Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    L'Inde dans tous ses états

    L'Inde est en effervescence, se libéralise, sort de sa coquille. Mais encore? Au delà des indices de croissance, comment les Indiens vivent-ils cette mue - aux plans culturel, politique, environnemental?

    Entre copains

    New Delhi – Excellent cours 101 sur les mécanismes de la corruption en Inde, intitulé A bad boom, dans le numéro de la semaine dernière de la revue The Economist. Particulièrement instructif. 

    Par contre, l’analyse que le magazine fait plus loin de la scène politique en ce début de campagne électorale s’égare… Non pas que la politique indienne ne soit pas un dédale dans lequel il est facile de se perdre.

    Reste que, pour toute la corruption qui salit la vie démocratique du pays, l’Inde demeure quand même assez loin du sommet de l’index du «capitalisme de copinage» (traduction trop gentille de l’expression «crony-capitalism») publié dans le même numéro sous le titre Planet Plutocrat. Sur une liste de 23 pays, l’Inde arrive neuvième. C’est d’abord à Hong Kong, puis en Russie, selon cet index, que le capitalisme de connivence est le plus développé.














    Envoyer
    Fermer