Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    C'était bien mieux dans le temps Il est paradoxal qu'un outil aussi postmoderne que le blogue serve à diffuser une certaine nostalgie? Pas grave, on s'assume. Jean Dion, irrécupérable supporter du passé, se penche sur le temps qui fuit, inexorablement.

    Catégorie Vraies affaires Flux RSS des billets du blogue C'était bien mieux dans le temps catégorisés dans «Vraies affaires»

    • Ça commence à faire

      24 février 2011 17h36 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Un citoyen/contribuable/consommateur qui s'était initialement réjoui du mouvement de protestation gagnant une partie du monde trouve que ça commence un peu à faire, si vous voulez son avis.
      Un citoyen/contribuable/consommateur qui s'était initialement réjoui du mouvement de protestation gagnant une partie du monde trouve que ça commence un peu à faire, si vous voulez son avis.
      11 réactions | 25 votes
    • Expert en expertise

      11 février 2011 15h09 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Par un processus difficile à expliquer et confinant au miracle, un individu est devenu un expert dans un domaine en moins de deux heures l'autre jour.
      Par un processus difficile à expliquer et confinant au miracle, un individu est devenu un expert dans un domaine en moins de deux heures l'autre jour.
      5 réactions | 10 votes
    • La tête à la fête

      30 juillet 2010 21h37 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Un festivalier s'est dit l'autre jour «outré» de la «radicale insuffisance du nombre» de festivals présentés au Québec.À l'aide de graphiques avec points de repère et de courbes de tendance, le festivalier a en effet établi que pendant près de deux jours, entre le 6 décembre à 18h, moment de la fin du Festival de la mouche noire du lac Perdu, et le 8 décembre à midi, quand démarre le Festival de la congère émergente de Saint-Profond, aucun festival n'était en cours à travers la province....
      Un festivalier s'est dit l'autre jour «outré» de la «radicale insuffisance du nombre» de festivals...
      0 réactions | 0 votes
    • Merci la politique!

      Un individu plutôt nuancé, prompt à faire la part des choses et affectionnant le choc des idées a décidé de mettre fin à tout ça, de refaire sa vie et de se lancer en politique.«Auparavant, il y avait des choses que j'ignorais, mais depuis que je suis en politique, je sais tout, j'ai une opinion sur tout, j'ai la solution à tout et je suis convaincu que quoi qu'il advienne, c'est toujours la faute de l'autre bord», a déclaré l'individu à l'occasion d'une circonférence de presse assez peu...
      Un individu plutôt nuancé, prompt à faire la part des choses et affectionnant le choc des idées a...
      0 réactions | 0 votes
    • Perdu dans les internets

      4 février 2010 22h28 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Un gars qui avait dit au monde de le suivre sur Twitter s'est rendu compte que personne ne le suivait. Pas un chat. Rien. Zéro.«Pourtant, j'ai bien indiqué dans ma page Facebook que j'étais désormais sur Twitter», a déclaré le gars à l'occasion d'une séance de clavardage. «Et j'avais informé la communauté des internautes dans MySpace que j'étais présent sur Facebook. De plus, je m'étais servi d'un lien Linkedin pour rediriger la population vers mon entrée MySpace. Et j'avais fait part de tout...
      Un gars qui avait dit au monde de le suivre sur Twitter s'est rendu compte que personne ne le...
      0 réactions | 2 votes
    • Dans une assemblée délibérante près de chez vous

      26 janvier 2010 18h53 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Un citoyen adepte du parlementarisme d'inspiration britannique s'est dit «incommensurablement furibard, et même plus», de la décision du gouvernement du Canada de remettre à plus tard la reprise des travaux de la Chambre des communes et du Sénat.Le citoyen, qui estime consacrer approximativement 98 % de son temps à «l'exercice démocratique entre deux scrutins uninominaux à un tour», croit que la suspension des activités à Ottawa est très nuisible à sa propre santé mentale, physique et...
      Un citoyen adepte du parlementarisme d'inspiration britannique s'est dit «incommensurablement...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.