Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!
    Voyager avec Lio Kiefer Je vous invite au voyage! N’importe quel voyage! Celui dont on rêve, celui qu’on prépare, celui auquel on n’échappe pas. Vous me posez vos questions, j’y réponds. Chaque jour, des infos de par le monde. Ce seront nos bagages.

    Émeutes et assurances voyages

    31 janvier 2011 16h06 |Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
    <br />
    Photo: Lio Kiefer
    Une question de H. Langlois, Montréal.
    Est-ce que les assurances voyages protègent les ressortissants canadiens en cas de troubles comme on en voit en ce moment en Tunisie et en Égypte?

    Si vous aviez l’intention de faire votre plein de bijoux cette semaine au souk El-Birka de Tunis ou de passer une semaine à bord de l’Oberoi Zahra sur le Nil, revoyez vos plans à court terme, à savoir si c’est essentiel ou non… C’est que les compagnies d’assurances voyages se rangent derrière les conseils avisés des officines des Affaires étrangères.

    On nous dit aussi de ne pas se mêler aux rassemblements de foules (genre rassemblements de quartiers ou partys de bureaux sur une placette) et, bien sûr, d’éviter de poser des questions inconséquentes aux individus en colère, qui iraient de la pointure exacte de Leïla Trabelsi à l’emplacement exact du phare d’Alexandrie, les deux ayant disparu…

    Et si vous voulez vraiment y aller, les voyagistes qui programment encore la destination vous feront remplir une reconnaissance de non-responsabilté (la leur) en cas de malheur futur (comme pour une anesthésie ou le refus de passer une radio chez le dentiste).

    De toute façon, vous aurez du mal à rejoindre Le Caire dans les prochains jours. Egyptair a tout arrêté jusqu’à nouvel ordre de El Señor Mubarak, et toutes les compagnies aériennes qui se posent en ce moment font dans le chargement et non pas dans le déchargement. Si vous voulez vraiment vous y rendre, des compagnies qu’on ne peut taxer d’ennemis, telles Saudi Arabia Airlines ou Quatar Airlines vous feront également signer un contrat de non responsabilité.

    Car c’est toujours une histoire de paperasse puisque, depuis hier, les ressortissants canadiens sont invités à rejoindre des capitales européennes avec l’aide des officines consulaires… en remplissant un contrat qui fait une promesse à Ottawa: celle de rembourser la totalité des frais encourus pour cette évacuation.

    Et si vous voulez avoir de l’info sur place, cela est assez dur, puisque Hosni a coupé les derniers hits tunisiens que sont Facebook et Twitter, Internet en général, et brouillé les administrateurs de téléphones cellulaires que les plus insolents comparaient au téléphone arabe. Les seuls qui peuvent communiquer sont ceux qui avaient apporté avec eux un appareil satellitaire.

    Et pour bien refermer le cercle des communications, la fermeture sur place des images de Al-Jazira. Je vous disais, la semaine dernière, qu’on pouvait suivre en direct ce qui se passait à Alexandrie ou Suez et suivre géographiquement, en temps réel, les manifestations. Eh bien, aujourd’hui, les copines qatari ne sont pas les bienvenues. La seule télé disponible est la télé d’État, Nile TV.

    Pour ce qui est des journaux, si vous lisez l’arabe, Al-Akhbar sur le Net. Et si vous voulez vraiment y aller… lisez l’impossibilité téléphonique d’une Québécoise pour rejoindre les autorités consulaires canadiennes en Égypte. Pour être franc avec vous, le seul espoir pour vous en ce qui concerne les assurances voyages, c’est d’avoir acheté votre forfait Montréal-Tunis, avec retour Le Caire-Montréal bien avant les premières émeutes tunisiennes. Et d’avoir acheté une assurance annulation chez CROIX BLEUE, RBC, TIC, EFTS ou DESJARDINS.

    J'ai lu ceci la semaine dernière dans le magazine Tourisme Plus (magazine destiné aux agents de voyages): «La situation actuelle en Tunisie n’est pas non plus une situation d’exclusion admissible ou reconnue, comme la guerre ou les hostilités entre des nations. La Tunisie n’est pas en guerre. Donc, ce n’est pas une exclusion. Il ne faut pas oublier que les assureurs n’assurent pas la peur. La peur n’est pas un critère d’annulation. Ce doit être factuel», dixit un responsable de la Croix Bleue. La peur de voyager plus tard,.... En téléphonant à la Croix Bleue pour avoir des détails, c’est ce message qui a résonné pendant 30 minutes: «Une situation inattendue prolonge le délai d’attente»…

    De l’humour

    Pour continuer dans l’humour, il faut relire les pages des voyagistes qui programment la Tunisie et l’Égypte et qui ne pouvaient pas savoir… Exotik, Rêvatours, Selim, Chanteclerc, Traditours.

    Deux exemples: Traditours Égypte, envoûtante et éternelle; Revatours, circuits découvertes mieux-être en Égypte. Si j’étais vous, je choisirais pour la semaine prochaine le Lichtenstein pour les bijoux et la Norvège pour la croisière. Si là, vous avez des manifs, c'est que vous n’êtes pas chanceux. Attendez quelque temps et tout reviendra à la normale… le temps que la démocratie trouve ses assises…
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer