Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Le blogue urbain Le blogue urbain explore la ville comme espace de vie, autour de différents thèmes: transports, vélo, architecture, aménagement, étalement urbain, patrimoine. Un blogue collectif, écrit par des journalistes du Devoir passionnés de vie urbaine.

    Pourquoi MEC a choisi la banlieue?

    3 février 2016 12h41 |Isabelle Porter | Le blogue urbain
    Établi dans le quartier Saint-Roch depuis 12 ans, MEC est facilement accessible à pied, en vélo et en autobus, ce qui n’est pas le cas de son nouveau site dans Lebourgneuf, près des Galeries de la Capitale.
    Photo: MEC Établi dans le quartier Saint-Roch depuis 12 ans, MEC est facilement accessible à pied, en vélo et en autobus, ce qui n’est pas le cas de son nouveau site dans Lebourgneuf, près des Galeries de la Capitale.
    La décision de la boutique de plein air Mountain Equipement Coop de déménager en banlieue fait bien des mécontents à Québec. Sur les réseaux sociaux, des internautes projettent même de se réunir pour remettre leur carte de membres à la boutique samedi prochain.

    « Considérant le départ de MEC vers les Galeries de la Capitale et le mécontentement général lié à cette nouvelle, je crois qu’il est de mise de rapporter notre carte de membre pour exprimer notre déception », peut-on lire sur la page Facebook du groupe Gardons MEC au centre-ville de Québec. Au moment d’écrire ces lignes, 93 personnes participaient à l'événement «Rapporte ta carte MEC».

    Établi en plein cœur du quartier Saint-Roch depuis 12 ans, MEC est l’un des rares établissements du genre dans le centre-ville. Les mécontents font valoir qu’il est facilement accessible à pied, en vélo et en autobus, ce qui n’est pas le cas de son nouveau site dans Lebourgneuf, près des Galeries de la Capitale. D’autres vont valoir que sa présence au centre-ville loin des immenses stationnements des centres d’achat est plus cohérente avec ses valeurs sur le plan environnemental. Le déménagement est prévu pour fin 2016, début 2017.

    Mercredi, l’entreprise a justifié sa décision dans un communiqué. « 80 % des 138 000 membres MEC de la région vivent et sont actifs à l’extérieur du centre-ville. En emménageant à 8,8 km de l’emplacement actuel, MEC permet donc à la majorité de ses membres d’accéder plus facilement à son magasin en empruntant l’autoroute 40, l’une des deux voies cyclables à proximité, ou encore l’un des dix autobus qui s’y rendent, dont le Métrobus 803 », fait-on valoir.

    « Nos membres ont évolué en 12 ans », ajoute-t-on. « Ils pratiquent plus d’activités différentes, et le font plus souvent près de la maison en semaine. »

    Le magasin souligne qu’il pourra presque doubler son espace et donc offrir plus de produits pour le kayak et le surf notamment.

     












    Envoyer
    Fermer