Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie Bonnardelleries Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans «Bonnardelleries»

      Notre décision de consacrer une catégorie à François Bonnardel avait fait l'objet d'un reportage de la Voix de l'Est en 2009.

      Exclusif : Bonnardel perd sa catégorie

      Nous vivons une forme de deuil. À notre grand regret, nous sommes dans l'obligation de retirer à François Bonnardel la catégorie que nous lui avions attribuée en 2009. Un honneur qui avait même fait l'objet d'un reportage dans la Voix de l'Est. Soulignons-le: celui qui est maintenant leader parlementaire de la Coalition avenir Québec n'a pas produit une seule bonnardellerie digne de mention dans ce blogue depuis des lunes! Terminée, l'époque où il forgeait des perles du type : «Aujourd'hui,...
      Nous vivons une forme de deuil. À notre grand regret, nous sommes dans l'obligation de retirer à...
      4 réactions | 33 votes

      Une bonnardellerie caquiste !

      Questionné plus tôt aujourd'hui sur les méthodes de financement de la Coalition avenir Québec, François Bonnardel, qui est aussi le critique en matière de santé de la CAQ, a forgé ce joli perronisme: «On ne s'en va pas à la guerre avec de l'amour puis de l'eau fraîche, là. On ramasse de l'argent. [...] [Avec] de l'amour puis de l'eau fraîche, c'est "tough" en tabarouette de se...
      Questionné plus tôt aujourd'hui sur les méthodes de financement de la Coalition avenir Québec, François Bonnardel, qui est aussi le critique en matière de santé de la CAQ, a forgé ce joli perronisme: «On ne s'en va pas à la guerre avec de l'amour puis de l'eau fraîche, là. On ramasse de l'argent. [...] [Avec] de l'amour puis de l'eau fraîche, c'est "tough" en tabarouette de se payer un autobus... avec de l'amour, hein?»
      13 réactions | 4 votes
    • Nathalie Normandeau fait une bonnardellerie

      Envoyée au front par le gouvernement pour attaquer son ancien collègue Marc Bellemare, Nathalie Normandeau est très fâchée. Et quand elle est très fâchée, la vice-première ministre a tendance à faire... des bonnardelleries. Exemple: «Marc Bellemare ne peut pas se substituer au-dessus des lois», entendu ce matin à Radio-Canada. Dans ses interventions, elle utilise l'expression «agenda de Marc Bellemare». En français, agenda, c'est un «carnet prédaté sur lequel on peut noter les choses à faire...
      Envoyée au front par le gouvernement pour attaquer son ancien collègue Marc Bellemare, Nathalie...
      0 réactions | 0 votes
    • Deux nuits valent mieux qu'une

      On sait que la nuit porte conseil. Or, François Bonnardel — un des derniers adéquistes vivants— croit que la nuit, c'est comme le lait: deux, c'est mieux! Il intervenait hier après-midi en faveur de la motion par laquelle aurait été convoqué l'ex-ministre Marc Bellemare devant la Commission de l'administration publique : «Je pense [...] que le vote, ce soir, va être important — s'il est ce soir ou demain [il s'est tenu hier soir, finalement]— qu'encore une fois une deuxième nuit peut porter...
      On sait que la nuit porte conseil. Or, François Bonnardel — un des derniers adéquistes vivants—...
      0 réactions | 0 votes
    • Bonnardel demande à Charest de faire ses «devoirs». Normandeau répond.

      Moment cocasse, hier, à la conférence de presse des ministres Nathalie Normandeau et Clément Gignac. Ces derniers réclamaient le plus sérieusement du monde que le PQ «refasse ses devoirs» et propose un plan de retour à l'équilibre budgétaire. Avec sagacité, Robert Plouffe, de TVA, a demandé à la vice-première ministre de réagir aux propos d'«un M. Bonnardel [qui] a dit que c'était au gouvernement à faire ses devoirs». (Propos étant ici synonyme de gibelotte.) Réponse de Mme Normandeau:...
      Moment cocasse, hier, à la conférence de presse des ministres Nathalie Normandeau et Clément...
      0 réactions | 0 votes
    • Gibelotte de bonnardelleries sur les finances publiques

      Conférence de presse du chef de l'ADQ et du critique adéquiste François Bonnardel, aujourd'hui. Le reporter de TVA, Robert Plouffe, pose cette question trois fois : «Vous voulez alléger le fardeau fiscal de la classe moyenne et des familles. [...] De combien? Et, si oui, vous [priveriez] le gouvernement de rentrées d'argent. Or, on est déjà en déficit.» Il n'obtient pas de réponse. Martin Ouellet revient à la charge. Et à ce moment, il y a eu illumination: François Bonnardel a tout expliqué...
      Conférence de presse du chef de l'ADQ et du critique adéquiste François Bonnardel, aujourd'hui. Le...
      0 réactions | 0 votes
    • L'émulation de Bonnardel

      Mercredi dernier, le député adéquiste François Bonnardel dénonçait la sous-ministre «aux trois maisons», Louise Pagé: «Mme Pagé, qui, bon, qui a des émulations de près de 190 000 $, qui a reçu pendant presque sept ans 11 000 $ par année pour subvenir à ses frais de logement, où madame habite... elle habite près de Québec. Il y a certainement des questions à se demander.» Des émulations pareilles nous forcent à nous demander des questions sur les émoluments de la dame. C'est certain.
      Mercredi dernier, le député adéquiste François Bonnardel dénonçait la sous-ministre «aux trois...
      0 réactions | 0 votes
    • Pelleter un débat sur le dos des contribuables

      Quelques petites bonnardelleries, pour finir la semaine en beauté? «C'est un débat qu'un jour ou l'autre on devra faire, mais, avant de faire ça, là, puis de le pelleter encore sur les familles du Québec, sur le dos des contribuables de la classe moyenne, qu'on fasse le travail dans nos finances publiques de nos dépenses, on est rendus à cette étape-ci. Ça va être difficile dans les prochaines années. Avant que le Québec soit en faillite, là, puis qu'on ait des décotes de la part des agences...
      Quelques petites bonnardelleries, pour finir la semaine en beauté? «C'est un débat qu'un jour ou...
      0 réactions | 0 votes
    • Quelques bonnardelleries estivales

      François Bonnardel avait été peu fécond «au niveau» bonnardellerie, ces derniers temps. Mais il nous a gratifié la semaine dernière, lorsqu'il a commenté le départ de François Legault, de quelques tournures de phrases sublimes dont il a le secret. Il a suggéré par exemple que M. Legault «prenne le temps de voir où il pourrait apporter pour le Québec, dans les prochaines années, son apport.» Autres bijoux : «Qu'on constate que le Québec s'enlise dans une saine gestion des finances publiques,...
      François Bonnardel avait été peu fécond «au niveau» bonnardellerie, ces derniers temps. Mais il...
      0 réactions | 1 votes
    • Une lessarderie pour le couple Normandeau-Bonnardel

      Authentique lessarderie, prononcée jeudi soir. Le ministre Laurent Lessard lance, au salon bleu, alors que les élus discutent d'un projet de loi: «Alors, merci, M. le Président. Juste avant qu'on passe à l'autre article, je voudrais quand même saluer trois collègues, ici, quand même qui ont 10 ans de vie politique, alors notre collègue de Bertrand qui fêtait son 10e anniversaire, notre collègue de Vaudreuil, et notre collègue de Bonnardel... de Bonaventure.» La transcription officielle de...
      Authentique lessarderie, prononcée jeudi soir. Le ministre Laurent Lessard lance, au salon bleu,...
      0 réactions | 0 votes
    • Période de questions, de perles et d'os

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Le président Yvon Vallières vient de faire un appel au calme, en chambre, en soulignant qu'il y a «une seule personne qui a la parole en même temps». Il a souligné que les députés sont «dissipés aujourd'hui». Sylvain Simard venait de lancer, à micro fermé, à propos de la controverse des fonds FIER : «Ça sent les écuries.» Il faisait référence à un article d'un chroniqueur, cité par sa chef, qui réclamait que le gouvernement devait «nettoyer ces écuries». Parlant de...
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Le président Yvon Vallières vient de faire un appel au calme, en chambre,...
      0 réactions | 0 votes
    • Parlement de collaboration, disait Jean Charest

      «Au risque de causer une commotion dans le petit monde qu’est l’Assemblée nationale, la ministre des Affaires municipales, Nathalie Normandeau, fréquente depuis quelque temps le député adéquiste François Bonnardel», écrit le Journal de Québec. Gilbert Lavoie pose une bonne question, dans Le Soleil : «Imaginez un peu que le caucus de l'ADQ décide, la semaine prochaine, d'une stratégie pour mettre la ministre Normandeau dans l'embarras sur un dossier scabreux concernant son ministère. Les...
      «Au risque de causer une commotion dans le petit monde qu’est l’Assemblée nationale, la ministre...
      0 réactions | 0 votes
    • L'équipe Caire fait des «caireries»

      Pressé par Gilles Taillon, qui devrait plonger incessamment, le candidat à la direction de l'ADQ, Éric Caire, ce matin, a présenté son équipe pour la course à la direction. Il a parlé d'un «modèle» qui inspire beaucoup l'idée d'autonomie adéquiste, celui de la «Catalagne». Puis, le co-président de sa campagne à la direction, Richard Merlini (photo) a inventé un mot, «tournitruance», concept qu'il a opposé à la rigueur et à la cohérence. Ça m'a rappelé que cet esprit créatif avait déjà...
      Pressé par Gilles Taillon, qui devrait plonger incessamment, le candidat à la direction de l'ADQ,...
      0 réactions | 0 votes
    • Une bonnardellerie de la part du non-candidat qui appuie un non-candidat

      Merci aux lecteurs qui m'ont rappelé à mon Devoir : le député de Shefford a commis une jolie bonnardellerie ce matin en annonçant qu'il appuiera, dans la course à la chefferie, un non-candidat (Gilles Taillon, qui ne s'est pas encore déclaré). Il a dit vouloir «activer la préparation active» de l'ancien député de Chauveau. Radio-Canada le souligne aussi. (Photo de Radio-Canada. On y voit Linda Lapointe, ancienne députée adéquiste de Groulx et, évidemment, François Bonnardel, dans le Hall du...
      Merci aux lecteurs qui m'ont rappelé à mon Devoir : le député de Shefford a commis une jolie...
      0 réactions | 0 votes
    • Les «bonnardelleries» sèment la zizanie chez les bleus

      Nos bonnardelleries sèment la zizanie dans la blogosphère. Un blogue conservateur, Les Bleus.qc.ca, qui a cité une de nos entrées sur François Bonnardel en plus d'ajouter une trouvaille désopilante au sujet du député de Shefford, a été banni du blogue d'un fervent militant adéquiste, Blogue bleu Québec. Ce dernier, dont l'auteur est nul autre que Pierre —Élodie— Morin, était insulté du traitement réservé au député de Shefford. Bleu.qc.ca, indigné à son tour, a dénoncé «les méthodes...
      Nos bonnardelleries sèment la zizanie dans la blogosphère. Un blogue conservateur, Les Bleus.qc.ca,...
      0 réactions | 0 votes
    • «À quelque part»

      C'est presque une bonnardellerie. Mais il n'y a pas que le député de Shefford à utiliser la détestable expression, à quelque part. La façon dont il l'utilise est toute bonnardellienne cependant. C'était en point de presse hier, au sujet du projet de loi de l'ADQ encadrant la nomination de certains titulaires d'emplois supérieurs. Le député déclare: «Les personnes vont y aller, sauf qu'à quelque part ça va se faire en huis clos. Alors, on ne pourra pas sortir [...] ces entrevues-là qu'on aura...
      C'est presque une bonnardellerie. Mais il n'y a pas que le député de Shefford à utiliser la...
      0 réactions | 0 votes
    • Du va-vite politique

      «C'est un exercice de marketing qui est assez bizarre du côté du gouvernement. Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'on essaie un peu de faire du va-vite du côté du gouvernement libéral.» Qui a dit ça ce matin à Québec? François Bonnardel, critique adéquiste en matière de Finances, qui s'exprimait sur le fait que l'ancien PDG de la Caisse de dépôt Henri-Paul Rousseau prend la parole devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et non devant la Commission des finances publiques. Et au...
      «C'est un exercice de marketing qui est assez bizarre du côté du gouvernement. Aujourd'hui, j'ai...
      0 réactions | 1 votes
    • «Élargir» les témoins: une autre bonnardellerie

      Une autre «bonnardellerie» (j'ai créé ma catégorie), datée du mercredi 4 mars 2009. Le journaliste (mon collègue Robert Dutrisac), lance à l'adéquiste François Bonnardel : «Si je comprends bien, vous seriez prêt à vous contenter [...] de ce que le gouvernement voulait essentiellement» Réponse de M. Bonnardel: «Mais là-dessus je peux vous dire que, faisant partie de cette commission-là, je pense que le gouvernement était prêt à élargir les personnes qu'on voulait questionner.» Après Chérie,...
      Une autre «bonnardellerie» (j'ai créé ma catégorie), datée du mercredi 4 mars 2009. Le journaliste...
      0 réactions | 0 votes
    • Le panier de M. Bonnardel

      Une journaliste demande : «Vous voulez suivre le Parti québécois, là, dans cette demande-là?», c'est-à-dire de revenir à l'ancien mandat de la Caisse de dépôt et placement. Réponse de l'incomparable François Bonnardel: «Écoutez, on ne veut pas nécessairement qu'on soit tous dans le même panier.» C'est vrai que ça peut être inconfortable, une gang dans un même panier. (Je songe à créer une catégorie bonnardelleries)
      Une journaliste demande : «Vous voulez suivre le Parti québécois, là, dans cette demande-là?»,...
      0 réactions | 0 votes
    • François Bonnardel, champion de ce carnet

      Il est vraiment formidable —pour ce carnet, précisons-le— le député adéquiste François Bonnardel. Il nous a offert, encore ce matin, quelques fabuleux barbarismes, lapalissades. Des perles! Cela, doublé d'un refus fréquent de répondre aux questions. À la question de mon collègue Robert Dutrisac «pensez-vous que le gouvernement doit réduire ses dépenses d'une manière importante de façon à tendre vers le déficit zéro?», le critique de l'ADQ en matière de Finances publiques a eu cette réponse...
      Il est vraiment formidable —pour ce carnet, précisons-le— le député adéquiste François Bonnardel....
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.