Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Condos Azur - Des maisonnettes rue Sherbrooke

    «Un projet au centre-ville sans les coûts du centre-ville»

    14 novembre 2009 |Etienne Plamondon Emond | Habitation
    Un horizon entre le bleu de l'eau et le bleu du ciel. La vue qui tombe sur le fleuve Saint-Laurent, et sur le pont Jacques-Cartier qui le surplombe, a inspiré l'esthétique extérieure du projet immobilier. Les balcons seront ceinturés par des vitres à la teinte azur. Une couleur qui a donné son nom au projet.

    L'intersection des rues Sherbrooke et des Érables. Un terrain vague en forme de trapèze cicatrise l'ancienne présence d'une station-service. Au bout d'un efficace processus de décontamination, cet espace de calme, perché au haut de la dénivellation séparant les quartiers bouillonnants du Plateau Mont-Royal et du «village», servira enfin de lieu de résidence. «On n'a pas l'achalandage du Plateau. On n'a pas le bruit, l'activité de manière immédiate, mais on l'a à sa disposition quand on le veut. Le Plateau est là! C'est juste de l'autre côté de la rue», indique Eugénio Festa, ingénieur et directeur du projet Azur, dans la tranquillité de cette parcelle du quartier Sainte-Marie, à un coin de rue du parc de Rouen.

    À quelques pas, on retrouve aussi les prisés parcs Baldwin et La Fontaine. «On est entre trois parcs, ce qui peut accommoder les exigences des familles avec des enfants, à leur premier achat.»

    Des services à proximité

    Malgré une vitalité omniprésente en périphérie, les concepteurs veulent combler un manque dans les services à proximité. Le projet Azur a réservé son premier étage aux commerces. «Pour acheter un litre de lait ou une pomme, il faut marcher vers les rues Ontario ou Mont-Royal. On a pensé que les commerces de détail pouvaient aussi trouver intéressant [...] un coin où il n'y a vraiment pas de concurrence. Il n'y a pas de services commerciaux immédiats pour la communauté résidentielle qui nous entoure.»

    Jusqu'à cinq commerces peuvent être aménagés dans cet espace de 420 mètres carrés. Pharmacie, dépanneur, salle d'exercice ou bureau d'agence de voyages verront peut-être le jour en face de ce tronçon de la rue Sherbrooke. Eugénio Festa privilégie ce type de commerce, plutôt que les restaurants, dans le souci de conserver la quiétude de l'environnement pour les résidants des quatre autres étages.

    Conscient que les appartements en brique et bois répandus dans le quartier demeurent meilleur marché, Eugénio Festa mise sur les commodités propres à une construction avec une structure en béton comme celle qui sera érigée pour le projet Azur. Un stationnement souterrain, accessible par ascenseur, permettra aux résidants d'éviter les rigueurs de l'hiver avant de gagner leur voiture.

    «C'est un projet du même style, avec le même confort, qu'un projet au centre-ville, sans les coûts du centre-ville, où on dépasse facilement les 400 ou 500 dollars le pied carré. Nos prix sont beaucoup plus modestes.»

    Maisonnettes

    Des unités sur deux étages. Fort satisfait du succès de ce concept de condos maisonnettes dans deux de ses précédents projets immobiliers, avec Polymont Construction à Notre-Dame-de-Grâce (Les Cours Harvard et Les Cours Oxford), Eugénio Festa tente de nouveau l'expérience auprès d'une clientèle différente. Ainsi, 19 unités sont conçues avec un escalier intérieur. Deux portes mèneront au logement, une au niveau du salon et de la cuisine, l'autre à l'étage des chambres à coucher. «C'est un design qui garantit plus d'intimité aux habitants de l'unité, parce qu'il y a moins d'interférence dans l'accès.»

    Pour bien s'adapter, s'il y a lieu, au marché de l'est de la ville, le projet Azur s'élabore autour d'unités flexibles qui permettent une «variation sur le thème». Ainsi, si un acheteur apprécie le concept de maisonnette, mais qu'il préfère un condo sur un seul étage, les unités d'un même niveau peuvent êtres jumelées pour agrandir l'espace du logement.

    L'architecture extérieure de l'immeuble et sa façade qui se dressera avec des paliers sur la verticale permettront aux résidants de jouir de leur spacieux balcon avec davantage d'intimité. Et, pour bénéficier pleinement de la vue dégagée qui donne sur le fleuve grâce à la dénivellation de l'avenue des Érables, il suffira de faire un petit tour sur la terrasse, qui s'étalera sur le toit, un soir de feux d'artifice.

    ***

    Fiche technique

    - 5 étages (1 étage réservé aux commerces, 4 étages résidentiels)

    - 41 unités résidentielles

    - Unités de 450 à 1385 pieds carrés

    - Isolant haute performance entre les unités

    - Structure en béton

    - Air climatisé

    - Stationnement intérieur

    - Ascenseur

    - Pour plus de renseignements: www.condosazur.com












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.