Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie Au niveau des niveaux Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans «Au niveau des niveaux»

      Comme ministre de l'Éducation, Yves Bolduc continue à produire encore de nombreuses «belles» phrases pleines de «<strong>au niveau</strong>», lesquelles feront les délices de Mots et maux de la politique.

      Bolduc le vétéran, Heurtel, la recrue

      Yves Bolduc est désormais un vétéran: député depuis juin 2008, il fut ministre de la Santé. Mais surtout — insigne honneur — depuis 2009, il détient une catégorie (les «bolducries») dans ce blogue. Ô Joie, nous constatons que, comme ministre de l'Éducation, il continuera à produire encore de nombreuses «belles» phrases pleines de «au niveau», lesquelles feront les...
      Yves Bolduc est désormais un vétéran: député depuis juin 2008, il...
      18 réactions | 31 votes

      Aubut «au niveau» du «nation building»

      Un des plus beaux «au niveau» de 2011? Il se trouve dans l'article de ma collègue Isabelle Porter, d'hier. Écoutez cette pure poésie en direct de la capitale: «Des Olympiques, ça créé une méchante job AU NIVEAU de bâtir une nation,c'est incroyable.Il n'y a rien qui rassemble plus que ça.» Quand on lit M. John Furlong, qui a présidé le comité organisateur des Olympiques de...
      Un des plus beaux «au niveau» de 2011? Il se trouve dans l'article de ma collègue Isabelle Porter, d'hier. Écoutez cette pure poésie en direct de la capitale: «Des Olympiques, ça créé une méchante job AU NIVEAU de bâtir une nation,c'est incroyable.Il n'y a rien qui rassemble plus que ça.» Quand on lit M. John Furlong, qui a présidé le comité organisateur des Olympiques de Vancouver, on constate en effet la «méchante job» effectuée. Et si Québec obtenait les jeux un jour, est-ce qu'on travaillerait «au niveau» du Québec ou «au niveau» du Canada? Qu'en pensez-vous?
      1 réaction | 4 votes
    • Au niveau du «très colossal»

      Moment délicieux pour Mots et maux™, en fin de journée, hier, à la commission Bastarache. Marc Bellemare a contredit la procureur du gouvernement, Suzanne Côté: 
      Moment délicieux pour Mots et maux™, en fin de journée, hier, à la commission Bastarache. Marc Bellemare a contredit la procureur du gouvernement, Suzanne Côté: 
      1 réaction | 0 votes
    • Une «épine de Moclès»?

      Un des coups durs pour Mots et maux™ cette année fut l'expulsion de Tony Tomassi du conseil des ministres et du caucus libéral. L'homme est toujours député et a toujours sa catégorie, mais sa production de lapsus, de tomasseries, est au point mort. Heureusement, les banquettes de l'Assemblée nationale, elles, sont intarissables. Et en cette veille de Fête nationale, il nous fait plaisir d'ajouter aux réjouissances en sacrant Stéphane Billette, ci-devant député de Huntingdon, grand ami de...
      Un des coups durs pour Mots et maux™ cette année fut l'expulsion de Tony Tomassi du conseil des...
      0 réactions | 4 votes
    • Si ça sent le «ticket», c'est un «ticket», non?

      Extrait du discours sur le budget de Raymond Bachand : «Nous envisageons également l’introduction d’une franchise santé, calculée en fonction du nombre de visites médicales effectuées pendant l’année. La mise en place d’une telle franchise a notamment été proposée par le rapport Castonguay portant sur le financement de la santé. La franchise pourrait être modulée afin d’inciter les gens à utiliser les services de première ligne.» Pourtant, aujourd'hui en chambre, le ministre de la Santé...
      Extrait du discours sur le budget de Raymond Bachand : «Nous envisageons également l’introduction...
      0 réactions | 0 votes
    • Supplique pour qu'Yves Bolduc reste «au niveau» du conseil des ministres

      Déjà que Tony Tomassi nous a quittés... Des rumeurs veulent que nous perdions aussi, bientôt, Yves Bolduc! S'il vous plaît, M. le premier ministre, gardez-le au niveau de votre gouvernement. Encore la semaine dernière, lors d'un point de presse sur la négociation avec les syndicats du système de santé, voyez avec quelle vigueur il contribuait au niveau de Mots et Maux™: «Avec des syndicats majeurs, dont la FSSS, il y a vraiment une diminution au niveau de l'écart. Puis je pense que là-dessus...
      Déjà que Tony Tomassi nous a quittés... Des rumeurs veulent que nous perdions aussi, bientôt, Yves...
      0 réactions | 0 votes
    • Encore plus de «niveaux»

      En créant une nouvelle catégorie Au niveau des niveaux, j'extrapolais; j'exagérais, je caricaturais. Certes, j'avais cru entendre l'expression une ou deux fois, mais quand j'ai approfondi ma recherche dans les transcriptions de l'Assemblée nationale, j'ai dû constater qu'à une douzaine de reprises, des gens sains d'esprit ont effectivement, dans une phrase, prononcé ce groupe de mots «au niveau des niveaux». En 2007, par exemple, Yolande James, parlant des «niveaux» d'immigration, a même...
      En créant une nouvelle catégorie Au niveau des niveaux, j'extrapolais; j'exagérais, je...
      0 réactions | 0 votes
    • Les ministres sont «au niveau»

      Notre tic de langage préféré, «au niveau», a été prononcé au moins sept fois ce matin. Raymond Bachand a été prolixe en cette matière : «Le Québec est mieux servi dans un ensemble canadien pour défendre ses intérêts au niveau économique.» Encore Bachand : «Ce parti qui refuse de proposer aucun changement au niveau économique, au niveau budgétaire, au niveau de la santé.» Clément Gignac : «On a travaillé avec nos partenaires, que ce soit du côté des leaders syndicaux, mes collègues également,...
      Notre tic de langage préféré, «au niveau», a été prononcé au moins sept fois ce matin. Raymond...
      0 réactions | 0 votes
    • La chasse au «au niveau» est ouverte

      À l'aide SVP, chères lectrices, chers lecteurs de Mots et Maux™. Mettez en relief avec moi les plus absurdes utilisations du au niveau, maladie linguistique répandue au Québec. Quelques exemples récents: Yves Bolduc: «J'ai annoncé que le déploiement commençait au niveau de la ville de Québec.» Yves Bolduc, encore : «Par chance que la députée de Matapédia a ramené sa chef à l’ordre, parce que c’était rendu qu’ils disaient n’importe quoi puis ils ont démontré qu’il y a un vide au niveau du...
      À l'aide SVP, chères lectrices, chers lecteurs de Mots et Maux™. Mettez en relief avec moi les plus...
      0 réactions | 0 votes
    • Au niveau de Bolduc

      Yves Bolduc nous a offert un beau «au niveau» juteux, hier. «Par chance que la députée de Matapédia a ramené sa chef à l'ordre, parce que c'était rendu qu'ils disaient n'importe quoi puis ils ont démontré qu'il y a un vide au niveau du Parti québécois.»
      Yves Bolduc nous a offert un beau «au niveau» juteux, hier. «Par chance que la députée de Matapédia...
      0 réactions | 0 votes
    • Ah, la «sensibilisation»!

      «On va avoir une sensibilité au niveau de la sensibilisation», a soutenu le porte-parole de la Société de l'assurance automobile, hier, en entrevue au Devoir. Et au niveau des niveaux? (Photo, capture écran d'une publicité de la SAAQ)
      «On va avoir une sensibilité au niveau de la sensibilisation», a soutenu le porte-parole de la...
      0 réactions | 0 votes
    • Notre système de santé? Le «meilleur au monde», affirme Bolduc

      Yves Bolduc l'a affirmé hier : «On a le meilleur système de santé au monde.» Et ce, à plusieurs «niveaux» : «au niveau de Joliette», «au niveau de la qualité des soins», «au niveau du nombre de médecins», «au niveau du fonctionnement», «on parle au niveau des attentes en chirurgie», «au niveau de nos urgences», «les coupures au niveau des établissements».
      Yves Bolduc l'a affirmé hier : «On a le meilleur système de santé au monde.» Et ce, à plusieurs...
      0 réactions | 0 votes
    • Le risque des «bolducries», «au niveau» du virus

      Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, mardi : «M. le Président, toutes les femmes au Québec ont le droit au retrait préventif lorsqu'IL représente un risque.» Une phrase à donner des maux de tête, et peut-être même provoquer une violente fièvre, tellement la confusion est grande : sont-ce les femmes qui représentent un risque? ou le retrait préventif? ou...? Au fond, n'est-ce pas le langage du ministre de la Santé — surnommé Docteur Confusion par l'opposition — qui représente un grave...
      Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, mardi : «M. le Président, toutes les femmes au Québec ont le...
      0 réactions | 0 votes
    • Action Désopilante du Québec

      11 septembre 2009 16h36 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      La course à la direction de l'ADQ devient carrément loufoque. À la suite d'un article du Journal de Montréal, Gilles Taillon publie un communiqué virulent : «Je demande à M. Caire, d’une part, qu’il retire les informations mensongères de son CV et d’autre part, qu’il se retire de la course par respect pour les militants et les Québécois [...] À un moment où l’éthique et l’intégrité sont plus que jamais des conditions essentielles à respecter, pour toute personne qui envisage d’occuper des...
      La course à la direction de l'ADQ devient carrément loufoque. À la suite d'un article du Journal de...
      0 réactions | 0 votes
    • Quels «ajustements»?

      Questionné ce matin au sujet de l'enquête sur le blanchiment d'argent dans le domaine de la construction, Jean Charest a usé d'une langue de bois remarquable: «On est conscient du fait que au niveau de la construction, il y a beaucoup d'activités [criminelles?]. C'est une préoccupation pour nous de faire en sorte que les choses se passent correctement et on fera les ajustements au besoin.» (photo de J. Charest avec des travailleurs de la ville de Lévis, www.premier-ministre.gouv.qc.ca)
      Questionné ce matin au sujet de l'enquête sur le blanchiment d'argent dans le domaine de la...
      0 réactions | 0 votes
    • «À quelque part»

      C'est presque une bonnardellerie. Mais il n'y a pas que le député de Shefford à utiliser la détestable expression, à quelque part. La façon dont il l'utilise est toute bonnardellienne cependant. C'était en point de presse hier, au sujet du projet de loi de l'ADQ encadrant la nomination de certains titulaires d'emplois supérieurs. Le député déclare: «Les personnes vont y aller, sauf qu'à quelque part ça va se faire en huis clos. Alors, on ne pourra pas sortir [...] ces entrevues-là qu'on aura...
      C'est presque une bonnardellerie. Mais il n'y a pas que le député de Shefford à utiliser la...
      0 réactions | 0 votes
    • Au niveau d'André Riedl

      Depuis qu'André Riedl a traversé le parquet de la chambre vers les banquettes libérales, plusieurs lecteurs m'ont demandé qui il est. Il occupait le poste de critique en matière de Relations internationales, dossier dont je suis responsable au journal. Je me souviens d'une de ses déclarations (retrouvée ici), lors de la dernière étude des crédits du ministère: «Mme la Présidente, je reste sur mon appétit au niveau de sentir une volonté de la part de la ministre [Gagnon-Tremblay] de...
      Depuis qu'André Riedl a traversé le parquet de la chambre vers les banquettes libérales, plusieurs...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.