Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!
    Voyager avec Lio Kiefer Je vous invite au voyage! N’importe quel voyage! Celui dont on rêve, celui qu’on prépare, celui auquel on n’échappe pas. Vous me posez vos questions, j’y réponds. Chaque jour, des infos de par le monde. Ce seront nos bagages.

    Quand Van Gogh déménage

    8 novembre 2012 12h06 |Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
    Le célèbre peintre, dans sa courte vie, a changé de domicile de nombreuses fois, pour se refaire des finances qu’il n’avait pas. À 37 ans, quand il se tire une balle dans la poitrine, il n’aura vendu qu’une seule toile. Aujourd’hui, le musée éponyme d’Amsterdam, pour fin de rénovations, déménage à quelques rues, à l’Hermitage. Gratos…

    Le musée Van Gogh à Amsterdam se refait une beauté et déplace une grande partie de sa collection au Musée de l’Hermitage de Amsterdam. On en parle, car le Musée Van Gogh est un des lieux les plus courus par les touristes.

    Venir à Amsterdam pour les canaux, le quartier rouge, le marché aux tulipes et les fromages n’est pas suffisant. C’est Van Gogh qui prédomine.

    À quelques 800 mètres du musée, se trouve celui de l’Hermitage, qui jouxte le Parc Rembrandt.

    L’exposition donc se déplace jusqu’au printemps prochain, le long des canaux. On pourra également y admirer Brueghel, Monet, Pissaro et autres.

    Pour un hotel adjacent, l’hôtel Hermitage  est un lieu sympa avec une vingtaine de chambres qui sont sous les 100$ par nuit.

    Pour celles et ceux qui veulent sortir d’Amsterdam, poussez jusqu’à Ijmuiden, vers l’ouest. Il n’y a rien de transcendant dans le village, si ce ne sont des kilomètres de sable à faire à cheval ou à pied, des vieilles qui servent le thé la dentelle au poignet, et des vents beaucoup plus importants qu’aux Îles de la Madeleine

    Pour les expos en Europe, à consulter ici

    Pour les expos dans le monde, à consulter ici

    Pour visiter Van Gogh en musique , une chanson de Don Mac Lean:



    Pour la petite histoire, l’oreille qu’il s’est coupée après une dispute avec Gauguin s’est retrouvée quelques heures plus tard sous l’oreiller de sa maîtresse, Rachel. Et si le peintre n’a vendu qu’une toile lors de son vivant, son œuvre posthume vaut des dollars.
    Prix de vente du Portrait du Docteur Gauchet, vendu 100 ans après sa mort: 83,5 millions de dollars.


     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer