Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous
    Les mutations tranquilles CULTURES + SOCIÉTÉ + PARADOXES

    Paranoïa numérique : inculpation de l’homme qui brûlait les voitures de Google

    6 juillet 2016 14h59 |Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
    C’est ce qu’on appelle devenir malade des univers numériques. Mentalement, s’entend.

    Un Californien de 30 ans, Raul Diaz, vient d’être accusé officiellement pour avoir une série d’attaques contre les voitures de Google utilisées pour enregistrer les images du projet Google Street View.

    Selon l’acte d’accusation, dont The Guardian fait mention dans ses pages, l’homme s’en est pris aux voitures de Google, à grands coups de cocktail Molotov, entre mai et juin dernier, sur le stationnement du siège social de la multinationale à Mountain View, Californie. Les caméras de surveillance ont capté ses délits ainsi que l’image de Diaz et de son véhicule utilitaire sport (VUS) noir qui lui a permis de quitter le lieu de crime, et mieux y revenir par la suite.

    Aux policiers, le trentenaire a indiqué qu’il avait agi de la sorte pour se défendre contre des véhicules utilisés par Google, selon lui, pour le surveiller, chose qui le «mettait à l'envers», a-t-il indiqué. Il tenait d’ailleurs un journal des passages de ces véhicules dans son environnement, journal témoignant au final bien plus d’une folie que d’une réelle surveillance de masse.












    Envoyer
    Fermer