane Baillargeon, Benoît Legault | Habitation
    La Cabane perchée est une firme spécialisée dans la réalisation de superbes maisons dans les arbres. Pas vraiment des cabanes, plutôt des résidences spacieuses, confortables, des concentrés de rêves d'enfants devenus plusieurs magnifiques réalités. Tout enchante: les escaliers en spirale, hélices à malices; les terrasses surplombant les étages de branchages et des paysages féeriques; les pièces centrales dignes des meilleurs hôtels, avec électricité et salles de bains, évidemment.

    Des croquis montrent comment sont conçus les chefs-d'oeuvre, avec l'obligation de conserver un maximum de branches, en bâtissant tout autour. Les photos montrent les secrets perchés sous tous les angles, toutes les saisons. Les cabanes sont toujours réalisées en bois et les arbres qui ont des mécanismes brevetés assurent de minimiser les dommages aux cathédrales de verdure qui les abritent.

    ***

    La Cabane perchée

    Cabanes d'exception

    Éditions de Martinière,

    184 pages


    ***


    Les amateurs de design, de style décoratif et d'histoire industrielle vont adorer Le Mobilier industriel, quand l'usine devient style. Les textes sobres et précis de Brigitte Durieux sont alliés à des illustrations rares (quel travail de recherche!) et à une mise en page complice de la séduisante police de caractères Magneto. On apprend plein de choses sur l'origine lointaine du meuble de métal, sur l'industrialisation qui a permis sa production massive et sa démocratisation, de même que sur l'influence déterminante des procédés industriels sur le design tenace du début du XXe siècle (il demeure très présent dans nos meubles et nos lampes). La chaise bistro et les lampes articulées datent de près d'un siècle, alors que les chaises en aluminium remontent aux années 1940... et elles reviennent à la mode pour leur look d'enfer (sans jeu de mots) et leur côté écolo — l'aluminium étant hautement recyclable. Mais les meubles de métal ne datent pas d'hier: «Leur histoire débute au XVIIIe siècle. Privilège des puissants, le mobilier métallique se démocratise sous le Second Empire et la révolution industrielle, pour intégrer maintenant la maison. Il est devenu emblématique d'un style aristocratique et populaire à la fois.» Le livre montre que l'immense gamme des casiers et classeurs à papiers est reléguée aux antiquités à l'âge de l'informatique... Il est fascinant de voir comment toute une civilisation basée sur le papier imprimé arrivait à tout classer avec élégance...

    ***

    Le Mobilier industriel

    Quand l'usine devient style

    Aubanel, 240 pages, 77,95 $.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.