Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Les saveurs de la Martinique dans des restaurants du Québec

    22 septembre 2012 |Hélène Clément | Alimentation
    Chez Saveur Soleil, traiteur et restaurant spécialisé dans la cuisine des Antilles françaises, le colombo de poulet, le boudin créole, les acras et la fricassée de lambis sont offerts à la carte en tout temps. Mais pas la soupe « z’habitants » (des habitants) ni le blanc-manger coco, deux plats typiquement martiniquais qui sont au menu de la table d’hôte jusqu’à dimanche soir. Aussi des cailles à la créole flambées au rhum et de la fricassée de « chatrou » (poulpe).

    C’est que le restaurant antillais, aux couleurs vives et aux effluves de colombo (l’équivalent du curry indien), prend part cette année à la 5e édition de Martinique gourmande, un événement mis sur pied par le Comité martiniquais du tourisme dans le but de créer un lien convivial entre le Québec et l’île aux fleurs.


    Et à l’instar de la quinzaine de bars et restaurants de Montréal et d’ailleurs au Québec qui participent à ce festival gourmand depuis le 8 septembre, Saveur Soleil a ajouté à sa carte quelques plats bien martiniquais.


    « Il y a quelques différences entre les cuisines guadeloupéenne et martiniquaise, précise le Guadeloupéen Cydric Féréol, propriétaire de Saveur Soleil. Par exemple, la soupe z’habitants, à base d’épinards et d’herbes, est un plat typique de la Martinique. L’équivalent en Guadeloupe serait le “ pâté en pot ”, un potage à base de légumes et d’abats de cabri ou de mouton. Aussi, les Martiniquais préparent séparément le riz blanc et les haricots rouges, alors que dans les autres îles de la Caraïbe, ces deux ingrédients sont cuits ensemble. »


    Cydric Féréol se voue à la cuisine créole depuis deux ans. Venu ici dans le cadre de ses études il y a huit ans, il a réalisé le rêve de sa vie en ouvrant, le 15 septembre 2010, ce petit restaurant coloré situé rue Ontario Est à Montréal.


    Et sa famille l’a suivi. « Au début, je voulais me spécialiser dans les tapas, mais finalement, nous avons opté pour la formule resto-snack-bar-traiteur. » Depuis, la famille Féréol concocte sur place et pour emporter des plats guadeloupéens, mais aussi des îles environnantes et de la Réunion.


    Et si Martinique gourmande se termine demain, Saveur Soleil continue de mettre de l’avant, à l’année, d’originales créations culinaires à saveur créole. Des ateliers de cuisine antillaise seront d’ailleurs offerts au public, en octobre et novembre. Aussi, dès le premier samedi du mois de décembre y débute la fameuse tradition des « chantés Noël » antillais.


    Les épicuriens qui dégusteront l’un des menus offerts par les 16 établissements participants à Martinique gourmande courent la chance de gagner un séjour d’une semaine pour deux personnes au Club Med Les Boucaniers, en Martinique. martiniquegourmande.ca, saveursoleil.ca.


     

    Collaboratrice













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.