Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie Robitailleries Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans «Robitailleries»

      «Cette robitaillerie m'est assez douloureuse.»

      «Commettre» une robitaillerie

      Une auditrice de Dutrizac au 98.5, Marie-Thérèse Houle, traductrice de Montréal, me fait des reproches tout à fait justifiés et me compare sur le plan linguistique à… Justin Trudeau, Mélanie Joly et Luc Ferrandez.
      Une auditrice de Dutrizac au 98.5, Marie-Thérèse Houle, traductrice de Montréal, me fait des reproches tout à fait justifiés et me compare sur le plan linguistique à… Justin Trudeau, Mélanie Joly et Luc Ferrandez.
      8 réactions | 50 votes

      Pas la bonne chapelle, M. l'éditorialiste

      Battons-nous un peu la coulpe. Il y a quelques années, j'écrivais ceci: «Moment embarrassant pour la ministre de la Culture, Christine St-Pierre, à l'Assemblée nationale hier. Alors qu'on l'interrogeait au sujet de la chapelle historique du Bon Pasteur, située rue de la Chevrotière à Québec, elle a donné deux réponses en faisant référence au mauvais dossier, celui de la chapelle des...
      Battons-nous un peu la coulpe. Il y a quelques années, j'écrivais ceci:...
      6 réactions | 8 votes
    • Attention au «béton»

      Malgré les difficultés qu'a connues le «béton» ces dernières années... pensons à l'échangeur Turcot, qui tient grâce à de la «cage à poule»... pensons évidemment à ce qui est advenu au pont de la Concorde en 2006 — aussi appelé viaduc, mais si je l'écris, je vais me faire gronder par les membres de l'Association pour le soutien et l'usage de la langue française, qui ne supportent aucune robitaillerie («constructeurs automobiles» et non fabricants; «indemnité de départ» et non prime de...
      Malgré les difficultés qu'a connues le «béton» ces dernières années... pensons à l'échangeur...
      0 réactions | 0 votes
    • ADQ : encore des fautes d'orthographe

      Le Journal de Québec met en relief ce matin des fautes qu'Éric Caire aurait faites dans Twitter (cet insignifiant gazouillis propre à notre époque qui promeut le déficit d'attention). J'en connais qui vont être fâchés à l'ADQ. Entre autres le chef de cabinet de Marc Picard, Pierre Morin, qui prétend sur son Blogue bleu (de colère, de ressentiment?) que les médias passent sciemment sous silence les fautes des autres partis. En fait, un des meilleurs articles sur les fautes d'orthographe...
      Le Journal de Québec met en relief ce matin des fautes qu'Éric Caire aurait faites dans Twitter...
      0 réactions | 0 votes
    • M. Tudor, anesthésiste

      Rien comme un aptonyme pour entamer un après-midi ensoleillé. Surtout qu'il y a longtemps que nous avons nourri cette catégorie. C'est un lecteur de Québec, Denis Côté, qui me signale que M. Tudor Costachescu est un anesthésiste reconnu. Tudor, comme dans Tu dors. (Photo, archives Le Devoir) AJOUT : j'avais fait une belle petite robitaillerie ici, écrivant «anasthésiste» et non «anesthésiste». C'est corrigé !
      Rien comme un aptonyme pour entamer un après-midi ensoleillé. Surtout qu'il y a longtemps que nous...
      0 réactions | 0 votes
    • Un beau pléonasme de mon cru

      Une Robitaillerie qu'un lecteur m'a signalée «La ministre a toutefois soutenu qu'elle n'était pas au courant de cette querelle avant d'en prendre connaissance dans nos pages.» C'est d'une logique implacable. Elle ne le savait pas avant de le savoir! (Dans SODEC: Québec veut éviter un cas «à la Jean Pelletier»)
      Une Robitaillerie qu'un lecteur m'a signalée «La ministre a toutefois soutenu qu'elle n'était pas au...
      0 réactions | 0 votes
    • Une robitaillerie...

      Relire la transcription de ses propos à l'Assemblée nationale, ça peut déprimer. C'est le cas de ma question d'hier. Si vous y comprenez quelque chose, à travers mes tics de langage (je dis un justement et un «à un moment donné»), faites-moi signe : «M. Dupuis, vous avez évoqué la notion de jurisprudence, est-ce que justement on va être anglais, ici, avec le «tort law» ou est-ce qu'on va être français avec le Code civil? Est-ce qu'on ne pourrait pas être un peu des deux, comme notre culture...
      Relire la transcription de ses propos à l'Assemblée nationale, ça peut déprimer. C'est le cas de ma...
      0 réactions | 0 votes
    • Trois mandats? J'ai écrit ça, moi?

      En décembre 2005, lorsque j'avais repris, en titre d'un article, une blague de Jean Charest —«J'ai fait un plan sur environ trois mandats»— jamais je ne me serais attendu à ce que ça devienne trois ans plus tard une réalité. Tout allait si mal pour lui à l'époque ! Lui-même disait : «Je vous sens sceptiques, mais je veux juste vous dire que vous étiez encore plus sceptiques que ça au mois de juin 2002, hein?» Vous me direz que "ce n'est pas encore fait", mais ça s'en va vers ça à vitesse...
      En décembre 2005, lorsque j'avais repris, en titre d'un article, une blague de Jean Charest —«J'ai...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.