Les minières boycottent les comités de sécurité des travailleurs, dénoncent les Métallos

  L’Association minière du Québec ne siège plus depuis plusieurs mois aux sous-comités de travail de la Commission des normes, de l’équité et de la santé et la sécurité (CNESST).
Photo: Gérald Dallaire Le Devoir
L’Association minière du Québec ne siège plus depuis plusieurs mois aux sous-comités de travail de la Commission des normes, de l’équité et de la santé et la sécurité (CNESST).