Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie «Qu'est-ce que tu dis?» ou propos étonnants Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans ««Qu'est-ce que tu dis?» ou propos étonnants»

      Le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon

      M. Chagnon... trop d’information

      À la surprise générale, au début de la session parlementaire, le 27 septembre, Jacques Chagnon, président de l’Assemblée nationale, ne se trouvait pas à son poste. Il n’est revenu trôner qu’hier, le mardi 18 octobre. Et enfin, il nous a motivé son absence : « C’est un grand plaisir de vous retrouver, de nous retrouver, en fait, parce que je n’étais pas là, moi non plus. Ma vésicule biliaire et moi, nous nous sommes quittés, alors c’est sûr que ça a pris un peu de temps pour réparer le tout....
      À la surprise générale, au début de la session parlementaire, le 27 septembre, Jacques Chagnon,...
      2 réactions | 24 votes
    • ​Une vacherie de Pierre Paradis

      Le premier ministre Couillard avait averti les péquistes, lorsque Pierre Karl Péladeau est devenu chef du Parti québécois : les libéraux ne laisseraient pas un pouce à l’argumentaire souverainiste.
      Le premier ministre Couillard avait averti les péquistes, lorsque Pierre Karl Péladeau est devenu chef du Parti québécois : les libéraux ne laisseraient pas un pouce à l’argumentaire souverainiste.
      5 réactions | 96 votes
      Philippe Couillard et François Legault

      C'est la «cacaphonie» à Québec !

      Après avoir dit qu'il souhaitait mieux contrôler le message, Philippe Couillard a eu une journée particulièrement difficile ce mardi. Entre autres à cause de son ministre des Transports, Robert Poëti, qui a annoncé lundi une nouvelle taxe… avant de se raviser en soirée. M. Couillard a dû intervenir et a été contraint de rappeler en conférence de presse qu'«il n’y a pas 25 gouvernements au Québec, il y en a un et il y a un seul message gouvernemental». Tellement qu'il a été qualifié de «Roi...
      Après avoir dit qu'il souhaitait mieux contrôler le message, Philippe Couillard a eu une journée...
      7 réactions | 75 votes
      Le président du conseil du Trésor, Martin Coiteux, a transmis des voeux qui ont soulevé de vives réactions.

      Quelques trophées de fin d'année

      31 décembre 2014 13h31 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      1) Catégorie: le cliché «malaisant» des Fêtes Le président du conseil du Trésor, Martin Coiteux, peut-il souhaiter aux Québécois des fêtes «sous le signe du partage, de l'entraide et de la compassion envers les plus démunis et les plus vulnérables»? Pour plusieurs, non. Trop paradoxal, trop contradictoire avec les compressions que M. Coiteux exige pour atteindre l'équilibre budgétaire. Les réactions outrées sur les plateformes où les voeux de M. Coiteux ont été diffusés ont été si vives que...
      1) Catégorie: le cliché «malaisant» des Fêtes Le président du conseil du Trésor, Martin Coiteux,...
      0 réactions | 99 votes
      Francine Charbonneau

      Un forum qui «ne finit plus de finir» pour un «plan de match de société»

      La ministre de la Famille Francine Charbonneau est aussi responsable de la lutte à l'intimidation, sujet qui a donné lieu à un Forum sur la question, la semaine dernière. À l'écouter, lors de la conférence de presse solennelle, dans le Hall du parlement, vendredi passé, il semble que cette grande réunion fut une partie de plaisir: «Malgré la fin, hein, le moment où on a dit que c'était fini, les gens restaient, on se parlait encore. On s'est couchés quand même un peu plus tard qu'on...
      La ministre de la Famille Francine Charbonneau est aussi responsable de la lutte à l'intimidation,...
      6 réactions | 30 votes
      Gérard Bouchard

      La fatwa de Gérard Bouchard

      Permettez un «perronisme» volontaire: «une charte n'y retrouverait pas ses petits!» Au sujet du projet de charte des valeurs du défunt gouvernement Marois, y a-t-il eu des avis juridiques ou pas? En tout cas, Gérard Bouchard a tranché: s'il y en avait, c'était de «faux avis». Et l'historien de réclamer ni plus ni moins, ce matin, que la démission Bernard Drainville car «il a […] tenu un...
      Permettez un «perronisme» volontaire: «une charte n'y retrouverait pas ses...
      31 réactions | 52 votes
      Alexis Deschênes (à gauche) lors d'une conférence de presse en 2012.

      Alexis Deschênes appellera-t-il ON et QS à l'aide dans Trois-Rivières?

      Alexis Deschênes, qui vient d'être confirmé candidat du PQ dans Trois-Rivières, disait en 2012 que ce comté ne pouvait être remporté par les souverainistes que s'ils acceptaient de s'allier. Le 14 juin 2012, celui qui avait à l'époque quitté le journalisme, était revenu sur les lieux de son ancien boulot pour enjoindre aux partis souverainistes de former un «Front uni». C'était...
      Alexis Deschênes, qui vient d'être confirmé candidat du PQ dans...
      8 réactions | 8 votes

      ​Une coderrerie exécutive

      Grâce à ma collègue Jeanne Corriveau, j'ai découvert que les réunions du comité exécutif étaient retransmises en ligne.   C'est ainsi que l'on bâtit une ville «intelligente», à ce qu'il paraît…  Le problème: certaines des phrases du maire Denis Coderre ne sont pas intelligibles. Prenez celle-ci, qu'il prononce à 11:44 de la vidéo: Note:...
      Grâce à ma collègue Jeanne Corriveau, j'ai découvert que les...
      14 réactions | 35 votes
      Charles Lapointe

      Quand Pascal Bérubé faisait l'éloge de Charles Lapointe

      Le 25 septembre dernier, en matinée, le ministre délégué au Tourisme Pascal Bérubé annonçait sur Twitter qu'il allait rendre hommage à Charles Lapointe à l'Assemblée nationale. Depuis que nous avons rappelé ce message Twitter jeudi, celui-ci semble avoir disparu…
      Le 25 septembre dernier, en matinée, le ministre délégué au Tourisme Pascal Bérubé annonçait sur Twitter qu'il allait rendre hommage à Charles Lapointe à l'Assemblée nationale. Depuis que nous avons rappelé ce message Twitter jeudi, celui-ci semble avoir disparu…
      5 réactions | 17 votes
      Henri-François Gautrin

      Gautrin, auteur de la question la plus confuse de l'histoire

      Je gage que vous l'avez raté. Néanmoins, ce fut un événement historique. Aux yeux de Mots et Maux™ en tout cas. Le jeudi 14 novembre, Henri-François Gautrin, député libéral de Verdun, a posé la question la plus confuse que nous ayons entendue au salon bleu.
      Je gage que vous l'avez raté. Néanmoins, ce fut un événement historique. Aux yeux de Mots et Maux™ en tout cas. Le jeudi 14 novembre, Henri-François Gautrin, député libéral de Verdun, a posé la question la plus confuse que nous ayons entendue au salon bleu.
      4 réactions | 5 votes
      Alex Tyrrell

      Le Parti vert tient à ce que vous reteniez le prénom de son chef

      Le Parti vert vient de changer de chef. Et il veut s'assurer que vous n'oubliez pas son nom. Dans une présentation de 271 mots, il le martèle 13 fois. Répétez après moi: Alex, Alex, Alex, Alex. Oh, et en passant, dans cette présentation, il est uniquement question du NPD, jamais du Parti vert. Bizarre, non? «Alex a commencé à s’impliquer en politique en 2006 sous la bannière du NPD. Alex se passionne pour...
      Le Parti vert vient de changer de chef. Et il veut s'assurer que vous n'oubliez pas son nom....
      16 réactions | 7 votes

      Les fines nuances de Charles Taylor

      Reconnu pour être un intellectuel nuancé, le philosophe Charles Taylor a récemment montré son côté polémiste en lançant une frappe préventive: toute Charte de la laïcité québécoise qui sera proposée par le gouvernement Marois s'apparentera aux lois de Vladimir Poutine contre l'homosexualité.
      Reconnu pour être un intellectuel nuancé, le philosophe Charles Taylor a récemment montré son côté polémiste en lançant une frappe préventive: toute Charte de la laïcité québécoise qui sera proposée par le gouvernement Marois s'apparentera aux lois de Vladimir Poutine contre l'homosexualité.
      22 réactions | 25 votes
      Nicole Léger<br />

      La cancre de la passerelle

      Ma collègue Martine Biron, de ICI (jadis connu sous le nom de Radio-Canada) à la Tribune de la presse à Québec, a raison de mettre en relief dans son blogue qu'il y a de l'éloquence chez les ministres du gouvernement Marois:
      Ma collègue Martine Biron, de ICI (jadis connu sous le nom de Radio-Canada) à la Tribune de la presse à Québec, a raison de mettre en relief dans son blogue qu'il y a de l'éloquence chez les ministres du gouvernement Marois:
      6 réactions | 15 votes
      Le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon

      Mon petit doigt aurait dû me dire de ne pas dire cela

      C'est indéniable, le président de l'Assemblée nationale Jacques Chagnon, depuis son élection le 5 avril 2011, a ramené un semblant d'ordre au salon bleu, passablement perturbé sous Yvon Vallières. M. Chagnon, un libéral, a d'ailleurs été maintenu en poste le 30 octobre 2012 sous un gouvernement péquiste.
      C'est indéniable, le président de l'Assemblée nationale Jacques Chagnon, depuis son élection le 5 avril 2011, a ramené un semblant d'ordre au salon bleu, passablement perturbé sous Yvon Vallières. M. Chagnon, un libéral, a d'ailleurs été maintenu en poste le 30 octobre 2012 sous un gouvernement péquiste.
      4 réactions | 4 votes
      À gauche, la Porte de la famille amérindienne au Parlement, anciennement appelée Porte du sauvage! oeuvre de Louis-Philippe Hébert.

      «Sauvages» au salon bleu

      En colère contre l'abandon de projets de mini-centrales dans son comté, la députée libérale Julie Boulet à lâché en chambre mardi: «Les gens de la Mauricie ont la preuve aujourd'hui que, s'il y a eu des sauvages dans ce dossier, les sauvages sont devant nous...»
      En colère contre l'abandon de projets de mini-centrales dans son comté, la députée libérale Julie Boulet à lâché en chambre mardi: «Les gens de la Mauricie ont la preuve aujourd'hui que, s'il y a eu des sauvages dans ce dossier, les sauvages sont devant nous...»
      10 réactions | 13 votes
      Jean Charest<br />

      Jean Charest, fonctionnaire?

      Jean Charest vient de se joindre à McCarthy-Tétreault. Dans une biographie triomphale publiée sur le site du cabinet d'avocats, on peut lire: «Fort d’une carrière de près de 30 ans dans la fonction publique, Jean Charest est l’une des personnalités politiques les plus connues du Canada.»

      Jean Charest vient de se joindre à McCarthy-Tétreault. Dans une biographie triomphale publiée sur le site du cabinet d'avocats, on peut lire: «Fort d’une carrière de près de 30 ans dans la fonction publique, Jean Charest est l’une des personnalités politiques les plus connues du Canada.»

      25 réactions | 15 votes
      L'ancien ministre de la Santé, Yves Bolduc. (Photo d'archives)<br />

      Bolduc met ses tripes sur la table!

      L'ancien ministre de la Santé Yves Bolduc a usé d'une métaphore assez sanglante ce matin en chambre : «Nous sommes très inquiets. Nous avons l'impression de revivre les malheureux épisodes des années 90 qui ont laissé notre système de santé dans un très piètre état. Pour acheter une fausse paix sociale avec les carrés rouges, la première ministre est prête à mettre en...
      L'ancien ministre de la Santé Yves Bolduc a usé d'une métaphore assez sanglante ce matin en chambre :
      «Nous sommes très inquiets. Nous avons l'impression de revivre les malheureux épisodes des années 90 qui ont laissé notre système de santé dans un très piètre état. Pour acheter une fausse paix sociale avec les carrés rouges, la première ministre est prête à mettre en péril l'équilibre social que nous avions obtenu grâce à une entente collective de cinq ans avec les médecins. Ma question est au ministre de la Santé: "Qui seront les prochains à se faire charcuter: les infirmières, les pharmaciens ou les travailleuses sociales?"»
      9 réactions | 7 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.