Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Mots et maux de la politique Flux RSS du blogue Mots et maux de la politique

      Taquinons l'autruche

      Étrange métaphore du leader parlementaire de la Coalition avenir Québec Gérard Deltell, dans le Journal de Québec de ce matin: «C'est bien beau de se draper dans le linceul de la pureté et de la transparence, mais prouvez-le et jusqu'à maintenant, vous ne l'avez pas prouvé», a-t-il déclaré. Il s'attaquait au ministre Bernard Drainville qui fait toutes sortes d'annonces (serrer la vis aux...
      Étrange métaphore du leader parlementaire de la Coalition avenir Québec Gérard Deltell, dans le Journal de Québec de ce matin: «C'est bien beau de se draper dans le linceul de la pureté et de la transparence, mais prouvez-le et jusqu'à maintenant, vous ne l'avez pas prouvé», a-t-il déclaré. Il s'attaquait au ministre Bernard Drainville qui fait toutes sortes d'annonces (serrer la vis aux députés démissionnaires, aux vire-capot, etc.) mais tarde, estime M. Deltell, à obtenir des résultats concrets.
      4 réactions | 7 votes
      Laurent Lessard en pleine gibelotte. <br />

      Lessarderies en série

      13 décembre 2012 17h03 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      Le député libéral de Frontenac Laurent Lessard était déchaîné cette semaine, lorsqu'il a commenté les cas des ministres Jean-François Lisée, de son salaire différé, et de Maka Kotto, qui a convoqué 22 conseillers culturels. En 15 minutes bien intenses, M.Lessard a prouvé qu'il méritait sa catégorie personnelle de Mots et Maux.
      Le député libéral de Frontenac Laurent Lessard était déchaîné cette semaine, lorsqu'il a commenté les cas des ministres Jean-François Lisée, de son salaire différé, et de Maka Kotto, qui a convoqué 22 conseillers culturels. En 15 minutes bien intenses, M.Lessard a prouvé qu'il méritait sa catégorie personnelle de Mots et Maux.
      10 réactions | 16 votes

      Pas la bonne chapelle, M. l'éditorialiste

      Battons-nous un peu la coulpe. Il y a quelques années, j'écrivais ceci: «Moment embarrassant pour la ministre de la Culture, Christine St-Pierre, à l'Assemblée nationale hier. Alors qu'on l'interrogeait au sujet de la chapelle historique du Bon Pasteur, située rue de la Chevrotière à Québec, elle a donné deux réponses en faisant référence au mauvais dossier, celui de la chapelle des...
      Battons-nous un peu la coulpe. Il y a quelques années, j'écrivais ceci:...
      6 réactions | 8 votes
    • Perle tragique d'un jeune bloquiste

      Il y a des perronismes qui ont des allures de mots d'esprit. Prenez celui d'Hadrien Paquette, responsable du contenu du Forum jeunesse du Bloc québécois. Dans son mémoire présenté le mois dernier aux États généraux sur la souveraineté du Québec intitulé Pour une redéfinition de l’indépendantisme québécois il rappelle qu'en 2010, fut commémoré le 15e...
      Il y a des perronismes qui ont des allures de mots d'esprit. Prenez celui d'Hadrien Paquette, responsable du contenu du Forum jeunesse du Bloc québécois. Dans son mémoire présenté le mois dernier aux États généraux sur la souveraineté du Québec intitulé Pour une redéfinition de l’indépendantisme québécois il rappelle qu'en 2010, fut commémoré le 15e anniversaire du référendum sur la «souveraineté-partenariat», il note: «Nous en conviendrons, cette célébration n’a rien de très réjouissant.» Puis il ajoute: «Par contre, elle nous rappelle qu’une génération complète n’a pas vécu cette grande consultation sur l’avenir du Québec qui fut un moment charnier de notre histoire.»
      14 réactions | 6 votes
      L'ancien ministre de la Santé, Yves Bolduc. (Photo d'archives)<br />

      Bolduc met ses tripes sur la table!

      L'ancien ministre de la Santé Yves Bolduc a usé d'une métaphore assez sanglante ce matin en chambre : «Nous sommes très inquiets. Nous avons l'impression de revivre les malheureux épisodes des années 90 qui ont laissé notre système de santé dans un très piètre état. Pour acheter une fausse paix sociale avec les carrés rouges, la première ministre est prête à mettre en...
      L'ancien ministre de la Santé Yves Bolduc a usé d'une métaphore assez sanglante ce matin en chambre :
      «Nous sommes très inquiets. Nous avons l'impression de revivre les malheureux épisodes des années 90 qui ont laissé notre système de santé dans un très piètre état. Pour acheter une fausse paix sociale avec les carrés rouges, la première ministre est prête à mettre en péril l'équilibre social que nous avions obtenu grâce à une entente collective de cinq ans avec les médecins. Ma question est au ministre de la Santé: "Qui seront les prochains à se faire charcuter: les infirmières, les pharmaciens ou les travailleuses sociales?"»
      9 réactions | 7 votes
      «En colère contre cette tentative de corruption, nous admettons que le t-shirt nous va comme un gant.»

      Tentative de corruption sur un blogueur du Devoir !

      Les ingénieurs de la ville de Montréal se font offrir du vin, des billets de hockey et même des «escortes». Votre humble serviteur, lui, tient à le dénoncer haut et fort: on lui a offert un t-shirt ! Et pas n'importe lequel: un t-shirt à l'effigie du député de Louis-Hébert Sam Hamad et comportant une affirmation célèbre de celui-ci; phrase prononcée récemment et signalée comme il...
      Les ingénieurs de la ville de Montréal se font offrir du vin, des billets de hockey et même des «escortes». Votre humble serviteur, lui, tient à le dénoncer haut et fort: on lui a offert un t-shirt ! Et pas n'importe lequel: un t-shirt à l'effigie du député de Louis-Hébert Sam Hamad et comportant une affirmation célèbre de celui-ci; phrase prononcée récemment et signalée comme il se doit sur Mots et Maux de la politique.
      9 réactions | 12 votes

      Le libre-échange, «au niveau» de l'accouplement

      La Coalition avenir Québec a du potentiel, on en a eu la preuve cette semaine. Mercredi, le nouveau député de La Prairie Stéphane Le Bouyonnec s'est révélé. D'abord il se révèle un grand producteur de «au niveau», ce qui n'est pas pour déplaire à Mots et Maux™.
      La Coalition avenir Québec a du potentiel, on en a eu la preuve cette semaine. Mercredi, le nouveau député de La Prairie Stéphane Le Bouyonnec s'est révélé. D'abord il se révèle un grand producteur de «au niveau», ce qui n'est pas pour déplaire à Mots et Maux™.
      22 réactions | 13 votes

      Quand Legault jongle avec les chiffres

      Oh, il y  a longtemps que je veux vous la compter euh… conter, celle-là. Récemment, le chef de la CAQ François Legault et son critique en matière de Finances, ancien vice-président de chez Cascades, Christian Dubé, convoquent la presse dans le hall du parlement afin de réclamer solennellement la création d'un Directeur général du budget.
      Oh, il y  a longtemps que je veux vous la compter euh… conter, celle-là.
      Récemment, le chef de la CAQ François Legault et son critique en matière de Finances, ancien vice-président de chez Cascades, Christian Dubé, convoquent la presse dans le hall du parlement afin de réclamer solennellement la création d'un Directeur général du budget.
      8 réactions | 9 votes

      Vive la maladie!

      Voici le titre d'un communiqué reçu ce matin de la part de Diabète Québec. Une telle maladie peut-elle vraiment être «à l'honneur» au Salon bleu? Étrange formulation.
      Voici le titre d'un communiqué reçu ce matin de la part de Diabète Québec.
      Une telle maladie peut-elle vraiment être «à l'honneur» au Salon bleu? Étrange formulation.
      4 réactions | 2 votes

      Hamad CONTRE l'intégrité?

      «Tout ce qui est l'intégrité, la lutte contre la collusion, nous sommes là pour travailler contre ça», a déclaré à Larocque-Lapierre l'ancien ministre des Transports, Sam Hamad, au nom de l'opposition libérale.
      «Tout ce qui est l'intégrité, la lutte contre la collusion, nous sommes là pour travailler contre ça», a déclaré à Larocque-Lapierre l'ancien ministre des Transports, Sam Hamad, au nom de l'opposition libérale.
      18 réactions | 16 votes
      Un texte de Gilles Lesage, dans Le Devoir du 15 octobre 1983.<br />

      Les «slates» contre les «valeurs libérales»

      C'est un affreux emprunt à l'anglais, mais — avouons-le — bien pratique et tellement ancré dans le langage politique québécois : les «SLATES». Pour l'éviter, le Grand dictionnaire terminologique (GCT) propose d'user de «présélection» défini ainsi: «Liste de candidats en faveur desquels on recommande de voter en bloc au cours d'une élection.» Dans sa...
      C'est un affreux emprunt à l'anglais, mais — avouons-le — bien pratique et tellement ancré dans le langage politique québécois : les «SLATES». Pour l'éviter, le Grand dictionnaire terminologique (GCT) propose d'user de «présélection» défini ainsi: «Liste de candidats en faveur desquels on recommande de voter en bloc au cours d'une élection.» Dans sa sagacité, l'auteur de la note du GDT — nul autre que le grand spécialiste des relations de travail Gérard Dion — ajoute l'explication suivante: «Il arrive fréquemment dans les élections syndicales que de telles listes soient dressées soit par l'ancien conseil de direction, soit par divers groupes de tendances opposées.»
      6 réactions | 12 votes
      Pauline Marois et Nabile Sahel

      Parfois, il faut savoir «niaiser»

      Le terme «niaiser» est vraiment risqué pour Pauline Marois. Dans deux des pires crises qu’elle a dû traverser, ce vocable très québécois est apparu dans le décor à un moment ou à un autre.   La première fois, c’était lorsque Mme Marois et Mme Maltais avaient décidé de déposer le projet de loi privé 204. Cette loi contribuait à «bétonner»...
      Le terme «niaiser» est vraiment risqué pour Pauline Marois. Dans deux des pires...
      4 réactions | 3 votes

      Riche lapsus de Manon Massé de QS

      Il y a des lapsus qui sont simplement des lapsus. Mais il y en a d'autres qui semblent révéler le fond de la pensée de la personne qui le commet. Les adversaires de Québec solidaire se délectent de celui de Manon Massé.
      Il y a des lapsus qui sont simplement des lapsus. Mais il y en a d'autres qui semblent révéler le fond de la pensée de la personne qui le commet. Les adversaires de Québec solidaire se délectent de celui de Manon Massé.
      13 réactions | 7 votes
      Gloriane Blais, candidate du PQ dans Mégantic

      La candidate veut-elle que ça «fesse»?

      Une lectrice aux yeux de lynx a déniché une «phôte» cocasse sur une page Facebook consacrée à la candidature de Gloriane Blais du Parti Québécois dans Mégantic. Le créateur de la page, Francis Paré, un supporter de Mme Blais, écrit: «Mais si vous m'écrivez directement sur mon profil, vous ne pourrez pas non plus avoir de réponse à moins que vous me FESSIEZ une demande...
      Une lectrice aux yeux de lynx a déniché une «phôte» cocasse sur une...
      28 réactions | 3 votes

      Les pierres de Rosette lancées à Hamad

      Le langage infantile est de plus en plus utilisé de nos jours, même en politique. On parlera par exemple de la visite de François Legault à sa «maman» plutôt qu'une rencontre avec sa «mère». Telle candidate enverra des «bizzzous» à ses ouailles en fin de discours. (Un auteur français le souligne ici)   Ainsi, quand la candidate péquiste dans Louis-Hébert, Rosette...
      Le langage infantile est de plus en plus utilisé de nos jours, même en politique. On...
      6 réactions | 7 votes
      «À ceux qui frappaient à notre porte ce matin, on pourra leur offrir un emploi… dans le Nord autant que possible», avait lancé le premier ministre au Salon du Plan Nord, en avril.

      La bouffonnerie de Jean Charest

      Le ministre délégué au Transport, Norm Macmillan, en entrevue avec son ancien collègue Roch Cholette, a fait une révélation stupéfiante, hier : «Il y a beaucoup de bouffonnerie dans Jean Charest que les gens connaissent pas.» On peut l'entendre ici vers 7:00 de l'enregistrement. Qu'en pensez-vous?
      Le ministre délégué au Transport, Norm Macmillan, en entrevue avec son ancien...
      37 réactions | 22 votes

      Comme une odeur de «COROPLAST™»

      L'odeur du «Coroplast™» avait été perceptible, la semaine dernière, lorsqu'un Jean Charest —décidément «en mode» Pierre Lalonde, «shagalag»— s'était amusé à souligner que le mois de juillet «convient au repos» alors que le mois d'août… eh bien il «suit le mois de juillet». Mais tout à l'heure, c'est un intense parfum...
      L'odeur du «Coroplast™» avait été perceptible, la semaine...
      3 réactions | 4 votes
      «Il s'est lavé les mains avec du teflon!»

      Les carnets secrets de Bernard Landry (2)

      Mots et maux™ tient ses promesses. Dans un texte publié en entier dans Le Devoir version «papier», nous vous promettions de continuer de dévoiler le contenu des carnets secrets de Bernard Landry.
      Mots et maux™ tient ses promesses. Dans un texte publié en entier dans Le Devoir version «papier», nous vous promettions de continuer de dévoiler le contenu des carnets secrets de Bernard Landry.
      10 réactions | 6 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.