Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie Bolducries Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans «Bolducries»

      Comme ministre de l'Éducation, Yves Bolduc continue à produire encore de nombreuses «belles» phrases pleines de «<strong>au niveau</strong>», lesquelles feront les délices de Mots et maux de la politique.

      Bolduc le vétéran, Heurtel, la recrue

      Yves Bolduc est désormais un vétéran: député depuis juin 2008, il fut ministre de la Santé. Mais surtout — insigne honneur — depuis 2009, il détient une catégorie (les «bolducries») dans ce blogue. Ô Joie, nous constatons que, comme ministre de l'Éducation, il continuera à produire encore de nombreuses «belles» phrases pleines de «au niveau», lesquelles feront les...
      Yves Bolduc est désormais un vétéran: député depuis juin 2008, il...
      18 réactions | 31 votes

      La complainte du phoque en CHSLD

      La députée Carole Poirier se moquait ce matin en chambre de la gestion libérale des soins pour les aînés : «Depuis qu'ils sont là, ce qu'ils ont fait, c'est qu'ils ont [embauché] des clowns pour aider nos aînés!»
      La députée Carole Poirier se moquait ce matin en chambre de la gestion libérale des soins pour les aînés : «Depuis qu'ils sont là, ce qu'ils ont fait, c'est qu'ils ont [embauché] des clowns pour aider nos aînés!»
      39 réactions | 9 votes
    • Si ça sent le «ticket», c'est un «ticket», non?

      Extrait du discours sur le budget de Raymond Bachand : «Nous envisageons également l’introduction d’une franchise santé, calculée en fonction du nombre de visites médicales effectuées pendant l’année. La mise en place d’une telle franchise a notamment été proposée par le rapport Castonguay portant sur le financement de la santé. La franchise pourrait être modulée afin d’inciter les gens à utiliser les services de première ligne.» Pourtant, aujourd'hui en chambre, le ministre de la Santé...
      Extrait du discours sur le budget de Raymond Bachand : «Nous envisageons également l’introduction...
      0 réactions | 0 votes
    • Supplique pour qu'Yves Bolduc reste «au niveau» du conseil des ministres

      Déjà que Tony Tomassi nous a quittés... Des rumeurs veulent que nous perdions aussi, bientôt, Yves Bolduc! S'il vous plaît, M. le premier ministre, gardez-le au niveau de votre gouvernement. Encore la semaine dernière, lors d'un point de presse sur la négociation avec les syndicats du système de santé, voyez avec quelle vigueur il contribuait au niveau de Mots et Maux™: «Avec des syndicats majeurs, dont la FSSS, il y a vraiment une diminution au niveau de l'écart. Puis je pense que là-dessus...
      Déjà que Tony Tomassi nous a quittés... Des rumeurs veulent que nous perdions aussi, bientôt, Yves...
      0 réactions | 0 votes
    • Au niveau de Bolduc

      Yves Bolduc nous a offert un beau «au niveau» juteux, hier. «Par chance que la députée de Matapédia a ramené sa chef à l'ordre, parce que c'était rendu qu'ils disaient n'importe quoi puis ils ont démontré qu'il y a un vide au niveau du Parti québécois.»
      Yves Bolduc nous a offert un beau «au niveau» juteux, hier. «Par chance que la députée de Matapédia...
      0 réactions | 0 votes
    • Bolduc se surpasse : il se vante de «rebâtir la démolition»

      Invraisemblable chapelet de bolducries ce matin, qui se termine en une apothéose. Je vous laisse goûter cette grande prose : «Je pense que tous ont pu constater le désespoir du député de Marie-Victorin, et puis la chef de l'opposition le faisait mention également, puis je tiens à lui rappeler, en 2003, ce que l'on faisait à ce moment-là, c'est qu'on rebâtissait toute la démolition qu'ils avaient faite du réseau de la santé.» Vous avez bien lu : «rebâtissait toute la démolition.» Vous l'avez...
      Invraisemblable chapelet de bolducries ce matin, qui se termine en une apothéose. Je vous laisse...
      0 réactions | 2 votes
    • Bolduc, l'inacceptable et le plus inacceptable

      EN DIRECT DU PARLEMENT : Bombardé de questions par les oppositions au sujet de quatre cas de décès dans les urgences, Yves Bolduc s'est mis un pied dans la bouche, tout à l'heure, à la période de questions : «Les quatre cas [...] qu'il a mentionnés, c'est des cas qu'on regrette et là-dessus, M. Pitre, c'est certainement le cas qui est inacceptable.» Et les autres? «Les autres ne sont pas plus acceptables et on travaille pour régler la situation», s'est-il repris tout de suite. Le ministre de...
      EN DIRECT DU PARLEMENT : Bombardé de questions par les oppositions au sujet de quatre cas de décès...
      0 réactions | 0 votes
    • Notre système de santé? Le «meilleur au monde», affirme Bolduc

      Yves Bolduc l'a affirmé hier : «On a le meilleur système de santé au monde.» Et ce, à plusieurs «niveaux» : «au niveau de Joliette», «au niveau de la qualité des soins», «au niveau du nombre de médecins», «au niveau du fonctionnement», «on parle au niveau des attentes en chirurgie», «au niveau de nos urgences», «les coupures au niveau des établissements».
      Yves Bolduc l'a affirmé hier : «On a le meilleur système de santé au monde.» Et ce, à plusieurs...
      0 réactions | 0 votes
    • «Redressement de projets» pour Bolduc

      EN DIRECT DU PARLEMENT : Saviez-vous qu'il existe des conseillers en «redressement de projet»? Eh oui, et le ministère de la Santé semble être à la recherche d'un tel «redresseur» dans l'épineux Dossier santé Québec, selon ce que le député péquiste Bernard Drainville a soulevé tout à l'heure à la période de questions. Le redresseur de torts informatiques semble bien gagner sa vie : «M. André Simard a reçu, jusqu'à maintenant, 925 000 $ pour divers contrats de services, un autre contrat de...
      EN DIRECT DU PARLEMENT : Saviez-vous qu'il existe des conseillers en «redressement de projet»? Eh...
      0 réactions | 0 votes
    • Classe «verte» ou classe «vaccin»?

      Yves Bolduc, pour justifier le fait que la vaccination contre la grippe A H1-N1 ne se fasse pas dans les écoles, a comparé la chose à une sortie scolaire. Il fallait voir les grimaces de la députée Danielle Doyer (photo) qui disait hors micro, en gesticulant : «On n'ira pas à la cabane à sucre cette année, on va aller se faire vacciner, youpi!» Bernard Drainville a qualifié la comparaison du ministre de «classe verte». //// Plus tôt, le ministre Bolduc, au sujet de ses menaces aux...
      Yves Bolduc, pour justifier le fait que la vaccination contre la grippe A H1-N1 ne se fasse pas...
      0 réactions | 0 votes
    • Le risque des «bolducries», «au niveau» du virus

      Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, mardi : «M. le Président, toutes les femmes au Québec ont le droit au retrait préventif lorsqu'IL représente un risque.» Une phrase à donner des maux de tête, et peut-être même provoquer une violente fièvre, tellement la confusion est grande : sont-ce les femmes qui représentent un risque? ou le retrait préventif? ou...? Au fond, n'est-ce pas le langage du ministre de la Santé — surnommé Docteur Confusion par l'opposition — qui représente un grave...
      Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, mardi : «M. le Président, toutes les femmes au Québec ont le...
      0 réactions | 0 votes
    • Traducteur de langue de Bolduc recherché

      Le ministre de la Santé a une langue malade. Ou peut-être que le français n'est pas sa langue maternelle? Non seulement utilise-t-il «au niveau» à tous les niveaux, mais très souvent, ses phrases sont incompréhensibles. Jeudi dernier, sur la pénurie d'isotopes, il dit : «L'échéancier est en fonction du temps qu'on va réussir pour avoir nos isotopes le plus rapidement possible avec un approvisionnement normal.» Sur les tests pathologiques du cancer du sein, le 29 mai, il a débité quelques...
      Le ministre de la Santé a une langue malade. Ou peut-être que le français n'est pas sa langue...
      0 réactions | 1 votes
    • Parizeau, plus radioactif qu'un isotope

      EN DIRECT DU SALON BLEU :• Mot du jour : «Lassitude». Quand Pauline Marois a demandé si Jean Charest avait choisi le camp des fédéralistes qui «misent sur la lassitude des Québécois pour qu'ils rentrent dans le rang», les libéraux ont applaudi !• Pas de crise? : La chef de l'opposition a lancé la période de questions sur les isotopes, avec une question assez technique. On aurait pu croire que son but était d'éviter que Jean Charest ne se lève et fasse son miel de la nouvelle controverse...
      EN DIRECT DU SALON BLEU :• Mot du jour : «Lassitude». Quand Pauline Marois a demandé si Jean Charest...
      0 réactions | 0 votes
    • Pauline s'est finalement levée... dans la «foire»

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Tout le monde se demande pourquoi Pauline Marois ne s'est pas levée ce matin pour lancer la période de questions et questionner le gouvernement sur les 2100 tests que des femmes atteintes du cancer du sein devront reprendre. Elle a laissé le leader de l'opposition Stéphane Bédard poser plusieurs questions, environ cinq. Le critique en matière de Santé Bernard Drainville était absent ce matin. Le premier ministre a eu beau jeu de souligner la réticence de Mme Marois...
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Tout le monde se demande pourquoi Pauline Marois ne s'est pas levée ce...
      0 réactions | 1 votes
    • Perles cancéreuses de la période de questions

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Période de questions monopolisée par la question des tests erronés du cancer sur sein. Jean Charest a eu cette incroyable litote: «J'ai suivi ça comme vous.» On espère! Il a aussi relevé que le docteur Bolduc avait une nouvel ami... euh un nouvel Amir: «Le député de Mercier est capable de nuances dans ce dossier là», a-t-il souligné au crayon gras. / Bernard Drainville a posé mille et une questions sur le sujet, insistant sur une lettre avertissant le ministre des...
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Période de questions monopolisée par la question des tests erronés du...
      0 réactions | 0 votes
    • Bolduc est limpide avec son «double négatif»

      EN DIRECT DU SALON BLEU : C'est dans le communiqué du ministre de la Santé de ce matin : «Je constate que, tout comme les experts qui m'entouraient dimanche dernier, le Collège des médecins conclut qu'il serait inexact d'affirmer que les résultats énoncés dans l'étude ne peuvent pas être traduits dans les diagnostics de cancer ou le choix du traitement.» Ah d'accord, c'est limpide. Je comprends enfin. En plus, le ministre, en chambre, vient de dire qu'il a parlé «à des experts qui...
      EN DIRECT DU SALON BLEU : C'est dans le communiqué du ministre de la Santé de ce matin : «Je...
      0 réactions | 0 votes
    • Quelques lapierreries sur Bolduc

      Au sujet du ministre de la Santé Yves Bolduc, Jean Lapierre, vraiment en forme ce matin, a eu quelques mots doux dans sa chronique à l'émission d'Arcand, au 98.5 : «Je l'appellerais Docteur confusion. [...] Il dit qu'il veut lancer un appel au calme, mais je ne l'ai jamais vu aussi nerveux : les tics, les yeux y clignaient, le diable était dedans!» Puis, le chroniqueur a questionné la bataille des «deux docteurs», cette attaque de Bolduc à l'endroit de Gaëtan Barrette, tzar des médecins...
      Au sujet du ministre de la Santé Yves Bolduc, Jean Lapierre, vraiment en forme ce matin, a eu...
      0 réactions | 2 votes
    • Bolduc comme Landry et Dupuis

      EN DIRECT DU SALON BLEU: J'aime bien le latin. Comme Bernard Landry et Jacques Dupuis, le ministre de la Santé Yves Bolduc a parlé cette belle langue en chambre tout à l'heure. Il a cité un grec, Hippocrate : «Primum non nocere.» Ce qui signifie «d'abord, ne pas nuire». Par ailleurs, l'ADQ vient de tenter de ramener le débat des accommodements raisonnables à l'avant-plan en posant une question sur le voile dans les services publics. La chef de l'ADQ, Sylvie Roy, a demandé au gouvernement de...
      EN DIRECT DU SALON BLEU: J'aime bien le latin. Comme Bernard Landry et Jacques Dupuis, le ministre...
      0 réactions | 0 votes
    • Ne pas s'inscrire en faux

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Questionnée par Gérard Deltell au sujet d'une «dérive» (mot que Deltell a répété au moins quatre fois) dans une Commission scolaire, la ministre de l'Éducation Michelle Courchesne a lancé «Je ne m'inscris pas en faux» en parlant du projet adéquiste d'abolir cette structure. Plus tôt, le leader du gouvernement Jacques Dupuis a crié au «salissage» lorsque Agnès Maltais et Stéphane Bédard (ce dernier a bondi : photo) se sont questionnés sur le fait que la firme de...
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Questionnée par Gérard Deltell au sujet d'une «dérive» (mot que Deltell...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.