Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie Mauvais jeu de mot Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans «Mauvais jeu de mot»

      Taquinons l'autruche

      Étrange métaphore du leader parlementaire de la Coalition avenir Québec Gérard Deltell, dans le Journal de Québec de ce matin: «C'est bien beau de se draper dans le linceul de la pureté et de la transparence, mais prouvez-le et jusqu'à maintenant, vous ne l'avez pas prouvé», a-t-il déclaré. Il s'attaquait au ministre Bernard Drainville qui fait toutes sortes d'annonces (serrer la vis aux...
      Étrange métaphore du leader parlementaire de la Coalition avenir Québec Gérard Deltell, dans le Journal de Québec de ce matin: «C'est bien beau de se draper dans le linceul de la pureté et de la transparence, mais prouvez-le et jusqu'à maintenant, vous ne l'avez pas prouvé», a-t-il déclaré. Il s'attaquait au ministre Bernard Drainville qui fait toutes sortes d'annonces (serrer la vis aux députés démissionnaires, aux vire-capot, etc.) mais tarde, estime M. Deltell, à obtenir des résultats concrets.
      4 réactions | 7 votes
      Pendant la dernière campagne électorale fédérale, le président du Conseil de la souveraineté, Gérald Larose, disait que les hommes politiques fédéralistes s'apparentaient à des «crosseurs professionnels».

      Voici venu le temps des ONAnistes?

      21 septembre 2011 10h29 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      Comment appellerons-nous les membres du nouveau parti de Jean-Martin Aussant, Option nationale? (S'il finit par obtenir ce nom.) Après les unionistes, les péquistes, les adéquistes et plus récemment les «caquistes» (la Coalition pour l'avenir du Québec) à partir de quel acronyme forgerons-nous un mot désignant les militants de ce parti naissant? Les propositions ont fusé hier sur Twitter. «Pour Marois c'est un...
      Comment appellerons-nous les membres du nouveau parti de Jean-Martin Aussant, Option nationale? (S'il finit par obtenir ce nom.) Après les unionistes, les péquistes, les adéquistes et plus récemment les «caquistes» (la Coalition pour l'avenir du Québec) à partir de quel acronyme forgerons-nous un mot désignant les militants de ce parti naissant? Les propositions ont fusé hier sur Twitter. «Pour Marois c'est un OPPELAIL, pour Charest c'est un OPTINGOUT et pour Legault c'est un OPTIMUM?», a écrit Gilles Turcotte. Un autre suggère : «un opteux». Que diriez-vous des «optionnailleurs?». Et pourquoi pas les «optimistes»? (JF Gratton) «L'abbréviation est ON et nous savons qu'ON exclu la personne qui parle», écrit l'énigmatique Christian Dubois, de Québec solidaire (d'ailleurs, QS, ça donne... un «qiste», un kyste? Non, prononcez «cul-iste»).
      8 réactions | 2 votes
    • Un rabais pour le 11 septembre

      12 septembre 2011 18h04 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      Note explicative sur cette entrée: nous avons été contraints de modifier le texte de cette entrée, qui portait sur un rabais pour souligner le 11-septembre chez un concessionnaire automobile.
      Note explicative sur cette entrée: nous avons été contraints de modifier le texte de cette entrée, qui portait sur un rabais pour souligner le 11-septembre chez un concessionnaire automobile.
      0 réactions | 3 votes

      Condoléances pour Jack, avec un clown et un «mentaliste»

      Depuis le 2 mai, de nouveaux députés du NPD ont souvent fait parler d'eux en raison de leurs communiqués défaillants, plein de fautes, etc. Un autre vient de s'inscrire dans cette «tradition»: Raymond Côté, élu dans Beauport-Limoilou, qui vient de nous faire parvenir une invitation par courriel à venir signer un registre de condoléances pour Jack Layton lors d'une... fête où seront présents...
      Depuis le 2 mai, de nouveaux députés du NPD ont souvent fait parler d'eux en raison de leurs communiqués défaillants, plein de fautes, etc. Un autre vient de s'inscrire dans cette «tradition»: Raymond Côté, élu dans Beauport-Limoilou, qui vient de nous faire parvenir une invitation par courriel à venir signer un registre de condoléances pour Jack Layton lors d'une... fête où seront présents le «Clown Pantaloune», une troupe de danseuses irlandaises et un «mentaliste», Mike-control.com.
      19 réactions | 10 votes

      Enfantillages au salon bleu

      Dans le couloir tout à l'heure, Jean Charest m'a dit qu'il avait la grippe. Est-ce ce virus qui l'a poussé à faire des jeux de mots tout à l'heure avec le patronyme d'un député? «Je comprends que la co-chef du Québec solidaire, aujourd'hui, annonçait que les décisions de la chef de l'opposition officielle avaient été poussées par Québec solidaire, que le PQ est en...
      Dans le couloir tout à l'heure, Jean Charest m'a dit qu'il avait la grippe. Est-ce ce virus qui l'a poussé à faire des jeux de mots tout à l'heure avec le patronyme d'un député?
      «Je comprends que la co-chef du Québec solidaire, aujourd'hui, annonçait que les décisions de la chef de l'opposition officielle avaient été poussées par Québec solidaire, que le PQ est en train de se "khadirariser", en quelque sorte, de devenir le parti d'Amir Khadir, [...] je comprends ça. Alors après José Bové, on est rendu avec...». Un peu plus tard, il a lancé: «Je voulais dire radical, j'ai dit radiKhadir.»
      15 réactions | 10 votes
    • La FTQ-construction et le «ciment»

      Le président de la FTQ, Michel Arsenault, en annonçant le retour d'Henri Massé comme conseiller spécial, a répété à plusieurs reprises, tout à l'heure, l'expression «cimenter l'union». Il a dit que le directeur général de la FTQ-construction, Richard Goyette, et Henri Massé, étaient, au moment de la conférence de presse, en train de «brasser le mortier» du ciment de l'unité. L'image du ciment est équivoque dans le monde de la construction au Québec; ça rappelle, en vrac, les cadavres...
      Le président de la FTQ, Michel Arsenault, en annonçant le retour d'Henri Massé comme conseiller...
      0 réactions | 0 votes
    • Terrebonne: summum du slogan poche

      Extrait d'un communiqué: «Le slogan "Je suis de Terrebonne-Humeur" fait référence au bonheur d'habiter Terrebonne.» Autre extrait du même communiqué : «Ambitieux et coloré, le nouveau concept ne laissera personne indifférent.» En effet, ça ne nous laisse pas indifférents. Et ça a tendance à nous mettre de mauvaise humeur tellement que ça nous rappelle une émission de Michel Louvain. (Photos: en haut : lancement de la campagne. En bas: capture de la satire de Louvain par RBO. Un classique :...
      Extrait d'un communiqué: «Le slogan "Je suis de Terrebonne-Humeur" fait référence au bonheur...
      0 réactions | 2 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.