Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie Lessarderies Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans «Lessarderies»

      • photo
      Laurent Lessard en action.<br />

      Laurent Lessard parle-t-il vraiment français?

      La directive du gouvernement Marois selon laquelle les ministres du Québec doivent utiliser le français dans les communications officielles lors de rencontres intergouvernementales a soulevé bien des questions, mercredi. Pourtant, rien de plus normal : un gouvernement s'exprime dans sa langue officielle.
      La directive du gouvernement Marois selon laquelle les ministres du Québec doivent utiliser le français dans les communications officielles lors de rencontres intergouvernementales a soulevé bien des questions, mercredi. Pourtant, rien de plus normal : un gouvernement s'exprime dans sa langue officielle.
      37 réactions | 46 votes
      Laurent Lessard en pleine gibelotte. <br />

      Lessarderies en série

      13 décembre 2012 17h03 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      Le député libéral de Frontenac Laurent Lessard était déchaîné cette semaine, lorsqu'il a commenté les cas des ministres Jean-François Lisée, de son salaire différé, et de Maka Kotto, qui a convoqué 22 conseillers culturels. En 15 minutes bien intenses, M.Lessard a prouvé qu'il méritait sa catégorie personnelle de Mots et Maux.
      Le député libéral de Frontenac Laurent Lessard était déchaîné cette semaine, lorsqu'il a commenté les cas des ministres Jean-François Lisée, de son salaire différé, et de Maka Kotto, qui a convoqué 22 conseillers culturels. En 15 minutes bien intenses, M.Lessard a prouvé qu'il méritait sa catégorie personnelle de Mots et Maux.
      10 réactions | 16 votes

      Laurent Lessard ne réfléchit pas, tenez vous le pour dit !

      Le ministre des Affaires municipales Laurent Lessard était questionné ce matin sur ce qui attend les sinistrés de la Montérégie après les inondations. Il débita quelques phrases légèrement gibelottiennes, du type : «Alors il faut être capable de répondre à la population. On est dans la reconstruction, rénovation, réparation. On est à adresser la question pour qu'il y ait un...
      Le ministre des Affaires municipales Laurent Lessard était questionné ce matin sur ce qui attend les sinistrés de la Montérégie après les inondations. Il débita quelques phrases légèrement gibelottiennes, du type : «Alors il faut être capable de répondre à la population. On est dans la reconstruction, rénovation, réparation. On est à adresser la question pour qu'il y ait un seul répondant qui réponde à toutes ces questions là.»
      Une journaliste interloquée, Martine Biron, tenta une traduction simultanée : «Si je résume en disant que vous réfléchissez, est-ce corr...?» Le ministre lui coupa la parole. Presque insulté, il rétorqua : «Non! ON RÉFLÉCHIT PAS! On est en action pour répondre à ce monde là. Parce que, il faut qu'ils aient la réponse. Si elle était si simple, ça ferait longtemps que le papier serait sorti.»
      3 réactions | 13 votes

      Laurent Lessard sait-il ce qu'il est?

      Lors d'un point de presse cette semaine, les questions fusaient autour de Laurent Lessard. Le sujet? La différence d'interprétation entre les avocats de la ville et ceux du ministère sur la légalité de l'entente de gestion du nouveau Colisée entre la ville de Québec et l'empire Québécor.
      Lors d'un point de presse cette semaine, les questions fusaient autour de Laurent Lessard. Le sujet? La différence d'interprétation entre les avocats de la ville et ceux du ministère sur la légalité de l'entente de gestion du nouveau Colisée entre la ville de Québec et l'empire Québécor.
      4 réactions | 6 votes

      Une lessarderie extrême

      Le ministre Laurent Lessard a plongé le salon bleu dans l'hilarité totale tout à l'heure. Et a amené une bonne partie des élus à se tourner vers votre serviteur, perché sur la tribune de la presse. Eh oui, car il y avait là de la matière pour Mots & Maux™.
      Le ministre Laurent Lessard a plongé le salon bleu dans l'hilarité totale tout à l'heure. Et a amené une bonne partie des élus à se tourner vers votre serviteur, perché sur la tribune de la presse. Eh oui, car il y avait là de la matière pour Mots & Maux™.
      9 réactions | 9 votes

      «Barrer la route», passion de Lessard

      Le patron du MAMROT (acronyme en forme d'éructation qui réfère au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire), Laurent Lessard, a une façon particulière de s'exprimer, c'est le moins qu'on puisse dire (et on l'a déjà noté ici). 
      Le patron du MAMROT (acronyme en forme d'éructation qui réfère au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire), Laurent Lessard, a une façon particulière de s'exprimer, c'est le moins qu'on puisse dire (et on l'a déjà noté ici). 
      12 réactions | 10 votes
    • Laurent Lessard se surpasse

      Échange entre deux Lessard; un clair, l'autre producteur de gibelotte. Denis Lessard, journaliste, pose une question des plus limpides au ministre des Affaires municipales, Laurent Lessard, au sujet de l'éthique dans les municipalités: «Si votre projet de loi (109) avait été adopté, est-ce que M. le maire Jean D'Amour, est-ce qu'il aurait pu aller travailler pour, bien, BPR?» Attention, préparez-vous à lire la tentative de «réponse» du ministre : «Là, sur le travail, on dit qu'ils peuvent...
      Échange entre deux Lessard; un clair, l'autre producteur de gibelotte. Denis Lessard, journaliste,...
      0 réactions | 0 votes
    • «Donc», Laurent Lessard

      Le ministre des Affaires municipales a tout un langage. Et ce langage est marqué par un tic : l'utilisation frénétique de «donc». La capture d'écran ci-contre montre la prolifération de «donc» dans les premières phrases du ministre, dans son point de presse ce matin. Plus il est nerveux, plus il remplit ses phrases de «donc». «Donc, tel qu'annoncé la semaine dernière, donc j'ai rencontré ce matin les neuf maires... les maires des neuf grandes villes du Québec ainsi que les deux présidents...
      Le ministre des Affaires municipales a tout un langage. Et ce langage est marqué par un tic :...
      0 réactions | 0 votes
    • Peuple de locataires, version Lessard

      Laurent Lessard, poète? À une question plantée, ce matin, au Salon bleu, le ministre des Affaires municipales lance : «Conscient, M. le Président, que le logement est le premier territoire d'un peuple, le gouvernement du Québec, donc, a intensifié ses négociations avec le gouvernement canadien. En doublant nos efforts de négociation, on a donc permis de tripler les investissements du gouvernement canadien.» Le peuple, ça commence dans un logement. Peuple de locataires? C'est presque...
      Laurent Lessard, poète? À une question plantée, ce matin, au Salon bleu, le ministre des Affaires...
      0 réactions | 0 votes
    • Laurent Lessard, chercheur de «vent»

      14 septembre 2009 19h23 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      Interview du nouveau ministre des Affaires municipales Laurent Lessard dans Urba, magazine de l'Union des municipalités du Québec : «C'est ce que j'aime du milieu municipal: on travaille ensemble et on est fort, il n'y a pas de monopole de vérité. Je retrouve aux Affaires municipales cette stratégie de groupe où on connaît la direction, on connaît le sens du vent, et c'est vers là qu'on s'en va.» Par la suite, le ministre nous parle de son apprentissage, à partir du moment où il a été nommé...
      Interview du nouveau ministre des Affaires municipales Laurent Lessard dans Urba, magazine de...
      0 réactions | 0 votes
    • Une lessarderie pour le couple Normandeau-Bonnardel

      Authentique lessarderie, prononcée jeudi soir. Le ministre Laurent Lessard lance, au salon bleu, alors que les élus discutent d'un projet de loi: «Alors, merci, M. le Président. Juste avant qu'on passe à l'autre article, je voudrais quand même saluer trois collègues, ici, quand même qui ont 10 ans de vie politique, alors notre collègue de Bertrand qui fêtait son 10e anniversaire, notre collègue de Vaudreuil, et notre collègue de Bonnardel... de Bonaventure.» La transcription officielle de...
      Authentique lessarderie, prononcée jeudi soir. Le ministre Laurent Lessard lance, au salon bleu,...
      0 réactions | 0 votes
    • Élevons un monument à Laurent Lessard tout de suite

      Au conseil général du Parti libéral en fin de semaine à Laval, les journalistes demandaient aux militants et aux élus ce qu'ils pensaient du titre de «grand bâtisseur» décerné à Jean Charest par son parti. J'ai raté la touchante sortie de notre ministre de l'Agriculture, Laurent Lessard, mais un collègue me l'a refilée. Le ministre a dit qu'on peut honorer quelqu'un qui était «en train de changer quelque chose, de bâtir quelque chose». Il a ajouté «c'est pas besoin que tout le monde soit...
      Au conseil général du Parti libéral en fin de semaine à Laval, les journalistes demandaient aux...
      0 réactions | 0 votes
    • «Bye-Bye les bactéries» ! Yeah!

      Un ami et collègue m'a dit à plusieurs reprises qu'il imagine facilement Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, vêtu d'un «jumpsuit» à la Elvis Presley et lançant des «Yeah!» ou des «Glory, Glory, Hallelujah»! Alors quand on vu la convocation de presse pour le coup d'envoi de la campagne annuelle de prévention de la maladie du hamburger «Beau, bon, bien cuit! Bye-bye bactéries!». On s'est dit: «Ça y est! Le ministre déteint sur son ministère. Yeah! Bye-bye bactéries!» Surtout que le nom...
      Un ami et collègue m'a dit à plusieurs reprises qu'il imagine facilement Laurent Lessard, ministre...
      0 réactions | 0 votes
    • Quand Laurent Lessard parle

      Au sujet des fromagers en colère, le ministre de l'Agriculture Laurent Lessard en a sorti une bonne, ce matin : «On parle beaucoup avec ceux qui nous parlent, on ne parle pas à ceux qui nous parlent pas.» La logique est implacable. Mais est-ce parce qu'il est pissoute qu'il ne parle pas à ceux qui ne lui parlent pas? AJOUT : en étude des crédits, le libéral Georges Mamelonet, député de Gaspé, vient d'affirmer que de consommer des fruits de mer est bon pour la démographie puisque la Gaspésie...
      Au sujet des fromagers en colère, le ministre de l'Agriculture Laurent Lessard en a sorti une...
      0 réactions | 0 votes
    • Le ministre de l'Agriculture l'avoue, il est «pissoute»

      La conseillère en placements du ministre de l'Agriculture Laurent Lessard a fait pire que la Caisse de dépôt l'an passé: «Mon portefeuille a fondu de 38% !» a-t-il révélé ce matin à l'entrée du Caucus. «Pourtant, je suis un peu pissoute dans mes placements.» Un peu plus tard, le ministre a précisé : «La bulle immobilière, moi mes placements étaient un petit peu là-dedans. Quand t'es un peu pissoute, tu t'en vas là dedans parce que tu te dis ça là, c'est solide.» C'est ce qu'on pensait aussi...
      La conseillère en placements du ministre de l'Agriculture Laurent Lessard a fait pire que la Caisse...
      0 réactions | 0 votes
    • «Une p'tite recette» du ministre de l'Agriculture

      26 septembre 2008 17h16 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      Un des ministres préférés des journalistes de la Tribune de la presse à Québec est sans doute Laurent Lessard, qui détient le portefeuille de l'agriculture et qui tente actuellement de gérer la crise de la listériose. Quand il a peur de dire quelque chose de trop, ses phrases deviennent aussi emberlificotées qu'un noeud dans la crinière de Bob Marley. Au dépôt d'un important rapport sur l'agriculture, un collègue lui avait demandé pourquoi dans ses réponses précédentes, il n'avait pas...
      Un des ministres préférés des journalistes de la Tribune de la presse à Québec est sans doute...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.