Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Le Devoir de philo - Milton Friedman aurait-il eu les bons réflexes face à la crise économique ?

      Martin Masse: «Du point de vue autrichien, les monétaristes, au premier chef Friedman, sont en fin de compte tout autant responsables de la crise, et de son prolongement, que le sont les keynésiens.»
    Photo: - Le Devoir Annik MH de Carufel
    Martin Masse: «Du point de vue autrichien, les monétaristes, au premier chef Friedman, sont en fin de compte tout autant responsables de la crise, et de son prolongement, que le sont les keynésiens.»

    Galeries photos