Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Critiques

      «Temporel» rappelle la fascinante capacité du collectif Les 7 doigts, de Michel Lemieux et de Victor Pilon à se réinventer sans cesse.

      «Temporel» – Fuite dans le temps

      13 janvier 2018 | Isabelle Paré | Cirque
      La coproduction des spécialistes de l’holographie et du collectif de cirque donne naissance à une création audacieuse.

      La coproduction des spécialistes de l’holographie et du collectif de cirque donne naissance à une création audacieuse.

      0 réactions | 0 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      Diane a les épaules

      13 janvier 2018 | André Lavoie | Cinéma
      Diane (Clotilde Hesme, dans un registre comique et léger) est à ranger parmi les mères indignes, et c’est ce qui la rend diablement attachante. L’enfant qu’elle porte, c’est pour un couple d’amis...
      Diane (Clotilde Hesme, dans un registre comique et léger) est à ranger parmi les mères indignes, et...
      0 réactions | 0 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      Bonne pomme

      13 janvier 2018 | Manon Dumais | Cinéma
      Las de se faire marcher sur les pieds par sa famille, un garagiste (Gérard Depardieu) projette de s’acheter un garage dans un petit village. À son arrivée, il rencontre une aubergiste (Catherine...
      Las de se faire marcher sur les pieds par sa famille, un garagiste (Gérard Depardieu) projette de...
      0 réactions | 0 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      Big Time

      13 janvier 2018 | André Lavoie | Cinéma
      L’architecte danois Bjarke Ingels voit big, et veut que ça sache, d’où le nom de sa firme, Bjarke Ingels Group (BIG). À l’aube de la quarantaine, celui qui compte déjà plusieurs réussites dans son...
      L’architecte danois Bjarke Ingels voit big, et veut que ça sache, d’où le nom de sa firme, Bjarke...
      0 réactions | 0 votes
      L’auteure sud-coréenne Han Kang publie une œuvre sensible qui laisse sa poésie étreindre la douleur et l’angoisse de l’être.

      La Corée du Sud racontée par ses fictions

      13 janvier 2018 | Fabien Deglise | Livres
      À quelques jours de l'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang en février prochain, «Le Devoir» vous invite à plonger dans la sociologie de la Corée du Sud en passant par trois romans.
      À quelques jours de l'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang en février prochain, «Le Devoir» vous invite à plonger dans la sociologie de la Corée du Sud en passant par trois romans.
      0 réactions | 2 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      Dernier arrêt (V.F. de The Commuter)

      13 janvier 2018 | André Lavoie | Cinéma
      Quatrième collaboration entre l’acteur Liam Neeson et le cinéaste Jaume Collet-Serra après Unknown, Non-Stop et Run All Night. Cette fois, le tandem a lui aussi compris qu’on prend toujours un...
      Quatrième collaboration entre l’acteur Liam Neeson et le cinéaste Jaume Collet-Serra après Unknown,...
      0 réactions | 0 votes
      • video

      Le fil caché (V.F. de Phantom Thread)

      13 janvier 2018 | François Lévesque | Cinéma
      Habitué de changer de compagne au gré de ses collections, Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis, d’une belle et trop rare intériorité), un couturier célèbre, voit la rigidité de son existence...
      Habitué de changer de compagne au gré de ses collections, Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis, d’une...
      0 réactions | 1 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      Labrecque, une caméra pour la mémoire

      13 janvier 2018 | Jérôme Delgado | Cinéma
      Labrecque, une caméra pour la mémoire de Michel La Veaux (Hôtel La Louisiane) est un précieux document d’histoire et de cinéma. Le cinéaste, lui-même directeur photo avant d’être réalisateur (comme...
      Labrecque, une caméra pour la mémoire de Michel La Veaux (Hôtel La Louisiane) est un précieux...
      0 réactions | 0 votes
      Vitrine du livre

      Lettres à Véra, Vladimir Nabokov

      13 janvier 2018 | Christian Desmeules | Livres
      Il l’appelait « mon conte de fées », « mon soleil, mon frémissement de joie », « ma tendresse ». Ils s’étaient rencontrés à Berlin en 1923 dans un bal de l’émigration russe et ne se quitteront pour...
      Il l’appelait « mon conte de fées », « mon soleil, mon frémissement de joie », « ma tendresse ». Ils...
      0 réactions | 1 votes
      Vitrine du livre

      Frère et soeur, Esther Gerritsen

      « Il l’appela juste avant d’être amputé de la jambe. C’était la première fois de l’année qu’ils se parlaient. "Je suis à l’hôpital", dit-il. Et il se mit à pleurer. » C’est sur ces mots percutants...
      « Il l’appela juste avant d’être amputé de la jambe. C’était la première fois de l’année qu’ils se...
      0 réactions | 1 votes
      Un film de Noël québécois à mille lieues des poncifs du genre
      Critique

      «Montréal la blanche»: souvenirs d’Algérie

      13 janvier 2018 | Le Devoir | Télévision
      Voilà un « film de Noël » québécois à mille lieues des poncifs du genre, qui aurait mérité une case horaire moins ingrate à la télé. Le premier long métrage de Bachir Bensaddek, sur une rencontre...
      Voilà un « film de Noël » québécois à mille lieues des poncifs du genre, qui aurait mérité une case...
      0 réactions | 0 votes
      Il émane de cette formule une simplicité jamais feinte qui permet de découvrir des villages inconnus sans qu’on tente de les vendre comme destination vacances.
      Critique

      «Comédie sur mesure»: petite séduction inversée

      13 janvier 2018 | Amélie Gaudreau | Télévision
      L’humour est partout au Québec. Certains s’en plaignent, d’autres en redemandent. Il ne faut pas nécessairement faire partie de la seconde catégorie pour être sensible à Comédie sur mesure, une...
      L’humour est partout au Québec. Certains s’en plaignent, d’autres en redemandent. Il ne faut pas...
      0 réactions | 0 votes
      Sans fards inutiles, la réalisation mise sur l’authenticité en affichant sciemment ses fils.
      Critique

      «Karaoké» – Chanter et rien d’autre

      Délicieuse incursion dans l’univers des chanteurs d’un soir, la série Karaoké entonne un air connu en mettant l’accent sur des notes souvent passées inaperçues. L’approche, qui allie documentaire...
      Délicieuse incursion dans l’univers des chanteurs d’un soir, la série Karaoké entonne un air connu...
      0 réactions | 0 votes
      • video
      «Big Time» suit l’architecte danois Bjarke Ingels de Copenhague à New York.
      Critique

      «Big Time»: le prince danois du bâtiment

      13 janvier 2018 | André Lavoie | Cinéma
      Il vient de franchir le cap de la quarantaine, mais voilà un bon moment que l’architecte danois Bjarke Ingels voit big, au point de baptiser sa firme, Bjarke Ingels Group (BIG), de ce nom sans...
      Il vient de franchir le cap de la quarantaine, mais voilà un bon moment que l’architecte danois...
      0 réactions | 1 votes
      • video
      Diane est une mère pas très digne, mais fort attachante.
      Critique

      «Diane a les épaules»: ménage à quatre

      13 janvier 2018 | André Lavoie | Cinéma
      Avec son décor campagnard, ses personnages simples autant que sympathiques et ce profond désir de liberté, Diane a les épaules pourrait se confondre avec une comédie de Coline Serreau (Trois hommes...
      Avec son décor campagnard, ses personnages simples autant que sympathiques et ce profond désir de...
      0 réactions | 1 votes
      • video
      Vera Farmiga fait une proposition étonnante et lucrative à Liam Neeson.
      Critique

      «Dernier arrêt»: ménage tes transports

      13 janvier 2018 | André Lavoie | Cinéma
      Avec à peine quelques années de moins, Liam Neeson aurait sans doute bataillé ferme pour obtenir sa place dans l’univers tapageur des superhéros, lui permettant ainsi d’assouvir sa soif d’en...
      Avec à peine quelques années de moins, Liam Neeson aurait sans doute bataillé ferme pour obtenir sa...
      0 réactions | 2 votes
      • video
      «Le Post» marque la rencontre au sommet entre Meryl Streep, Tom Hanks et le réalisateur Steven Spielberg. La première n’avait encore jamais tourné avec les deux autres qui, eux, en sont à leur cinquième collaboration.
      Critique

      «Le Post»: de la nécessité du journalisme

      13 janvier 2018 | François Lévesque | Cinéma
      En 1969, Daniel Ellsberg photocopia des documents ultrasecrets après les avoir illégalement sortis du Pentagone. Le contenu du dossier intitulé Relations entre les États-Unis et le Viêt Nam,...
      En 1969, Daniel Ellsberg photocopia des documents ultrasecrets après les avoir illégalement sortis...
      0 réactions | 2 votes
      Le style de Depardieu est vocal. Entre la confession et le pamphlet.

      Gérard Depardieu exhibe son esprit libre dans un recueil de pensées

      13 janvier 2018 | Fabien Deglise | Livres
      L’esprit libre, le parler franc, le regard parfois lucide, jamais cynique, sur la bêtise humaine: tout est là, dans ce recueil de pensées de Gérard Depardieu, monstre sacré du cinéma français, qui...
      L’esprit libre, le parler franc, le regard parfois lucide, jamais cynique, sur la bêtise humaine: tout est là, dans ce recueil de pensées de Gérard Depardieu, monstre sacré du cinéma français, qui dévoile son vrai visage dans «Monstre».
      3 réactions | 27 votes
      <p>Ce rendez-vous improvisé de Evgueni Sudbin a tenu toutes ses promesses.</p>
      Critique concert

      Evgueni Sudbin, le confident de Scarlatti

      12 janvier 2018 | Christophe Huss | Musique
      C'était jeudi que l'on attendait de voir rayonner le pianiste Evgueni Sudbin, gêné aux entournures, mardi soir, lors de sa prestation en concerto, par une non rencontre avec un chef pour le moins...
      C'était jeudi que l'on attendait de voir rayonner le pianiste Evgueni Sudbin, gêné aux entournures,...
      0 réactions | 11 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    Les plus populaires