Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Le blogue électoral La campagne électorale d'avril 2011 a été scrutée à la loupe par nos journalistes Hélène Buzzetti, Guillaume Bourgault-Côté, Alec Castonguay, Manon Cornellier et François Desjardins. Maintenant que les élections sont terminées, ce blogue a cessé ses activités mais les textes sont conservés ici en archives.

    Le blogue électoral Flux RSS du blogue Le blogue électoral

      Les libéraux en faveur des jets...

      Depuis le début de la campagne, pas un rally où Michael Ignatieff ait oublié de prononcer le mot «jets» pour soulever la question des milliards réservés par les conservateurs pour l'achat d'avions militaires. Lundi soir à Brampton, le candidat libéral Andrew Kania a repris le flambeau pour demander à la foule ce qu'elle avait envie de dire au projet des jets: «Non!», a scandé le millier de...
      Depuis le début de la campagne, pas un rally où Michael Ignatieff ait oublié de prononcer le mot «jets» pour soulever la question des milliards réservés par les conservateurs pour l'achat d'avions militaires. Lundi soir à Brampton, le candidat libéral Andrew Kania a repris le flambeau pour demander à la foule ce qu'elle avait envie de dire au projet des jets: «Non!», a scandé le millier de partisans. Mais dans le mini-silence qui a suivi, un rigolo s'est levé pour crier: «Hey ho: moi, des Jets, j'en veux. Surtout si c'est une équipe de hockey à Winnipeg.»
      Pour ce genre de Jets, alors oui, a répondu M. Kania.


      0 réactions | 0 votes
    • La campagne est aussi locale

      20 avril 2011 15h52 | Manon Cornellier | Le blogue électoral
      Il y a des courses locales très intéressantes d'un bout à l'autre du pays. En voici plusieurs qui ont retenu l'attention des médias anglophones...
      Il y a des courses locales très intéressantes d'un bout à l'autre du pays. En voici plusieurs qui ont retenu l'attention des médias anglophones...
      0 réactions | 1 votes
    • Question de leadership

      20 avril 2011 15h31 | Manon Cornellier | Le blogue électoral
      Il y a les chefs actuels qui, selon Geoffrey Rowan, n'arrivent pas à projeter une vision inspirante. Et il y a les leaders du futur qui émergeront au lendemain d'un scrutin qui entraînera d'inévitables remises en question, peu importe le résultat, écrit Tasha Kheiriddin...
      • Il y a les chefs actuels qui, selon Geoffrey Rowan, n'arrivent pas à projeter une vision inspirante. Et il y a les leaders du futur qui émergeront au lendemain d'un scrutin qui entraînera d'inévitables remises en question, peu importe le résultat, écrit Tasha Kheiriddin...

      0 réactions | 1 votes
    • Alerte aux séparatistes

      20 avril 2011 15h21 | Manon Cornellier | Le blogue électoral
      En exploitant des déclarations de Gilles Duceppe sur l'importance de cette élection pour le mouvement souverainiste, le chef conservateur a réveillé quelques démons au Canada anglais...
      En exploitant des déclarations de Gilles Duceppe sur l'importance de cette élection pour le mouvement souverainiste, le chef conservateur a réveillé quelques démons au Canada anglais...
      1 réaction | 1 votes
    • L'obsession de l'emploi ne date pas d'hier

      20 avril 2011 14h14 | François Desjardins | Le blogue électoral
      Google News Archives est une mine d'or. Voyons un peu ce qui s'est dit, au fil des campagnes électorales fédérales, au sujet de la création d'emplois. (Notez qu'à partir du milieu des années 80, les articles deviennent majoritairement payants.)
      Google News Archives est une mine d'or. Voyons un peu ce qui s'est dit, au fil des campagnes électorales fédérales, au sujet de la création d'emplois. (Notez qu'à partir du milieu des années 80, les articles deviennent majoritairement payants.)
      0 réactions | 1 votes
      Michael Ignatieff<br />

      Ignatieff, Bruce et Obama

      Ils étaient plusieurs à porter lundi soir à Brampton un macaron rouge et blanc barré du slogan «Rise up Canada!», nouveau cri de ralliement des libéraux de Michael Ignatieff. Dans son discours présenté devant un bon millier de supporteurs, M. Ignatieff a d'ailleurs repris cette formule qu'il utilise depuis quelques jours: «Rise up, Canada! Rise up, Canada! Rise up, Canada!» Sur ce, la foule se lève, et scande...
      Ils étaient plusieurs à porter lundi soir à Brampton un macaron rouge et blanc barré du slogan «Rise up Canada!», nouveau cri de ralliement des libéraux de Michael Ignatieff. Dans son discours présenté devant un bon millier de supporteurs, M. Ignatieff a d'ailleurs repris cette formule qu'il utilise depuis quelques jours: «Rise up, Canada! Rise up, Canada! Rise up, Canada!» Sur ce, la foule se lève, et scande en choeur.
      0 réactions | 0 votes
    • Au sujet de l'impact des baisses d'impôt des entreprises

      19 avril 2011 15h36 | François Desjardins | Le blogue électoral
      C'est un des principaux messages des Conservateurs: il faut maintenir le taux d'impôt des entreprises au plus bas niveau possible car c'est comme ça qu'on arrive à créer de l'emploi. Depuis leur arrivée au pouvoir, le taux fédéral est passé de 22 % à 16,5 %.
      C'est un des principaux messages des Conservateurs: il faut maintenir le taux d'impôt des entreprises au plus bas niveau possible car c'est comme ça qu'on arrive à créer de l'emploi. Depuis leur arrivée au pouvoir, le taux fédéral est passé de 22 % à 16,5 %.
      1 réaction | 5 votes
      Justin Trudeau et Martin Cauchon (à droite), le 14 avril dernier.<br />

      Trudeau: l'autre versant

      Toronto — Suivi du billet précédent sur la tournée de Justin Trudeau lundi à Toronto. Oui, le candidat libéral dans Papineau semble agir comme un aimant sur les foules (du moins dans les rassemblements libéraux)... Mais il attire aussi les protestataires avec assiduité.  
      Toronto — Suivi du billet précédent sur la tournée de Justin Trudeau lundi à Toronto. Oui, le candidat libéral dans Papineau semble agir comme un aimant sur les foules (du moins dans les rassemblements libéraux)... Mais il attire aussi les protestataires avec assiduité.  
      1 réaction | 1 votes
      Justin Trudeau<br />

      Trudeau en demande

      Toronto — Justin Trudeau mène peut-être une lutte serrée à la bloquiste Vivian Barbot dans Papineau, mais il trouve le temps d'aller faire campagne dans la région de Toronto. Le Devoir l'a rencontré hier lors de deux événements organisés dans les circonscriptions de Ken Dryden et de Mark Holland. M. Trudeau a  participé à trois autres activités au cours de la journée.  
      Toronto — Justin Trudeau mène peut-être une lutte serrée à la bloquiste Vivian Barbot dans Papineau, mais il trouve le temps d'aller faire campagne dans la région de Toronto. Le Devoir l'a rencontré hier lors de deux événements organisés dans les circonscriptions de Ken Dryden et de Mark Holland. M. Trudeau a  participé à trois autres activités au cours de la journée.
       
      0 réactions | 1 votes
      Elizabeth May lors de son passage à Montréal, le 8 avril dernier.<br />

      May en colère

      Elizabeth May est fâchée contre les médias canadiens. En marge d'un débat des candidats tenu dans sa circonscription cette fin de semaine, la chef du Parti vert a confié au Devoir son exaspération devant le peu d'intérêt qu'accordent les grands réseaux et quotidiens à son parti. Dans ses yeux, une lueur de colère. «La décision de ne pas m'inviter aux débats des chefs nous cause des...
      Elizabeth May est fâchée contre les médias canadiens. En marge d'un débat des candidats tenu dans sa circonscription cette fin de semaine, la chef du Parti vert a confié au Devoir son exaspération devant le peu d'intérêt qu'accordent les grands réseaux et quotidiens à son parti. Dans ses yeux, une lueur de colère. «La décision de ne pas m'inviter aux débats des chefs nous cause des dommages partout au Canada, estime Mme May. Les médias ont complètement ignoré le lancement de notre plate-forme, à peu près personne n'en a fait mention. Nous avons pourtant un des documents les plus complets et volumineux. Selon Mme May, les médias accordent cette année «moins de couverture à nos idées qu'en 2008. C'est comme si en plus de ne pas être invité aux débats, on avait décidé de ne pas nous inviter aux élections. C'est anti-démocratique: nous avons obtenu près d'un million de votes aux dernières élections.»
      0 réactions | 1 votes
    • Layton monte, Harper rigole

      17 avril 2011 17h46 | Alec Castonguay | Le blogue électoral
      La légère remontée du NPD dans les sondages est inespérée pour Stephen Harper, qui doit prier de toutes ses forces pour que cela se poursuive. Plus le NPD est fort, plus il s'approche de sa majorité, qui semblait encore cette semaine illusoire.

      La légère remontée du NPD dans les sondages est inespérée pour Stephen Harper, qui doit prier de toutes ses forces pour que cela se poursuive. Plus le NPD est fort, plus il s'approche de sa majorité, qui semblait encore cette semaine illusoire.

      4 réactions | 9 votes

      L'attente...

      Vancouver — «Je ne souhaite ça à personne», dit Ujjal Dosanjh. «Ça», c'est le suspense ultime. La torture de l'attente. Et il connait. En 2008, Dosanjh a été réélu député de Vancouver-Sud par une majorité de 20 voix, la plus faible au pays. Comptage, recomptage, lui et son adversaire conservatrice Wai Young ont dû attendre plusieurs jours avant de finalement savoir à quoi...
      Vancouver — «Je ne souhaite ça à personne», dit Ujjal Dosanjh. «Ça», c'est le suspense ultime. La torture de l'attente. Et il connait. En 2008, Dosanjh a été réélu député de Vancouver-Sud par une majorité de 20 voix, la plus faible au pays. Comptage, recomptage, lui et son adversaire conservatrice Wai Young ont dû attendre plusieurs jours avant de finalement savoir à quoi s'en tenir. Et les deux sont d'accords:  l'expérience est atroce.

      Mais elle pourrait bien se reproduire le 2 mai, concèdent les deux candidats rencontrés cette semaine par Le Devoir dans leurs locaux de campagne. Car la lutte dans Vancouver-Sud s'annonce tout aussi serrée qu'il y a trois ans. Les principaux intéressés évitent ainsi toute prédiction, se référant à un «too close to call» plein de sagesse...

      Portrait de comté à lire dans Le Devoir de samedi.
      0 réactions | 1 votes
    • La force des images

      15 avril 2011 11h19 | Manon Cornellier | Le blogue électoral
      La Toile anglophone est en ébullition durant cette élection. Des sites et des vidéos sont en train de devenir viraux. Et ça fait jaser...
      La Toile anglophone est en ébullition durant cette élection. Des sites et des vidéos sont en train de devenir viraux. Et ça fait jaser...
      0 réactions | 1 votes
    • À vos costumes, les ethniques!

      14 avril 2011 15h07 | Hélène Buzzetti | Le blogue électoral
      C'est bien connu. Le Parti conservateur tente de convaincre les nouveaux arrivants de délaisser le Parti libéral et de se convertir à Stephen Harper. Pour y parvenir, certains organisateurs ont eu une idée: inviter des représentants de communautés culturelles à se présenter en «costumes» traditionnels pour entourer le chef conservateur lors de son passage en Ontario et ainsi donner l'impression d'un parti vraiment...
      C'est bien connu. Le Parti conservateur tente de convaincre les nouveaux arrivants de délaisser le Parti libéral et de se convertir à Stephen Harper. Pour y parvenir, certains organisateurs ont eu une idée: inviter des représentants de communautés culturelles à se présenter en «costumes» traditionnels pour entourer le chef conservateur lors de son passage en Ontario et ainsi donner l'impression d'un parti vraiment diversifié. La pilule n'a pas passé.
      0 réactions | 0 votes

      La fièvre de quoi?

      «La fièvre s'empare de Vancouver»: c'est titré à la une du quotidien local Metro en ce mercredi. On pense donc qu'il s'agit de la fièvre électorale, causée par le débat des chefs en anglais mardi soir? Que non. On parle ici comme à Montréal de la fièvre des séries éliminatoires de hockey... D'autant  que les Canucks abordent ces séries en grands favoris, et que...
      «La fièvre s'empare de Vancouver»: c'est titré à la une du quotidien local Metro en ce mercredi. On pense donc qu'il s'agit de la fièvre électorale, causée par le débat des chefs en anglais mardi soir? Que non. On parle ici comme à Montréal de la fièvre des séries éliminatoires de hockey... D'autant  que les Canucks abordent ces séries en grands favoris, et que c'est l'année de tous les espoirs — et de toutes les attentes.
      0 réactions | 1 votes
    • Et le score est...

      13 avril 2011 14h32 | Manon Cornellier | Le blogue électoral
      Le débat des chefs provoque toujours un flot de commentaires. On cherche à identifier les gagnants et les perdants. On peut dire que celui de mardi soir a provoqué des réactions mitigées et fort variées dans la presse anglophone...
      Le débat des chefs provoque toujours un flot de commentaires. On cherche à identifier les gagnants et les perdants. On peut dire que celui de mardi soir a provoqué des réactions mitigées et fort variées dans la presse anglophone...
      0 réactions | 1 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.