Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!
    Les mutations tranquilles CULTURES + SOCIÉTÉ + PARADOXES

    Catégorie Démocratie 2.0 Flux RSS des billets du blogue Les mutations tranquilles catégorisés dans «Démocratie 2.0»

      Le service Dropbox attire Condoleezza Rice et s'attire les foudres de ses usagers

      14 avril 2014 09h52 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      La nomination de l'ancienne secrétaire d'État américaine sous Georges W. Bush sur le conseil d'administration de Dropbox soulève l'ire des défenseurs des libertés individuelles
      La nomination de l'ancienne secrétaire d'État américaine sous Georges W. Bush sur le conseil d'administration de Dropbox soulève l'ire des défenseurs des libertés individuelles
      3 réactions | 9 votes

      La politique à grand coup d'hologrammes

      29 janvier 2014 16h32 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      L'avenir de la politique est-il là? Cette semaine, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a pris part à une réunion partisane par l'entremise d'un hologramme géant.
      L'avenir de la politique est-il là? Cette semaine, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a pris part à une réunion partisane par l'entremise d'un hologramme géant.
      0 réactions | 5 votes
      Les agents secrets ont toujours eu une fascination pour les téléphones. Ici, Sean Connery dans le rôle de James Bond.

      Documents secrets: la téléphonie mobile louangée par la NSA

      17 septembre 2013 13h39 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      La révolution induite par les téléphones dits intelligents ne fait pas que vibrer les amateurs du tout à l'ego, adeptes du texto-frénétique et autres accros à la photo floue à partager pour exister. Elle semble également faire la joie des espions américains de la National Security Agency (NSA), organe étatique d'écoutes électroniques, qui voient dans ce nouvel écosystème,...
      La révolution induite par les téléphones dits intelligents ne fait pas que vibrer les amateurs du tout à l'ego, adeptes du texto-frénétique et autres accros à la photo floue à partager pour exister. Elle semble également faire la joie des espions américains de la National Security Agency (NSA), organe étatique d'écoutes électroniques, qui voient dans ce nouvel écosystème, alimenté par les iPhone, Android et BlackBerry et par leurs adeptes en croissance, un environnement rêvé pour leur projets de surveillance. Une excitation assumée d'ailleurs dans plusieurs documents internes que le magazine allemand Der Spiegel vient de révéler à la face du monde.
      1 réaction | 4 votes

      Internet.org: nouvelles visées mondialistes de Mark Zuckerberg

      21 août 2013 14h58 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Il a fait entrer la socialisation dans l'ère du numérique et de la dématérialisation avec son épidémique Facebook. Aujourd'hui, Mark Zuckerberg, président et fondateur de la multinationale américaine, souhaite multiplier le nombre de ses ouailles en allant les chercher dans les pays en voie de développement. Et pour ce faire, il vient de mettre en place Internet.org, un organisme en apparence humanitaire, dont la vocation est...
      Il a fait entrer la socialisation dans l'ère du numérique et de la dématérialisation avec son épidémique Facebook. Aujourd'hui, Mark Zuckerberg, président et fondateur de la multinationale américaine, souhaite multiplier le nombre de ses ouailles en allant les chercher dans les pays en voie de développement. Et pour ce faire, il vient de mettre en place Internet.org, un organisme en apparence humanitaire, dont la vocation est d'apporter l'Internet aux cinq milliards d'humains sur terre qui n'a pas accès à cette Toile. De manière franchement intéressée.
      3 réactions | 5 votes

      Des «surveillés» indignés veulent rire de la NSA... à 19h mercredi

      12 juin 2013 13h10 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Surveillés, mais aussi indignés. Deux jeunes Américains ont décidé de s'amuser de la surveillance des citoyens par les services secrets des États-Unis, pour mieux la dénoncer. Comment? En lançant l'opération Troll the NSA — hameçonner la NSA, la National Security Agency. L'expression numérique de la contestation doit prendre forme collectivement ce mercredi à 19h, heure normale de l'est, et...
      Surveillés, mais aussi indignés. Deux jeunes Américains ont décidé de s'amuser de la surveillance des citoyens par les services secrets des États-Unis, pour mieux la dénoncer. Comment? En lançant l'opération Troll the NSA — hameçonner la NSA, la National Security Agency.

      L'expression numérique de la contestation doit prendre forme collectivement ce mercredi à 19h, heure normale de l'est, et ce, dans la foulée des révélations faites sur le programme d'écoute du quotidien des Américains par le gouvernement.
      0 réactions | 5 votes

      Littérature en ligne: l'actualité donne un autre souffle au «1984» d'Orwell

      11 juin 2013 14h00 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est ce qu'on appelle un lien de cause à effet. Alors que le présent vibre — une nouvelle fois — sous les révélations de surveillance électronique massive orchestrée par l'administration Obama, dans la foulée de décrets un brin liberticides adoptés par George W. Bush, le bouquin 1984 de George Orwell connait un regain de popularité sur le site du libraire dématérialisé Amazon....
      C'est ce qu'on appelle un lien de cause à effet. Alors que le présent vibre — une nouvelle fois — sous les révélations de surveillance électronique massive orchestrée par l'administration Obama, dans la foulée de décrets un brin liberticides adoptés par George W. Bush, le bouquin 1984 de George Orwell connait un regain de popularité sur le site du libraire dématérialisé Amazon. Publié en 1949, ce récit d'anticipation a fait apparaitre dans l'imaginaire collectif la figure de Big Brother, métaphore d'un État ultra policé par l'entremise de la technologie.
      1 réaction | 5 votes

      Diplomatie 2.0: La Palestine, un État à part entière... selon Google

      Visiblement, dans les univers numériques, les problèmes diplomatiques se règlent plus facilement qu'ailleurs. À preuve: depuis le 1er mai, la Palestine est considérée par le moteur de recherche Google comme un pays à part entière. La multinationale américaine a en effet décidé de biffer le terme «Territoires palestiniens» de sa version régionale dédiée à cette partie du globe...
      Visiblement, dans les univers numériques, les problèmes diplomatiques se règlent plus facilement qu'ailleurs. À preuve: depuis le 1er mai, la Palestine est considérée par le moteur de recherche Google comme un pays à part entière. La multinationale américaine a en effet décidé de biffer le terme «Territoires palestiniens» de sa version régionale dédiée à cette partie du globe pour n'afficher désormais qu'un simple — mais tellement engagé — «Palestine». Le ministère des Affaires étrangères d'Israël n'est bien sûr pas très content.
      2 réactions | 8 votes

      Démocratie 2.0: des données ouvertes pour suivre ses élus municipaux à la trace

      19 mars 2013 09h50 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Anticiper pour mieux surveiller. L'organisme Nord Ouvert annonce l'apparition dans les prochains mois d'un nouvel outil numérique, fondé sur le principe des données ouvertes, qui va permettre aux citoyens des villes de Montréal, Toronto et Ottawa de mieux suivre, à distance par l'entremise de leur tablette ou leur ordinateur, les activités, les prises de décision et/ou absences et incohérences de leurs élus...
      Anticiper pour mieux surveiller. L'organisme Nord Ouvert annonce l'apparition dans les prochains mois d'un nouvel outil numérique, fondé sur le principe des données ouvertes, qui va permettre aux citoyens des villes de Montréal, Toronto et Ottawa de mieux suivre, à distance par l'entremise de leur tablette ou leur ordinateur, les activités, les prises de décision et/ou absences et incohérences de leurs élus municipaux.
      2 réactions | 10 votes
      • photo

      Mutations fiscales: la collecte des données numériques doit-elle être taxée?

      La mutation en entraîne une autre. Alors qu'une nouvelle économie, reposant sur la collecte d'informations personnelles par l'entremise des réseaux sociaux et des habitudes de navigation des internautes, se met en place, des voix se font désormais entendre pour réclamer une mise en harmonie de la fiscalité des États avec cette réalité. Une idée en apparence simple, mais qui, dans les univers numériques,...
      La mutation en entraîne une autre. Alors qu'une nouvelle économie, reposant sur la collecte d'informations personnelles par l'entremise des réseaux sociaux et des habitudes de navigation des internautes, se met en place, des voix se font désormais entendre pour réclamer une mise en harmonie de la fiscalité des États avec cette réalité. Une idée en apparence simple, mais qui, dans les univers numériques, dévoile rapidement toute sa complexité. Forcément.

      0 réactions | 5 votes

      Cartographie du racisme ordinaire après l'élection d'Obama

      9 novembre 2012 11h23 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'était tristement à prévoir. La réélection de Barack Obama cette semaine, à la tête des États-Unis, a nourri le racisme ordinaire là où il se trouve sur le territoire américain, mais aussi sur le réseau de microclavardage Twitter. Où exactement? Principalement, en Alabama, au Mississippi, en Georgie, au Dakota du Nord, mais très peu à New York et en Arizona (étrangement),...
      C'était tristement à prévoir. La réélection de Barack Obama cette semaine, à la tête des États-Unis, a nourri le racisme ordinaire là où il se trouve sur le territoire américain, mais aussi sur le réseau de microclavardage Twitter. Où exactement? Principalement, en Alabama, au Mississippi, en Georgie, au Dakota du Nord, mais très peu à New York et en Arizona (étrangement), révèle une étude sur la géolocalisation des propos haineux tenus en ligne au lendemain de la victoire démocrate.
      8 réactions | 17 votes
      Jour de scrutin fédéral au Québec, en 2011<br />

      Grégaires en réseau: Facebook peut stimuler la participation à un scrutin électoral

      18 septembre 2012 14h06 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      La démocratie 2.0, c'est aussi un peu ça: aller voter et le dire haut et fort à ses amis sur Facebook peut avoir une influence significative sur la participation citoyenne à un scrutin électoral. C'est en tout cas ce que vient de démontrer une équipe de chercheurs de l'Université de Californie en estimant même à près de 340 000 le nombre de personnes étant allé exercer leur droit de vote, sous...
      La démocratie 2.0, c'est aussi un peu ça: aller voter et le dire haut et fort à ses amis sur Facebook peut avoir une influence significative sur la participation citoyenne à un scrutin électoral. C'est en tout cas ce que vient de démontrer une équipe de chercheurs de l'Université de Californie en estimant même à près de 340 000 le nombre de personnes étant allé exercer leur droit de vote, sous l'influence de ce réseau, lors du renouvellement de Congrès américain en 2010.
      0 réactions | 5 votes

      Convention républicaine: Clint Eastwood déchaine la Toile avec sa chaise vide

      31 août 2012 13h09 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Ça se passe comme ça au temps des réseaux sociaux. La prestation de l'acteur américain Clint Eastwood, jeudi soir à la convention républicaine de Tampa en Floride, n'a visiblement pas convaincu. Certes, en s'adressant — parfois de manière plus que décousue — à une chaise vide censée personnifier un Barack Obama invisible, l'inspecteur Harry a fait rire son auditoire. Mais depuis, il fait aussi rire...
      Ça se passe comme ça au temps des réseaux sociaux. La prestation de l'acteur américain Clint Eastwood, jeudi soir à la convention républicaine de Tampa en Floride, n'a visiblement pas convaincu. Certes, en s'adressant — parfois de manière plus que décousue — à une chaise vide censée personnifier un Barack Obama invisible, l'inspecteur Harry a fait rire son auditoire. Mais depuis, il fait aussi rire la Toile qui, sous les mots-clics #eastwooding et #invisibleobama, a décidé de s'amuser joyeusement de cette mise en scène douteuse.
      5 réactions | 9 votes