Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Critiques

      Le chef d’orchestre Bernard Labadie avec les Violons du Roy en 2016

      Le Bach tendre et clément de Bernard Labadie

      18 décembre 2017 | Christophe Huss | Musique
      Pour son concert Cantates de Bach pour Noël, présenté en collaboration avec la Fondation Arte Musica dans le cadre de l’intégrale des cantates de Bach qui s’étend sur huit saisons, Bernard Labadie...
      Pour son concert Cantates de Bach pour Noël, présenté en collaboration avec la Fondation Arte Musica...
      0 réactions | 4 votes
      Dans le rôle de Nana, Guylaine Tremblay affiche avec aisance l’exubérance et la franchise de la célèbre mère de l’écrivain.
      Critique théâtre

      «Enfant insignifiant!» — La pertinence de l’enfance

      18 décembre 2017 | Sara Fauteux | Théâtre
      Les adeptes de Michel Tremblay se délecteront de cette adaptation théâtrale du dernier roman de l’auteur chéri des Québécois, Conversations avec un enfant curieux (Leméac/Actes Sud). Les autres...
      Les adeptes de Michel Tremblay se délecteront de cette adaptation théâtrale du dernier roman de...
      0 réactions | 1 votes
      On constate que non seulement la proposition de Tire le coyote est à pleine maturité, mais que son public et lui se sont trouvés et se suivront.
      Critique spectacle

      Tire le coyote à La Tulipe: le temps du dépassement

      16 décembre 2017 | Sylvain Cormier | Musique
      Pouvoirs de glace. Deux guitares acoustiques, deux voix : douce entrée en matière pour Tire le coyote, en première montréalaise à La Tulipe (la deuxième montréalaise, en vérité). Constat,...
      Pouvoirs de glace. Deux guitares acoustiques, deux voix : douce entrée en matière pour Tire le...
      0 réactions | 6 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      Le sens de la fête

      16 décembre 2017 | André Lavoie |
      Il n’y a aucun mal à s’inspirer des meilleurs, par exemple le tandem Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. C’est un peu ce qu’ont fait Olivier Nakache et Éric Toledano (Intouchables, Samba) dans cette...
      Il n’y a aucun mal à s’inspirer des meilleurs, par exemple le tandem Agnès Jaoui et Jean-Pierre...
      0 réactions | 0 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      La forme de l’eau (V.F. de The Shape of Water)

      16 décembre 2017 | François Lévesque |
      Magicien de l’image, Guillermo Del Toro réaffirme sa prédilection pour les contes avec cette ode à la diversité. Sur fond de guerre froide dans un Baltimore évoquant Amélie Poulin, cette variation...
      Magicien de l’image, Guillermo Del Toro réaffirme sa prédilection pour les contes avec cette ode à...
      0 réactions | 0 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      Ferdinand

      16 décembre 2017 | André Lavoie |
      Au firmament de l’animation hollywoodienne, le cinéaste d’origine brésilienne Carlos Saldanha ne trône pas au sommet, mais offre des divertissements de bonne tenue (Robots, Ice Age, Rio) et fort...
      Au firmament de l’animation hollywoodienne, le cinéaste d’origine brésilienne Carlos Saldanha ne...
      0 réactions | 0 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      L’heure la plus sombre (V.F. de Darkest Hour)

      16 décembre 2017 | Manon Dumais | Cinéma
      Le 10 mai 1940, Winston Churchill (Gary Oldman, magistral) devient premier ministre du Royaume-Uni. Soutenu par sa femme Clémentine (Kristin Scott Thomas, impériale), impopulaire au sein de son...
      Le 10 mai 1940, Winston Churchill (Gary Oldman, magistral) devient premier ministre du Royaume-Uni....
      0 réactions | 0 votes
      • video
      Vitrine cinéma

      Wonder Wheel

      16 décembre 2017 | André Lavoie |
      Woody Allen atteindra bientôt le chiffre magique de 50 films en carrière, un parcours en montagnes russes où, il est vrai, on compte davantage de chefs-d’oeuvre que de ratages. Entre les deux, des...
      Woody Allen atteindra bientôt le chiffre magique de 50 films en carrière, un parcours en montagnes...
      0 réactions | 0 votes
      «L’amour ne m’a jamais apporté autre chose que du dégoût», écrivit Rachel Laforest à Borduas.
      Critique

      Le dernier amour de Borduas

      16 décembre 2017 | Michel Lapierre | Livres
      Dès 1954, six ans après la publication de son manifeste Refus global, le peintre Paul-Émile Borduas, séparé de sa femme et en exil à New York, puis à Paris, tient une correspondance intime,...
      Dès 1954, six ans après la publication de son manifeste Refus global, le peintre Paul-Émile Borduas,...
      0 réactions | 1 votes
      L’objet impose un certain rituel, le microsillon ravive l’art (presque) oublié de l’écoute de la musique.

      «Le retour du vinyle» — La revanche du sacré

      16 décembre 2017 | Jean-Philippe Proulx | Télévision
      On l’a aimé. On l’a écouté. On l’a égratigné. On l’a ensuite rangé au sous-sol. Et on l’a presque oublié. Puis on l’a redécouvert. Si on annonce la renaissance du vinyle depuis une bonne dizaine...
      On l’a aimé. On l’a écouté. On l’a égratigné. On l’a ensuite rangé au sous-sol. Et on l’a presque...
      0 réactions | 7 votes
      • video
      La présence de Jean-Pierre Bacri est solide, impériale. Il est le centre et l’âme de cette agitation perpétuelle, d’une drôlerie toujours efficace, épinglant la ringardise des uns et la lâcheté des autres.
      Critique

      «Le sens de la fête» — Le goût des hôtes

      16 décembre 2017 | André Lavoie | Cinéma
      On imagine mal un acteur autre que Jean-Pierre Bacri dans le rôle d’un organisateur de mariages dont la patience a atteint depuis (trop) longtemps les limites du raisonnable, toujours sur le point...
      On imagine mal un acteur autre que Jean-Pierre Bacri dans le rôle d’un organisateur de mariages dont...
      0 réactions | 3 votes
      • video
      Rien ne va comme le veut Ginny (Kate Winslet), actrice déchue devenue serveuse.
      Critique

      «Wonder Wheel»: un manège nommé désir

      16 décembre 2017 | André Lavoie | Cinéma
      Woody Allen n’en a visiblement pas fini avec Tennessee Williams. Il avait revisité Un tramway nommé désir dans Blue Jasmine, permettant à Cate Blanchett de ramasser au passage quelques statuettes...
      Woody Allen n’en a visiblement pas fini avec Tennessee Williams. Il avait revisité Un tramway nommé...
      0 réactions | 1 votes
      • video
      Amoureuse d’une créature des mers, Elisa voit sa vie et son cœur chamboulés.
      Critique cinéma

      «La forme de l’eau» — Fluidité amoureuse

      16 décembre 2017 | François Lévesque | Cinéma
      Depuis l’enfance, le cinéaste mexicain Guillermo Del Toro s’intéresse aux contes et à toutes les créatures fantastiques qui peuplent ceux-ci. Ses héroïnes, loin d’attendre le prince charmant,...
      Depuis l’enfance, le cinéaste mexicain Guillermo Del Toro s’intéresse aux contes et à toutes les...
      0 réactions | 1 votes
      Dialogue avec Harvey Keitel sur le plateau de Reservoir Dogs, 1992
      Critique

      Palpitante leçon de cinéma

      16 décembre 2017 | Manon Dumais | Livres
      Pour ce survol de la carrière de Quentin Tarantino, Tom Shone a trouvé le parfait équilibre entre le fond et la forme. Richement illustré de photos montrant des scènes de films, de photos de...
      Pour ce survol de la carrière de Quentin Tarantino, Tom Shone a trouvé le parfait équilibre entre le...
      0 réactions | 0 votes
      L’auteur Eugène Nicole à Saint-Malo
      Critique

      Ulysse sur un caillou

      16 décembre 2017 | Caroline Jarry | Livres
      Retour d’Ulysse à Saint-Pierre raconte le retour, non pas d’Ulysse, mais d’Eugène Nicole, l’auteur, dans son archipel natal de Saint-Pierre-et-Miquelon. Énième retour, en fait, car Nicole,...
      Retour d’Ulysse à Saint-Pierre raconte le retour, non pas d’Ulysse, mais d’Eugène Nicole, l’auteur,...
      0 réactions | 0 votes
      Vitrine du livre

      Romy Schneider, film par film, Isabelle Giordano

      16 décembre 2017 | Manon Dumais | Livres
      Quinze ans après lui avoir consacré une biographie (Elle s’appelait Romy…, Albin Michel), Isabelle Giordano s’intéresse à la filmographie de Romy Schneider (1938-1982), rappelant ainsi qu’elle a...
      Quinze ans après lui avoir consacré une biographie (Elle s’appelait Romy…, Albin Michel), Isabelle...
      0 réactions | 0 votes
      Vitrine du livre

      Brasser le varech, Noémie Pomerleau-Cloutier

      16 décembre 2017 | Dominic Tardif | Livres
      C’est lorsque sa mère lui offre l'« exemplaire vintage » de la Flore laurentienne que chérissait son défunt père que Noémie Pomerleau-Cloutier réapprend à parler la langue paternelle,...
      C’est lorsque sa mère lui offre l'« exemplaire vintage » de la Flore laurentienne que chérissait son...
      0 réactions | 1 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.