Le libre-échange, «au niveau» de l'accouplement

La Coalition avenir Québec a du potentiel, on en a eu la preuve cette semaine. Mercredi, le nouveau député de La Prairie Stéphane Le Bouyonnec s'est révélé. D'abord il se révèle un grand producteur de «au niveau», ce qui n'est pas pour déplaire à Mots et Maux™.

Dans un très bref discours en chambre, M. Le Bouyonnec a eu le temps de visiter plusieurs niveaux :

«Nous aurions pu, au niveau du développement économique, avoir un véritable nationalisme économique» ;

«Au niveau du financement par étudiant nous ne sommes peut-être pas si mal que ça» ;

«La part des budgets canadiens de recherche au niveau québécois»;

«Au niveau de l'entretien différé»…

Un autre niveau?

«Nous serons vigilants aussi au niveau du commerce extérieur», a averti M. Le Bouyonnec.

Et c'est à ce moment, en parlant du projet de libre-échange Canada-Europe actuellement en négociation, qu'il a véritablement élevé son discours à un niveau record:

«Nous sommes favorables à ce traité de libre-échange, mais il ne faut pas oublier les leçons tirées du libre-échange avec les États-Unis. Il ne faut pas oublier que nous avons eu la question du bois d'oeuvre. Il ne faut pas oublier que le gouvernement souverainiste devra s'entendre avec les autres provinces canadiennes à la table de négociation dirigée par les fédéraux. Et on peut se poser d'ores et déjà la question: Au niveau de nos brevets pharmaceutiques, devrons-nous, par exemple, nous ACCOUPLER avec les Européens?»

Le libre-échange comme accouplement! Une idée pénétrante qui vaut à M. Le Bouyonnec d'être sacré sur-le-champ Ami de Mots et Maux™.

(Rappelons qu'être sacré «Ami de Mots et maux de la politique» est une première étape. L'ordre national du Québec a trois insignes : Grand Officier, Officier et Chevalier. L'ordre de Mots et maux aussi : Ami, Grand Ami et Catégorie.)
22 commentaires
  • Louis-Augustin Roy - Inscrit 8 novembre 2012 21 h 06

    En chambre! En CHAMBRE!

    La pognes-tu‽ (Oui oui, tutoyement, right away.)

    • Patrick Lépine - Inscrit 13 novembre 2012 14 h 31

      Vous vous êtes trop "pénétré" de ces idées vous! X)

  • Philippe Bélisle - Inscrit 8 novembre 2012 23 h 39

    Niveau plancher

    De toute beauté, ces extraits!

    En fait, "s'accoupler avec les Européens" n'est pas une si mauvaise idée de notre valeureux député.

    Cela aurait au moins le mérite de faire grimper le taux de natalité au Québec, ce dont nous avons bien besoin.

  • alain petel - Inscrit 9 novembre 2012 06 h 00

    CAQARICO sur le transat

    Vous nous confirmez finalement, Antoine, que le parti de François Legault est un parti échangiste et que l'accouplement généralisé y règne en maître et peu importe la clientèle. C'est vrai que le chef a tout appris sur le transat. Pas de très «au niveau» l'affaire.

  • Luc Côté - Inscrit 9 novembre 2012 14 h 03

    Son discours m'a grandement "impacter"!

    Son discours m'a grandement "impacter" !!!
    Comme le dirais Peyo dans sa célèbre série BD : j'ai l'impression qu'il Schtroumpfs (parle) le Schtroumpfs ce Schtroumpfs (coquin) de Schtroumpfs (député)!

    • Patrick Lépine - Inscrit 13 novembre 2012 14 h 40

      Vous schtroumpfent!

    • Patrick Lépine - Inscrit 13 novembre 2012 14 h 51

      Pardons je me suis mal exprimé au lieu de lire :"Vous schtroumpfent!", c'est bien plutôt:"Vous schtroumpfites!" désolé pour cette erreur de conjugaison, le verbe dire me fait toujours mots dire...

  • Sylvie Hébert - Abonnée 9 novembre 2012 16 h 22

    Il promet!

    Ah, oui, dites-donc, il mérite amplement d'être sacré Ami de Mots et Maux. Parions qu'il montera rapidement dans la hiérarchie et qu'il aura sa catégorie bien à lui sous peu!

    • Jean Vaillancourt - Abonné 10 novembre 2012 21 h 15

      Parions qu'il montera rapidement dans la hiérarchie??? Dites plutôt : Parions qu'il montera rapidement au niveau de la hiérarchie! ;-)

    • Patrick Lépine - Inscrit 13 novembre 2012 14 h 13

      De la hiérarchie de "haut" niveau s'entend...