Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    L'Inde dans tous ses états

    L'Inde est en effervescence, se libéralise, sort de sa coquille. Mais encore? Au delà des indices de croissance, comment les Indiens vivent-ils cette mue - aux plans culturel, politique, environnemental?

    Catégorie politique indienne Flux RSS des billets du blogue L'Inde dans tous ses états catégorisés dans «politique indienne»

    • Voter au milieu des sondages

      17 avril 2014 10h23 | Guy Taillefer | L'Inde dans tous ses états
      New Delhi — Dans la cinquième et plus imposante phase des élections indiennes, près du quart de l’électorat de 814 millions de personnes était appelé aux urnes aujourd’hui dans 121 circonscriptions de douze États. Les taux de participation ont été généralement supérieurs à ceux enregistrés aux élections de 2009, franchissant en bien des endroits la barre des 60 %, ce qui...
      New Delhi — Dans la cinquième et plus imposante phase des élections indiennes,...
      0 réactions | 8 votes
    • The Economist ne veut pas de Modi

      New Delhi - Le magazine The Economist, encore lui, gratifie les Indiens d’un éditorial dans lequel il prend clairement position contre Narendra Modi, le candidat du BJP (Parti du peuple) au poste de premier ministre du pays. «Narendra Modi peut-il être stoppé? titre l’influente revue britannique de centre droit. Il va probablement devenir le prochain premier ministre de l’Inde. Cela ne veut pas dire qu’il le devrait.» À titre de...
      New Delhi - Le magazine The Economist, encore lui, gratifie les Indiens d’un éditorial...
      0 réactions | 6 votes
    • Scrutins en cascade

      21 novembre 2013 09h51 | Guy Taillefer | L'Inde dans tous ses états
      Les élections déboulent ces semaines-ci dans cinq des 28 États qui forment l’Union indienne. Les résultats, qui seront tous dévoilés en même temps, le 8 décembre prochain, teinteront incontestablement la grande guerre – en fait déjà commencée – que vont se livrer les deux principaux partis nationaux, le Congrès (au pouvoir) et le BJP, aux élections fédérales du printemps...
      Les élections déboulent ces semaines-ci dans cinq des 28 États qui forment...
      0 réactions | 2 votes
    • Un James Bond à la rescousse

      24 septembre 2013 13h40 | Guy Taillefer | L'Inde dans tous ses états
      La Banque centrale indienne, la Reserve Bank of India (RBI), a depuis quelques semaines un nouveau gouverneur en la personne de Raghuram Rajan, instantanément devenu la coqueluche des médias. On n’attend rien de moins de ce «James Bond monétaire» qu’il sauve le pays de sa pire crise depuis celle qui l’a forcé à déclôturer son économie en 1991. Sa priorité: juguler la persistante inflation de...
      La Banque centrale indienne, la Reserve Bank of India (RBI), a depuis quelques semaines un nouveau gouverneur en la personne de Raghuram Rajan, instantanément devenu la coqueluche des médias. On n’attend rien de moins de ce «James Bond monétaire» qu’il sauve le pays de sa pire crise depuis celle qui l’a forcé à déclôturer son économie en 1991. Sa priorité: juguler la persistante inflation de l’indice des prix à la consommation (9,5 % en août) quitte à voir ralentir encore la croissance du PIB indien qui, tournant autour de 5 %, n’a jamais été aussi faible en dix ans.
      2 réactions | 5 votes
    • Entre drones et élections

      Un mot sur le voisin pakistanais. Deux semaines après l’élection du 11 mai qui a élu Nawaz Sharif premier ministre – et alors que les nouvelles annoncent que le numéro deux des talibans pakistanais du TTP aurait été tué mercredi par un drone américain dans un village du Waziristan du Nord –, la Commission électorale (CE) a rendu publics des résultats détaillés du scrutin, confirmant à peu...
      Un mot sur le voisin pakistanais. Deux semaines après l’élection du 11 mai qui a élu Nawaz Sharif premier ministre – et alors que les nouvelles annoncent que le numéro deux des talibans pakistanais du TTP aurait été tué mercredi par un drone américain dans un village du Waziristan du Nord –, la Commission électorale (CE) a rendu publics des résultats détaillés du scrutin, confirmant à peu de choses près les calculs du Free and Fair Election Network.
      0 réactions | 5 votes
    • Quarts de finale au Karnataka

      Dans les cercles politiques indiens, les élections qu’on vient de tenir dans l’État du Karnataka, dont la capitale est Bangalore, étaient considérées comme les quarts de finale préparant le terrain du scrutin général qui aura lieu au printemps 2014. Or, le Parti du Congrès, criblé de scandales de corruption depuis trois ans à l’échelle nationale, voit son aile régionale au Karnataka...
      Dans les cercles politiques indiens, les élections qu’on vient de tenir dans...
      0 réactions | 5 votes
    • La vie des autres

      16 avril 2013 08h39 | Guy Taillefer | L'Inde dans tous ses états
      Shashi Tharoor, ministre d’État au Développement des ressources humaines et ancien haut diplomate onusien, twittait récemment avoir rencontré le président islandais Olafur Grimsson à Delhi pour un déjeuner de travail. « Il est rare, écrivait-il, de voir un chef d’État étranger si intéressé et s’y connaissant aussi bien au sujet de l’Inde. »   Et...
      Shashi Tharoor, ministre d’État au Développement des ressources humaines et...
      0 réactions | 12 votes
    • Au Gujarat, une élection déterminante

      20 décembre 2012 10h49 | Guy Taillefer | L'Inde dans tous ses états
      La question n’était pas de savoir, jeudi, si Narendra Modi, chef autoritaire du gouvernement de l’État du Gujarat depuis 2002, allait remporter un troisième mandat majoritaire, mais avec quelle aisance. Au final, son BJP (Parti du peuple indien) a remporté 115 des 182 sièges de l’État, réussissant à peu le même score qu’en 2007 (117 sièges). Si prévisible fût-elle, cette...
      La question n’était pas de savoir, jeudi, si Narendra Modi, chef autoritaire du gouvernement de l’État du Gujarat depuis 2002, allait remporter un troisième mandat majoritaire, mais avec quelle aisance. Au final, son BJP (Parti du peuple indien) a remporté 115 des 182 sièges de l’État, réussissant à peu le même score qu’en 2007 (117 sièges). Si prévisible fût-elle, cette réélection constitue un événement clé dans la vie politique indienne en ce sens qu’elle confirme que, sauf revirement extraordinaire, M. Modi sera candidat du BJP et de la droite hindoue au poste de premier ministre aux élections nationales de 2014.
      1 réaction | 1 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.