Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie Néologisme Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans «Néologisme»

      Le président de l'Assemblée nationale n'apprécie pas le fligne-flagne...<br />

      «Fligne-flagne», le mot du jour

      Mots et Maux™ tient à féliciter le président de l'Assemblée nationale Jacques Chagnon pour avoir donné une visibilité… que dis-je, une vie!, à un formidable mot: «fligne-flagne».
      Mots et Maux™ tient à féliciter le président de l'Assemblée nationale Jacques Chagnon pour avoir donné une visibilité… que dis-je, une vie!, à un formidable mot: «fligne-flagne».
      40 réactions | 18 votes
    • «Plugué» ou «Plogué»?

      Quelle orthographe est votre favArite? «Plogué» ou «Plugué»? La commission, dans ses transcriptions officielles, a tranché : «Je ne sais pas de qui a su ça, mais il était assez "plugué", merci», a déclaré Marc Bellemare à propos de l'entrepreneur en construction Franco Fava.
      Quelle orthographe est votre favArite? «Plogué» ou «Plugué»? La commission, dans ses transcriptions...
      0 réactions | 0 votes
    • Instinct de «killeuse»?

      «Killeuse»: néologisme aperçu dans le magazine français Le Point, lors d'une lecture de plage, cet été. «Adieu donc, salaire mirobolant et costume sexy de killeuse de la finance», écrit Violaine de Montclos au sujet d'Isabeau de R., passée «de la banque à la scène», dans une série sur des gens qui ont décidé de changer de vie. Désormais, lorsqu'il voudra condamner la chef péquiste pour s'être donné une personnalité de tueuse, Jean Charest adoptera-t-il le néologisme? Voyons ce que ça...
      «Killeuse»: néologisme aperçu dans le magazine français Le Point, lors d'une lecture de plage, cet...
      1 réaction | 0 votes
    • Eco-niaiserie

      Les gens de marketing nous prennent souvent pour des imbéciles. J'en ai trouvé une autre preuve sur une petite bouteille d'eau de plastique Poland Spring, hier. La compagnie a réduit légèrement la taille de ses bouchons de plastique. Elle s'en vante sur l'étiquette dans un délire de ce que des anglophones ont qualifié de «greenwashing» (le Grand dictionnaire terminologique traduit par «mascarade écologique», ce qui ne me semble pas heureux. Wikipedia propose écoblanchiment, ce qui est déjà...
      Les gens de marketing nous prennent souvent pour des imbéciles. J'en ai trouvé une autre preuve sur...
      0 réactions | 0 votes
    • «Québécois de souk»

      Comment désigner quelqu'un qui est à la fois de l'Islam et du Québec? Dans son excellent blogue L'Oreille tendue, Benoît Melançon relève une belle expression utilisée quelques fois sur Twitter, «Québécois de SOUK». Le collègue et ami twitterolique Taïeb Moalla (photo du haut), qui tient le blogue Coucous et Poutine, en a usé récemment pour se qualifier lui-même. Elle a été reprise à propos d'un autre collègue et ami, non moins twitterolique, Akli Aït Abdallah (photo du bas). Comme Benoît...
      Comment désigner quelqu'un qui est à la fois de l'Islam et du Québec? Dans son excellent blogue...
      0 réactions | 0 votes
    • Après les aptonymes, les «apto... chansons»?

      Il y a des aptonymes, les noms prédestinés. Et il y a des chansons de circonstance. Pourrions-nous dire... apto...chansons? Devinez quelle ritournelle bien connue jouait au sol, dans les hauts-parleurs, lorsque le F-18 s'est écrasé en Alberta, pendant une séance d'entraînement pour un spectacle aérien? Avion de chasse dont le pilote Brian Bews a réussi à s'éjecter une seconde avant le crash? Staying Alive, des Bee Gees! La preuve, dans ce vidéo trouvé dans le site du Edmonton Journal.
      Il y a des aptonymes, les noms prédestinés. Et il y a des chansons de circonstance. Pourrions-nous...
      0 réactions | 0 votes
    • Inventons des noms de garderies et CPE religieux

      Certains se souviennent que je me passionne depuis longtemps pour les noms de garderies et de CPE. L'actualité nous pousse à imaginer des raisons sociales de tels établissements qui oseraient se dévoiler et s'avouer carrément religieux: «Le CPE les petits apôtres», «La Garderie les mini-burqa» ou encore le «CPE Au jardin des niqabs». Mettons : «Les enfants du sabbat»? D'autres idées? (Publiables SVP.) (Image : détail d'une caricature de Garnotte.)
      Certains se souviennent que je me passionne depuis longtemps pour les noms de garderies et de CPE....
      0 réactions | 0 votes
    • Comment peut-on être «bunkerolique»?

      Le photographe Jonathan Houle aime l'édifice «H». Sis sur la Grande-Allée, ce bâtiment massif est souvent considéré comme un triste héritage de l'ère Bourassa. Du début des années 70 aux années 2000, il a renfermé les bureaux du premier ministre (au grand dam de René Lévesque, qui le détestait). Cela, doublé de son caractère imposant (sorte de calorifère de béton), lui a valu l'épithète de «bunker». Sur le très riche (en informations) site QuebecUrbain, M. Houle confesse être «devenu accro...
      Le photographe Jonathan Houle aime l'édifice «H». Sis sur la Grande-Allée, ce bâtiment massif est...
      0 réactions | 0 votes
    • Bernard Généreux veut se «décloner»

      Pas drôle d'avoir un homonyme, surtout lorsqu'il patauge dans le même milieu professionnel que vous. Il y a deux personnalités politiques appelées Bernard Généreux au Québec, et cela est source de nombreuses confusions. «Je ne sais plus quoi faire pour me décloner», blague le Bernard Généreux président de la Fédération québécoise des municipalités (FMQ) et préfet de la MRC du Domaine-du-Roy. Lorsque l'autre Bernard Généreux, ancien maire de La Pocatière, a été élu sous la bannière...
      Pas drôle d'avoir un homonyme, surtout lorsqu'il patauge dans le même milieu professionnel que...
      0 réactions | 1 votes
    • Qu'est-ce qu'un «monosourcil»?

      Benoît Melançon, maître de L'Oreille tendue, a trouvé une définition de ce néologisme dont mes enfants raffolent. Certains prétendent que Michael Ignatieff est un des seuls politiciens dans la fédération dont l'arcade sourcillière mérite d'être qualifiée ainsi. D'autres cas à suggérer?
      Benoît Melançon, maître de L'Oreille tendue, a trouvé une définition de ce néologisme dont mes...
      0 réactions | 0 votes
    • Du «Plan nord» à la «Démarche Nor... mandeau»

      Ce qui se produit avec le Plan nord, qui devient la Démarche Nor...mandeau, rappelle un vieux truc utilisé par l'ancien collègue de la ministre, Jean-Marc Fournier : il avait cessé de parler de «défusion» pour adopter le terme «démembrement». Classique: on fait muter le vocabulaire dans l'espoir de changer une perception. La ministre Nathalie Normandeau, elle, tout en continuant de glisser au passage l'expression «Plan nord», nous dit qu'au fond, s'il n'existe pas de document qui l'expose...
      Ce qui se produit avec le Plan nord, qui devient la Démarche Nor...mandeau, rappelle un vieux truc...
      0 réactions | 0 votes
    • Robert McNarmara et l'«Interrotron»

      Robert McNamara est mort, annonce le Washington Post. Celui qui est désigné comme «l'architecte de la guerre du Viêt-Nam» a été secrétaire à la défense de Kennedy et de Johnson, après avoir été conseiller pendant la seconde guerre mondiale. Il a aussi été président de la Banque mondiale. En 2002-2003, il s'était confié à l'«interrotron» du grand documentaliste Errol Morris. L'interrotron, c'est un outil développé par Morris à partir d'un télésouffleur. Le visage de l'intervieweur y apparaît,...
      Robert McNamara est mort, annonce le Washington Post. Celui qui est désigné comme «l'architecte de...
      0 réactions | 0 votes
    • «Déjeuner-dialogue» d'Yvon Vallières

      Premier élément de l'horaire parlementaire ce matin : «À l’invitation du président de l’Assemblée nationale, M. Yvon Vallières, déjeuner-dialogue avec le Collectif pour un Québec sans pauvreté, de 8 h à 9 h 15, au restaurant Le Parlementaire.» Il fallait spécifier qu'il y aurait dialogue parce qu'ordinairement, quand on déjeune, on ne dialogue pas, c'est bien connu. Et autour de la table, si ça se met à chauffer, on sait ce que M. Vallières va lancer : «collègues!» (Photo PLQ. Sur cette...
      Premier élément de l'horaire parlementaire ce matin : «À l’invitation du président de l’Assemblée...
      0 réactions | 0 votes
    • «Infirmières ordinaires»? Non, «extraordinaires»

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Questionné sur les «super-infirmières» et des problèmes qu'elles éprouvent, le ministre de la Santé Yves Bolduc a parlé des autres, les «infirmières ordinaires». Oups, s'est-il repris après un temps d'arrêt... «j'aurais dû dire "normales"». Il a ajouté ensuite, pour se faire pardonner, qu'elles étaient toutes «extraordinaires». (Photo Jacques Grenier, Le Devoir)
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Questionné sur les «super-infirmières» et des problèmes qu'elles...
      0 réactions | 1 votes
    • Le «court-termisme» ou la tyrannie du court terme

      «Court-termisme» : l'expression est de Tommaso Padoa-Schioppa, ancien ministre italien. Il la définit dans la dernière livraison de Commentaire. C'est l'essayiste Alain-Gérard Slama qui en a parlé dans sa chronique de lundi sur France-Culture. C'est un phénomène essentiellement psychologique qui consiste à concentrer toute son attention et son activité sur le présent. La conséquence de cet état d'esprit, c'est l'incapacité de se projeter dans l'avenir. Nulle surprise que l'on néglige...
      «Court-termisme» : l'expression est de Tommaso Padoa-Schioppa, ancien ministre italien. Il la...
      0 réactions | 0 votes
    • Et la «malculture»?

      On se préoccupe beaucoup de la malbouffe dans nos écoles. Mais de la malculture? On s'en fout, faisait remarquer le collègue Christian Rioux, ce matin dans nos pages. Il n'employait pas le néologisme, mais je suis certain qu'il l'adoptera. Comment nommer autrement ces cahiers d'exercices produits par le Canadien de Montréal et subventionnés par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. Plusieurs ont dénoncé le fait qu'une entreprise privée s'insinue dans les classes; mais personne...
      On se préoccupe beaucoup de la malbouffe dans nos écoles. Mais de la malculture? On s'en fout,...
      0 réactions | 0 votes
    • Après l'intelligentsia, le «punditariat»

      On parlait jadis d'intelligentsia de façon très générale : «ensemble des intellectuels — d'un pays ou d'un groupe», dit le Trésor. Mais avec la fonctionnarisation des intellectuels en «universitaires» toujours à la recherche de subventions de recherche (et qui, souvent pour cette raison, ont tendance à se taire), on a assisté à la montée d'une classe parallèle, le «punditariat», néologisme rigolo recensé par le merveilleux site WordSpy. Les «pundits» sont ces commentateurs omniprésents,...
      On parlait jadis d'intelligentsia de façon très générale : «ensemble des intellectuels — d'un pays...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.