Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Le blogue urbain Le blogue urbain explore la ville comme espace de vie, autour de différents thèmes: transports, vélo, architecture, aménagement, étalement urbain, patrimoine. Un blogue collectif, écrit par des journalistes du Devoir passionnés de vie urbaine.

    Catégorie art et design Flux RSS des billets du blogue Le blogue urbain catégorisés dans «art et design»

      L'art qui dérange a-t-il encore sa place?

      31 octobre 2014 17h49 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      Certains ont crié à la censure. D'autres ont parlé d'un manque de courage. L'annulation de la projection du film Murs aveugles par la Biennale de Montréal, jeudi, est due à une raison plus terre à terre: la propriétaire du bâtiment où l'oeuvre était diffusée a demandé que cesse la projection. Oui, c'est aussi simple que ça. La frontière entre espace public et espace privé est mince, même dans le Quartier des spectacles. À la fin, l'espace privé a gagné dans ce cas-ci. Vivianne Chow,...
      Certains ont crié à la censure. D'autres ont parlé d'un manque de courage. L'annulation de la...
      5 réactions | 17 votes
      Le graffiti «Bad Kitty» de l'artiste DS.

      Graffiteurs contre nettoyeurs

      29 août 2013 15h38 | François Desjardins | Le blogue urbain
      Particulièrement irrité de voir un employé de la ville effacer son graffiti «Bad Kitty» après seulement huit heures d'existence, un artiste londonien a fait au mois de mai ce qui lui semblait logique: prendre une photo du nettoyeur afin de le reproduire sur le même mur.
      Particulièrement irrité de voir un employé de la ville effacer son graffiti «Bad Kitty» après seulement huit heures d'existence, un artiste londonien a fait au mois de mai ce qui lui semblait logique: prendre une photo du nettoyeur afin de le reproduire sur le même mur.
      2 réactions | 4 votes
      Quelle oeuvre d'art public sera intégrée à l'amphithéâtre de Québec?

      Art public: un «1%» record pour l'amphithéâtre

      13 août 2013 13h28 | Isabelle Porter | Le blogue urbain
      La ville de Québec est en train de réfléchir à la nature de l'oeuvre d'art public qui sera intégrée à l'amphithéâtre. Pas moins de 1,6 million $ seront disponibles pour ce projet.
      La ville de Québec est en train de réfléchir à la nature de l'oeuvre d'art public qui sera intégrée à l'amphithéâtre. Pas moins de 1,6 million $ seront disponibles pour ce projet.
      2 réactions | 2 votes
      • photo

      Qui a déshabillé les lampadaires de la rue Saint-Denis?

      8 août 2013 10h46 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      On ne pouvait pas les manquer: 50 lampadaires de la rue Saint-Denis recouverts de tricots de toutes les couleurs, toutes les formes, tous les formats. De l'art urbain rigolo, tout en douceur, qui faisait sourire et rendait la ville plus belle, tout simplement.
      On ne pouvait pas les manquer: 50 lampadaires de la rue Saint-Denis recouverts de tricots de toutes les couleurs, toutes les formes, tous les formats. De l'art urbain rigolo, tout en douceur, qui faisait sourire et rendait la ville plus belle, tout simplement.
      0 réactions | 15 votes
      • photo
      Un banc de la ville de Londres

      Comment renouveler le banc public

      22 juillet 2013 11h43 | Jeanne Corriveau | Le blogue urbain
      Ils offrent un répit aux marcheurs fatigués, un lieu d'observation de la vie urbaine et font paraître moins longue l'attente aux arrêts d'autobus. Les bancs publics sont partout en ville, mais à Montréal, certains citadins pensent qu’il en faudrait davantage, alors que d'autres trouvent trop conventionnel le mobilier urbain.
      Ils offrent un répit aux marcheurs fatigués, un lieu d'observation de la vie urbaine et font paraître moins longue l'attente aux arrêts d'autobus. Les bancs publics sont partout en ville, mais à Montréal, certains citadins pensent qu’il en faudrait davantage, alors que d'autres trouvent trop conventionnel le mobilier urbain.
      0 réactions | 7 votes
      • photo
      Man's Head (autoportrait 1), Lucian Freud

      Les chef-d'oeuvres se préparent à investir les rues du Royaume-Uni

      15 juillet 2013 14h52 | Isabelle Paré | Le blogue urbain
      D'ici quelques semaines, le Royaume-Uni sera transformé en galerie à ciel ouvert. Grâce à l'organisme philanthropique Art Venture, plus de 50 oeuvres iconiques du patrimoine britannique seront exposées du 10 au 25 août sur les panneaux publicitaires qui tapissent les rues de plusieurs villes du pays.
      D'ici quelques semaines, le Royaume-Uni sera transformé en galerie à ciel ouvert. Grâce à l'organisme philanthropique Art Venture, plus de 50 oeuvres iconiques du patrimoine britannique seront exposées du 10 au 25 août sur les panneaux publicitaires qui tapissent les rues de plusieurs villes du pays.
      0 réactions | 8 votes
      • photo
      Ce week-end, 30 artistes de rue d'envergure internationale vont maculer de couleurs une vingtaine de façades et murs aveugles sur le tronçon historique située entre Sherbrooke et Mont-Royal.

      Montréal a mal à sa Main – L'art à la rescousse?

      15 juin 2013 10h03 | Isabelle Paré | Le blogue urbain
      Entre 1970 et 1980, le boulevard Saint-Laurent, c’était le Soho montréalais. Les artistes de l’avant-garde avaient fait leur nid au milieu des commerces traditionnels et marginaux : l’effervescence état palpable sur la Main. La La La Human Step y avait ses quartiers généraux. Entre le Café Mélies et plusieurs librairies underground, on ne ratait pas de croiser un Ryan Larkin, un Édouard Lock et toute une flopée...
      Entre 1970 et 1980, le boulevard Saint-Laurent, c’était le Soho montréalais. Les artistes de l’avant-garde avaient fait leur nid au milieu des commerces traditionnels et marginaux : l’effervescence état palpable sur la Main. La La La Human Step y avait ses quartiers généraux. Entre le Café Mélies et plusieurs librairies underground, on ne ratait pas de croiser un Ryan Larkin, un Édouard Lock et toute une flopée d’écrivains, de poètes, de musiciens. Culturellement, ça bouillonnait. Mêlés à cette faune culturelle, boutiques et commerces juifs, polonais et portugais, assise commerciale de la Main depuis le début du siècle, donnaient au boulevard Saint-Laurent sa saveur unique. 
      5 réactions | 6 votes
      Le mobilier urbain pullule en ville, déteint sur le paysage.

      Mobilier urbain: citoyens, votre vote S.V.P.!

      11 juin 2013 15h15 | Isabelle Paré | Le blogue urbain
      Ils sont partout. Bancs, poubelles, abribus, lampadaires. Le mobilier urbain pullule en ville, déteint sur le paysage. Il accompagne la vie quotidienne de tous les urbains (piétons, automobilistes, cyclistes), rythme leurs passages sur la voie publique, contribuant à la propreté, au confort, ou à la sécurité ou... pas du tout. Disons-le, le mobilier urbain est souvent moche, bancal, massacré, inopérant ou parfois tout...
      Ils sont partout. Bancs, poubelles, abribus, lampadaires. Le mobilier urbain pullule en ville,...
      2 réactions | 1 votes
      • photo
      Le fameux symbole Roerich, utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale sur les endroits publics pour les soustraire aux bombardements aériens, a été tracé sur le terrain devenu parc sauvage.

      Petite révolution urbaine à Montréal : le Champ des possibles — un non-parc ?

      23 mai 2013 16h00 | Isabelle Paré | Le blogue urbain
      Vous voyez ce curieux cercle géant? Piste d’atterrissage d’un OVNI? Ce sigle visible du haut des airs est né en 2007 d’un projet artistique créé par une résidente du Mile-End, Emily Rose Michaud, pour évoquer les menaces de développements immobiliers qui planaient sur cet espace vert en friche, sis au sud des rails de chemin de fer du Canadien Pacifique, entre les rues Henri-Julien et de Gaspé. Le fameux symbole...
      Vous voyez ce curieux cercle géant? Piste d’atterrissage d’un OVNI? Ce sigle...
      1 réaction | 5 votes

      Les travaux lourds et en hauteur de la Place Ville-Marie

      18 mai 2013 14h16 | François Desjardins | Le blogue urbain
      L'échafaud motorisé qui s'est ancré à la Place Ville-Marie il y a un mois et demi, et qui sera démantelé en quatre jours dès la semaine prochaine, n'a pas exactement servi au lavage des vitres.
      L'échafaud motorisé qui s'est ancré à la Place Ville-Marie il y a un mois et demi, et qui sera démantelé en quatre jours dès la semaine prochaine, n'a pas exactement servi au lavage des vitres.
      0 réactions | 2 votes
      • photo

      L’art public, on s'en balance?

      17 mai 2013 10h44 | Isabelle Paré | Le blogue urbain
      Sans crier gare, les 21 petites balançoires colorées qui s’agitent au nord de la Place des Festivals sont en train de donner une grande leçon aux décideurs urbains en matière d’art public.
      Sans crier gare, les 21 petites balançoires colorées qui s’agitent au nord de la Place des Festivals sont en train de donner une grande leçon aux décideurs urbains en matière d’art public.
      0 réactions | 1 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.