Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    L'Inde dans tous ses états

    L'Inde est en effervescence, se libéralise, sort de sa coquille. Mais encore? Au delà des indices de croissance, comment les Indiens vivent-ils cette mue - aux plans culturel, politique, environnemental?

    Catégorie tourisme Flux RSS des billets du blogue L'Inde dans tous ses états catégorisés dans «tourisme»

    • Chute du tourisme féminin

      Le sentiment que l’Inde était un pays plutôt sûr pour les voyageuses étrangères – si tant est qu’il l’ait jamais été – s’est envolé en fumée au cours des derniers mois avec le viol collectif de la jeune femme indienne dans un autobus à Delhi, en décembre dernier. Ce viol abominable – dont elle est morte deux semaines plus tard dans un hôpital de Singapour – et le...
      Le sentiment que l’Inde était un pays plutôt sûr pour les voyageuses étrangères – si tant est qu’il l’ait jamais été – s’est envolé en fumée au cours des derniers mois avec le viol collectif de la jeune femme indienne dans un autobus à Delhi, en décembre dernier. Ce viol abominable – dont elle est morte deux semaines plus tard dans un hôpital de Singapour – et le débat social qu’il a fait éclater ont fait comprendre à quel point la violence faite aux femmes en ce pays était un problème très grave que la culture ambiante de dictature patriarcale balayait sous le tapis. Les transformations culturelles et sociales que vit l’Inde depuis une vingtaine d’années donnent lieu à un accroissement de cette violence, pendant que les organisations de la société civile et des médias indiens plus attentifs – et plus sensationnalistes – font en sorte que le problème est exposé sur la place publique comme il ne l’a jamais été.
      1 réaction | 4 votes
      Harshad «Hersh» Bhatt, croisé récemment en Arizona dans la petite ville de Sedona.

      Les motels familiers

      24 avril 2013 15h58 | Guy Taillefer | L'Inde dans tous ses états
      Sedona, Arizona — La diaspora indienne dans le monde, c’est 20 millions de personnes (par comparaison, les Chinois d’outre-mer sont deux fois et demie plus nombreux). Aux États-Unis, les Indiens sont environ 2,5 millions – au Canada, un peu plus d’un million.
      Sedona, Arizona — La diaspora indienne dans le monde, c’est 20 millions de personnes (par comparaison, les Chinois d’outre-mer sont deux fois et demie plus nombreux). Aux États-Unis, les Indiens sont environ 2,5 millions – au Canada, un peu plus d’un million.
      0 réactions | 5 votes
    • Sri Lanka: la négation par le tourisme

      Pour la deuxième année consécutive, le Sri Lanka a été montré du doigt jeudi dernier par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies pour les crimes de guerre présumés que son armée a commis contre la minorité tamoule en 2009 pendant les derniers mois de la guerre civile. New Delhi s’est longuement fait tirer l’oreille avant de finalement voter pour la résolution américaine, pressant...
      Pour la deuxième année consécutive, le Sri Lanka a été...
      0 réactions | 6 votes
      Environ 6 millions de touristes débarquent en Inde chaque année (la moitié passe par le Taj Mahal).

      Delhi lève la règle des deux mois

      6 décembre 2012 10h20 | Guy Taillefer | L'Inde dans tous ses états
      Pour tous les voyageurs étrangers qui venaient en Inde munis d’un visa de touriste à entrées multiples depuis l’Europe et l’Amérique du Nord, la restriction pouvait facilement devenir embêtante. Depuis novembre 2009, le gouvernement indien exigeait de ces touristes que s’écoulent 60 jours entre deux séjours dans le pays. Alors que s’amorce la haute saison touristique en Inde, Delhi vient de supprimer cette restriction....
      Pour tous les voyageurs étrangers qui venaient en Inde munis d’un visa de touriste à entrées multiples depuis l’Europe et l’Amérique du Nord, la restriction pouvait facilement devenir embêtante. Depuis novembre 2009, le gouvernement indien exigeait de ces touristes que s’écoulent 60 jours entre deux séjours dans le pays. Alors que s’amorce la haute saison touristique en Inde, Delhi vient de supprimer cette restriction. Une nouvelle qui fera sûrement plaisir aux voyageurs qui vagabondent en Asie.
      0 réactions | 3 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.