Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Le blogue urbain Le blogue urbain explore la ville comme espace de vie, autour de différents thèmes: transports, vélo, architecture, aménagement, étalement urbain, patrimoine. Un blogue collectif, écrit par des journalistes du Devoir passionnés de vie urbaine.

    Catégorie aménagement Flux RSS des billets du blogue Le blogue urbain catégorisés dans «aménagement»

      • photo
      Cartographie aux Philippines après le passage du typhon Haiyan.

      Quand les citoyens mettent l'Ebola sur la carte

      7 novembre 2014 20h29 | Sarah R. Champagne | Le blogue urbain
      Les premiers villages affectés par l’Ebola n’étaient pas sur les cartes. Difficile de savoir où mettre les bonnes ressources au bon endroit dans de telles conditions.
      Les premiers villages affectés par l’Ebola n’étaient pas sur les cartes. Difficile de savoir où mettre les bonnes ressources au bon endroit dans de telles conditions.
      0 réactions | 3 votes
      • photo

      Transformer la croix en nouveau symbole de Montréal

      4 novembre 2014 16h50 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      Et si la croix du mont Royal se transformait en beau gros MTL lumineux? L'idée vient de Philippe Mailhot, un étudiant au MBA de 37 ans qui propose ce coup d'éclat éphémère pour fêter le 375e anniversaire de Montréal, en 2017. «Ça pourrait faire du bien au branding de Montréal, dit-il. Ce serait un symbole bilingue, facilement reconnaissable, qui ferait un bon background pour des photos.» Dans un site Web mis en ligne en début de semaine, il suggère d'illuminer le mont Royal de cette façon...
      Et si la croix du mont Royal se transformait en beau gros MTL lumineux? L'idée vient de Philippe...
      3 réactions | 17 votes
      Difficile de ne pas remarquer l'enseigne du restaurant montréalais Chez ma grosse truie chérie lorsqu’on roule sur la rue Papineau, passage obligé vers le pont Jacques-Cartier.

      Chez ma grosse truie chérie pourra garder son enseigne

      8 septembre 2014 18h52 | Jeanne Corriveau | Le blogue urbain
      Le restaurant Chez ma grosse truie chérie pourra conserver son extravagante enseigne, à l’angle des rues Papineau et Ontario. Après quatre ans de procédures judiciaires et six constats d’infraction, l’arrondissement de Ville-Marie a finalement accepté d’accorder une dérogation à l’établissement.
      Le restaurant Chez ma grosse truie chérie pourra conserver son extravagante enseigne, à l’angle des rues Papineau et Ontario. Après quatre ans de procédures judiciaires et six constats d’infraction, l’arrondissement de Ville-Marie a finalement accepté d’accorder une dérogation à l’établissement.
      2 réactions | 36 votes
      • photo
      La Fabrica, ancienne cimenterie reconvertie en bureaux et résidences.

      De silos... à châteaux en Espagne

      24 mars 2014 19h38 | Isabelle Paré | Le blogue urbain
      L'avenir incertain des fameux silos à grain dans le Vieux-Port de Montréal, laissés à l'abandon depuis des décennies, ne laisse pas les Montréalais indifférents. Pour preuve, notre dernière entrée de blogue sur les multiples exemples de conversion de silos similaires à travers le monde démontre que s'ils sont choyés par certains, d'autres haïssent ces géants bétonnés,...
      L'avenir incertain des fameux silos à grain dans le Vieux-Port de Montréal,...
      1 réaction | 3 votes

      Des obstacles à l'aménagement d'une patinoire sur le canal de Lachine

      18 février 2014 16h39 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      On vous parlait lundi du canal de Lachine, dans le Sud-Ouest de Montréal: ça serait bien plaisant, une grande patinoire semblable à celle du canal Rideau, à Ottawa. Ça serait bien plaisant, mais ça ne se passera pas comme ça. Pas pour l'instant, en tout cas. C'est trop complexe. Le canal de Lachine se prêterait mal à l'aménagement d'une mégapatinoire, nous informe Parcs Canada, propriétaire du...
      On vous parlait lundi du canal de Lachine, dans le Sud-Ouest de Montréal: ça serait...
      3 réactions | 3 votes
      • photo
      Une belle patinoire sur le canal de Lachine pourrait devenir un lieu emblématique de Montréal.

      À quand une belle grande patinoire sur le canal de Lachine?

      17 février 2014 16h27 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      Chaque hiver, sur les eaux glacées du canal de Lachine, dans le sud-ouest de Montréal, une toute petite patinoire prend vie. Entretenue par des enfants, et peut-être leurs parents. Une toute petite patinoire juste assez grande pour faire une partie de hockey. Nos amis de l'Association du design urbain du Québec ont posé récemment une très bonne question : pourquoi ce fabuleux canal long de 14,5 kilomètres...
      Chaque hiver, sur les eaux glacées du canal de Lachine, dans le sud-ouest de Montréal,...
      3 réactions | 13 votes
      • photo

      Promenade dans les entrailles de la ville

      26 novembre 2013 17h29 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      Andrew Emond voulait «mieux connaître Montréal». Il ne fait pas les choses à moitié: ce photographe d'origine torontoise est descendu une centaine de fois dans les égouts pluviaux de la ville, à une dizaine de mètres sous terre, pour acquérir une connaissance approfondie, intime, de la géographie de l'île.
      Andrew Emond voulait «mieux connaître Montréal». Il ne fait pas les choses à moitié: ce photographe d'origine torontoise est descendu une centaine de fois dans les égouts pluviaux de la ville, à une dizaine de mètres sous terre, pour acquérir une connaissance approfondie, intime, de la géographie de l'île.
      0 réactions | 7 votes
      • photo
      Ce skatepark a pris naissance l'été dernier sous le viaduc Rosemont, près de la rue Clark.

      Vie et mort d'un skatepark improvisé

      30 octobre 2013 11h49 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      Des dizaines de grandes villes d'Amérique du Nord ont un skatepark emblématique, souvent construit bénévolement — et illégalement, sur des terrains publics abandonnés — par une poignée de passionnés. À Montréal, ces skateparks, on les détruit.
      Des dizaines de grandes villes d'Amérique du Nord ont un skatepark emblématique, souvent construit bénévolement — et illégalement, sur des terrains publics abandonnés — par une poignée de passionnés. À Montréal, ces skateparks, on les détruit.
      1 réaction | 0 votes
      Animée de lumières rose et mauve, l'installation Forever Bicycles est d'une hauteur de 10 mètres et d'une longueur de 30 mètres. Les Torontois peuvent marcher dans ce labyrinthe de vélos importés de Chine. «Yong Jiu», qui signifie «Pour toujours» en mandarin, est la marque de vélo la plus populaire en Chine.

      Non, Montréal ne peut plus regarder Toronto de haut

      10 octobre 2013 11h54 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      On verrait bien une installation comme celle-là dans le quartier des spectacles à Montréal, mais ce sont plutôt les Torontois qui ont la chance de contempler cette oeuvre spectaculaire: l'artiste chinois Ai Weiwei a fait empiler 3144 vélos à Nathan Phillips Square, au centre-ville.
      On verrait bien une installation comme celle-là dans le quartier des spectacles à Montréal, mais ce sont plutôt les Torontois qui ont la chance de contempler cette oeuvre spectaculaire: l'artiste chinois Ai Weiwei a fait empiler 3144 vélos à Nathan Phillips Square, au centre-ville.
      1 réaction | 12 votes
      Le rapport de MMM Group vante les vertus d'un équilibre bien pensé entre stationnement et autres réalités urbaines.

      À Hamilton, un requiem pour du stationnement

      26 septembre 2013 11h52 | François Desjardins | Le blogue urbain
      Il y a des anecdotes d'aménagement urbain qu'on peut difficilement contourner. Prenons le cas de Hamilton. Lorsque le consultant MMM Group Limited a récemment suggéré à la ville de ponctionner l'argent des contribuables pour construire un stationnement de 500 places afin de parer à des «besoins éventuels» au centre-ville, les conseillers municipaux ont fait ce qui leur semblait logique: refuser. À elle seule, la...
      Il y a des anecdotes d'aménagement urbain qu'on peut difficilement...
      2 réactions | 2 votes
      • photo
      Les terrains de volleyball au parc Jeanne-Mance sont installés et entretenus par l'Association récréative Milton-Parc.

      Une histoire montréalaise

      16 septembre 2013 17h10 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      Voici une histoire où il est question de volleyball, de la guerre du Vietnam, de la danse en ligne et de l'art de la conversation — dans la langue de votre choix. En mélangeant tout ça ensemble, on obtient une histoire montréalaise.
      Voici une histoire où il est question de volleyball, de la guerre du Vietnam, de la danse en ligne et de l'art de la conversation — dans la langue de votre choix. En mélangeant tout ça ensemble, on obtient une histoire montréalaise.
      0 réactions | 4 votes
      • photo
      Au Centre aquatique Desjardins de Saint-Hyacinthe, on a notamment intégré une immense glissade d'eau colorée où il est même possible de minuter son temps de descente!

      Que sont les piscines devenues?

      11 septembre 2013 10h41 | Isabelle Porter | Le blogue urbain
      Formes ondulées, îlots, jeux d'eau, spas, glissades dignes des parcs d'attractions... La piscine municipale conventionnelle est en train de muter.
      Formes ondulées, îlots, jeux d'eau, spas, glissades dignes des parcs d'attractions... La piscine municipale conventionnelle est en train de muter.
      1 réaction | 2 votes

      Skatepark: des tomates pour Montréal

      15 août 2013 13h57 | Lisa-Marie Gervais | Le blogue urbain
      Un gros zéro. C'est la note que donne à Montréal la communauté des «skaters», «rollers» et BMX pour l'aménagement de ses skateparks extérieurs qui, d'ailleurs, seraient de plus en plus délaissés. «C'est pourri à Montréal», ne se gêne pas pour dire, Dan Millar, gérant au magasin Shop//Task dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.
      Un gros zéro. C'est la note que donne à Montréal la communauté des «skaters», «rollers» et BMX pour l'aménagement de ses skateparks extérieurs qui, d'ailleurs, seraient de plus en plus délaissés. «C'est pourri à Montréal», ne se gêne pas pour dire, Dan Millar, gérant au magasin Shop//Task dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.
      3 réactions | 13 votes
      • photo

      Que faire avec les panneaux publicitaires numériques?

      12 août 2013 11h11 | François Desjardins | Le blogue urbain
      Dans certaines villes des États-Unis, cet énorme panneau électronique de Titan, situé en bordure de l'autoroute 40 dans l'est de Montréal, serait interdit. En sol américain, la bataille est en cours depuis plusieurs années et les intérêts sont déjà bien campés (voir ici et ici).
      Dans certaines villes des États-Unis, cet énorme panneau électronique de Titan, situé en bordure de l'autoroute 40 dans l'est de Montréal, serait interdit. En sol américain, la bataille est en cours depuis plusieurs années et les intérêts sont déjà bien campés (voir ici et ici).
      1 réaction | 3 votes
      • photo

      Qui a déshabillé les lampadaires de la rue Saint-Denis?

      8 août 2013 10h46 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      On ne pouvait pas les manquer: 50 lampadaires de la rue Saint-Denis recouverts de tricots de toutes les couleurs, toutes les formes, tous les formats. De l'art urbain rigolo, tout en douceur, qui faisait sourire et rendait la ville plus belle, tout simplement.
      On ne pouvait pas les manquer: 50 lampadaires de la rue Saint-Denis recouverts de tricots de toutes les couleurs, toutes les formes, tous les formats. De l'art urbain rigolo, tout en douceur, qui faisait sourire et rendait la ville plus belle, tout simplement.
      0 réactions | 15 votes
      • photo
      Un banc de la ville de Londres

      Comment renouveler le banc public

      22 juillet 2013 11h43 | Jeanne Corriveau | Le blogue urbain
      Ils offrent un répit aux marcheurs fatigués, un lieu d'observation de la vie urbaine et font paraître moins longue l'attente aux arrêts d'autobus. Les bancs publics sont partout en ville, mais à Montréal, certains citadins pensent qu’il en faudrait davantage, alors que d'autres trouvent trop conventionnel le mobilier urbain.
      Ils offrent un répit aux marcheurs fatigués, un lieu d'observation de la vie urbaine et font paraître moins longue l'attente aux arrêts d'autobus. Les bancs publics sont partout en ville, mais à Montréal, certains citadins pensent qu’il en faudrait davantage, alors que d'autres trouvent trop conventionnel le mobilier urbain.
      0 réactions | 7 votes
      • photo
      Sky City<br />

      Plus haut, toujours plus haut! Plus écologiques, les villes en hauteur?

      4 juillet 2013 11h05 | Isabelle Paré | Le blogue urbain
      L'étalement urbain, maladie contagieuse qui gangrène plusieurs métropoles, dont Montréal, est au coeur des enjeux d'aménagement urbain de l'avenir. Plutôt que de construire toujours plus loin, grignotant le peu qui reste de terres arables, plusieurs pays en pleine explosion démographique portent leur regard vers le ciel.
      L'étalement urbain, maladie contagieuse qui gangrène plusieurs métropoles, dont Montréal, est au coeur des enjeux d'aménagement urbain de l'avenir. Plutôt que de construire toujours plus loin, grignotant le peu qui reste de terres arables, plusieurs pays en pleine explosion démographique portent leur regard vers le ciel.
      4 réactions | 3 votes
      L'affreuse ruelle est devenue un parc bordé d'arbres, de bancs publics et de jolis lampadaires, où les enfants jouent, où les personnes âgées prennent une marche, où se côtoient vélos, voitures et piétons.

      Comment transformer une ruelle sordide en un magnifique parc

      20 juin 2013 14h51 | Marco Fortier | Le blogue urbain
      C'était une immense et affreuse ruelle. Triste, grise, sans arbres. Les gens abandonnaient là leurs vieux matelas, leurs vieux frigos tout rouillés. En plus, cette vaste surface bétonnée attirait les rayons du soleil et devenait un véritable four durant les chaudes journées d'été.
      C'était une immense et affreuse ruelle. Triste, grise, sans arbres. Les gens abandonnaient là leurs vieux matelas, leurs vieux frigos tout rouillés. En plus, cette vaste surface bétonnée attirait les rayons du soleil et devenait un véritable four durant les chaudes journées d'été.
      0 réactions | 6 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.