Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Les mutations tranquilles CULTURES + SOCIÉTÉ + PARADOXES

    Un 30 mai ici-bas: lancement d'un documentaire participatif dans l'ordinaire d'une journée au Québec

    Qui a dit que les gens ordinaires n'ont pas d'histoire? Certainement pas Les Mutations Tranquilles et Le Devoir qui, le 30 mai 2014, appellent le Québec au grand complet à prendre part à la création d'un documentaire participatif unique dans l'ordinaire d'une journée quotidienne, ici-bas.
     

    Ce jour-là, que vous soyez cinéaste amateur ou professionnel, accro à l’egoportrait vidéo ou au film de famille, vous êtes invités à capter avec un téléphone intelligent ou une caméra vidéo un fragment de votre journée. Sans fard. Sans mise en scène. Sans montage.


    Cette réalité brute, cet instant de vie capté à la maison, au travail, en famille, pendant vos loisirs, doit être d’une durée comprise entre 15 à 30 secondes. Ces vidéos, mises bout à bout, vont former un document inédit témoignant de la diversité, de la beauté, de la réalité du Québec de 2014 et de la simplicité du quotidien, un 30 mai ici-bas. Le projet s'inspire en partie du documentaire Life in Day qui, en 2010, a raconté la vie sur terre, un 24 juillet, pour partager cet instant avec les générations futures.


    Des quatre coins du Québec
    Les internautes de tous les âges et de toutes les régions peuvent prendre part à cet exercice de création collective, en suivant quelques petites recommandations techniques expliquées sur le site un30mai.org. Il est entre autres demandé que les films soient tournés OBLIGATOIREMENT en format horizontal (16:9) et jamais en format vertical.

    Ce site est d'ailleurs à conserver dans ses marque-pages. Il va permettre en effet de transmettre les films captés au quatre coins du Québec le 30 mai prochain, et ce que le fragment vidéo provienne d'un ordinateur, d'une tablette ou de n'importe quel téléphone dit intelligent. Les conditions de participation à cet exercice narratif en groupe sont expliquées ici.

    Diversités d'instants, de lieux, de moments...
    La réalité brute filmée va pouvoir témoigner de n’importe quel moment de la journée du 30 mai 2014, partout au Québec — ou encore exposer le quotidien de Québécois ailleurs dans le monde ce jour-là —, sans restriction, du lever du soleil à la soirée de ce vendredi. Vous pouvez y être seul, en groupe, en famille, entre amis, en ville, à la campagne, sur la route, à la maison, au travail, à Val-d’Or, à Granby, à Rimouski, à Montréal, à Fermont, à Québec, à Gatineau, ou n’importe où ailleurs dans le Québec rural, urbain, nordique, maritime…


    À l’image d’une journée ordinaire dans la vie du Québec, ces films peuvent capter la joie, la tristesse, la contemplation, l’amour, la poésie de l’instant présent, l’enfance, la vieillesse, la fête, la vie active, le repos, un début, une fin… et ce, qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il neige.

    De grands réalisateurs dans l'aventure
    Le 30 mai 2014, une douzaine de réalisateurs professionnels, pour le moment, ont accepté de prendre part à cette aventure en posant eux aussi leur regard sur le quotidien de cette journée avec un téléphone dit intelligent et en respectant les mêmes contraintes techniques et temporelles que tout le monde: 15 à 30 secondes, sans montage, ni mise en scène.

    Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter pour découvrir leur identité, d'ici le 30 mai 2014, mais également pour échanger sur la construction de ce documentaire unique dans une journée ici-bas.













    Envoyer
    Fermer