Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!
    Le blogue urbain Le blogue urbain explore la ville comme espace de vie, autour de différents thèmes: transports, vélo, architecture, aménagement, étalement urbain, patrimoine. Un blogue collectif, écrit par des journalistes du Devoir passionnés de vie urbaine.

    Ça roule pour «l'autoroute des vélos»

    25 mars 2014 17h16 |Isabelle Paré | Le blogue urbain
    Le réaménagement complet du tronçon du boulevard Saint-Laurent entre la rue Bernard et Bellechasse changera totalement le coup d'œil de ce lieu aux allures de no man's land, coincé entre le quartier Rosemont et le Mile End.
    Photo: Ville de Montréal Le réaménagement complet du tronçon du boulevard Saint-Laurent entre la rue Bernard et Bellechasse changera totalement le coup d'œil de ce lieu aux allures de no man's land, coincé entre le quartier Rosemont et le Mile End.
    L'administration de la ville-centre de Montréal a finalement donné le feu vert mardi au projet d'aménagement de la piste cyclable à chaussée surélevée qui verra le jour sous le viaduc ferroviaire Saint-Laurent, coin Bellechasse. Le gouffre dangereux, truffé de nids-de-poule, fera l'objet d'un lifting complet, pour donner naissance à ce qu'on prévoit devenir l'un des plus importants carrefours cyclistes de la métropole. 

    «Notre intention est de faire une vraie autoroute à vélos nord-sud qui partira de Pont-Viau et ira rejoindre le centre-ville, en reliant de façon sécuritaire la piste Clark à celle de Saint-Dominique et à celle qui longe la voie du chemin de fer plus au nord», a soutenu mardi François Croteau, maire de l'arrondissement Rosemont-Petite Patrie.

    Le projet était attendu depuis des lustres par les adeptes montréalais de la bicyclette et les piétons qui se faufilaient à leurs risques et périls dans ce tunnel inhospitalier. Le réaménagement complet du tronçon du boulevard Saint-Laurent entre la rue Bernard et Bellechasse changera totalement le coup d'œil de ce lieu aux allures de no man's land, coincé entre le quartier Rosemont et le Mile End.

    Cette cure de rajeunissement améliorera, surtout, la sécurité des piétons et des cyclistes qui le traversent chaque jour.

    Une des deux voies du boulevard Saint-Laurent en direction nord, entièrement dédiée au transport actif, sera occupée par une chaussée surélevée pour les vélos et un trottoir pour piétons. Des feux de circulation, des plate-bandes fleuries et une série de lampadaires viendront régulariser la circulation dans ce goulot emprunté par plus de 22 000 véhicules par jour. La chaussée surélevée reliera en toute fluidité les pistes cyclables Clark et Saint-Dominique, et celle longeant la voie du CN,  grâce à un premier carrefour giratoire pour vélos.

    Hors du viaduc, la piste restera marquée par une bande au sol, plutôt qu'une chaussée séparée, pour favoriser le transport par vélo l'hiver.

    «La ville favorise les pistes marquées par des bandes pour faciliter la circulation l'hiver. On aurait aimé une piste en site propre, mais cette formule est plus coûteuse et moins prisée par les grands utilisateurs de vélos qui la trouvent moins propice pour les dépassements», affirme le maire de Rosemont.

    On parle donc d'une refonte complète, autant pratique qu'esthétique, pour cette intersection qui a bien piètre mine et qui constitue la voie de passage pour rejoindre la Petite Italie.

    La Ville de Montréal avait dû mettre les freins par deux fois au projet, la première pour cause d'aqueduc à réparer, la deuxième, en raison d'une soumission excessive qui, en pleine commission Charbonneau, avait invité les élus municipaux à la plus grande prudence.

    Cette troisième fois devrait être la bonne, selon François Croteau, qui s'attend à ce que les vélos roulent sur la nouvelle chaussée fin septembre.

     
    Le réaménagement complet du tronçon du boulevard Saint-Laurent entre la rue Bernard et Bellechasse changera totalement le coup d'œil de ce lieu aux allures de no man's land, coincé entre le quartier Rosemont et le Mile End. Le boulevard Saint-Laurent, entre les rues de Bellechasse et Bernard.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer