Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Catégorie 110% politique Flux RSS des billets du blogue Mots et maux de la politique catégorisés dans «110% politique»

      Sylvie Roy

      Sylvie Roy comme Cyrano de Bergerac

      27 septembre 2011 15h07 | Antoine Robitaille | Mots et maux de la politique
      On le sait, le libéral Norm MacMillan offrira ses excuses aujourd'hui en chambre à l'adéquiste Sylvie Roy, qu'il avait élégamment qualifiée de «grosse crisse» en plein Salon bleu la semaine dernière. En entrevue EXCLUSIVE, Mme Roy, hier soir, a confié à Mots et Maux de la politique™ la réponse qu'elle aurait faite à M. MacMillan si ce dernier avait refusé de s'excuser en...
      On le sait, le libéral Norm MacMillan offrira ses excuses aujourd'hui en chambre à l'adéquiste Sylvie Roy, qu'il avait élégamment qualifiée de «grosse crisse» en plein Salon bleu la semaine dernière. En entrevue EXCLUSIVE, Mme Roy, hier soir, a confié à Mots et Maux de la politique™ la réponse qu'elle aurait faite à M. MacMillan si ce dernier avait refusé de s'excuser en chambre. «Ah, je lui aurais recommandé de lire Cyrano de Bergerac! En terme d'insultes, c'est pas mal plus raffiné. La tirade des nez!
      11 réactions | 14 votes
    • Si ça sent le «ticket», c'est un «ticket», non?

      Extrait du discours sur le budget de Raymond Bachand : «Nous envisageons également l’introduction d’une franchise santé, calculée en fonction du nombre de visites médicales effectuées pendant l’année. La mise en place d’une telle franchise a notamment été proposée par le rapport Castonguay portant sur le financement de la santé. La franchise pourrait être modulée afin d’inciter les gens à utiliser les services de première ligne.» Pourtant, aujourd'hui en chambre, le ministre de la Santé...
      Extrait du discours sur le budget de Raymond Bachand : «Nous envisageons également l’introduction...
      0 réactions | 0 votes
    • Stéphane Bédard obtient sa carte du club Tomassi

      EN DIRECT DE LA COLLINE PARLEMENTAIRE : En sortant de la chambre tout à l'heure, le ministre de la Famille Tony Tomassi n'était pas peu content de souligner à votre humble serviteur et non moins artisan de Mots et maux™ qu'aujourd'hui, ce n'est pas lui qui avait rebaptisé Yvon Vallières, mais bien le «leader adjoint». (En fait, M. Tomassi voulait parler du leader parlementaire péquiste, Stéphane Bédard.) Voici comment ça c'est produit : «Le Président: "Un instant! Sur une question de...
      EN DIRECT DE LA COLLINE PARLEMENTAIRE : En sortant de la chambre tout à l'heure, le ministre de la...
      0 réactions | 0 votes
    • Quand Gendron préside

      Récemment Yvon Vallières a été absent (Il était de retour aujourd'hui après des examens de santé de routine). Les vice-présidents se sont donc succédé sur le trône, sous le crucifix. Hier, c'était au tour de François Gendron (élu député pour la première fois en 1976!), qui a «géré» la période de questions d'une main de maître. Tout a commencé par une sympathique bourde : «—"Alors, chers collègues, veuillez vous asseoir. On vous souhaite un bon mercredi. [...]". —Des voix: "Et le...
      Récemment Yvon Vallières a été absent (Il était de retour aujourd'hui après des examens de santé de...
      0 réactions | 0 votes
    • La respiration de Charest et l'universitaire «perdu»

      Deux commentaires au moins ont vraiment fait mouche aujourd'hui à la période de questions. «Le premier ministre taxe comme il respire», a lancé Pauline Marois à Jean Charest. Elle paraphrasait l'ancien ministre Marc Bellemare, qui avait dit que M. Charest mentait comme il respirait. //// Jean Charest a pour sa part réussi à terminer la période de questions par un mot d'esprit qui a suscité l'hilarité générale. Le péquiste Nicolas Marceau venait de citer une étude obscure sur les coûts de la...
      Deux commentaires au moins ont vraiment fait mouche aujourd'hui à la période de questions. «Le...
      0 réactions | 0 votes
    • Gautrin paraphrase Cicéron pour attaquer Bellemare

      Formidable sortie latine d'Henri-François Gautrin, hier après-midi : «Mme la Présidente, pour ceux qui ont un certain âge comme moi, qui ont traversé les collèges classiques, j'aimerais aujourd'hui paraphraser Cicéron et dire: "Quousque tandem, Bellemare, abutere patientiam nostram?" Jusques à quand, Bellemare, vas-tu abuser de notre patience?» Comme le dit le collègue Simon Boivin, du Soleil (à qui je dois cette trouvaille), c'est encore plus savoureux de l'écouter et de le voir livrer, de...
      Formidable sortie latine d'Henri-François Gautrin, hier après-midi : «Mme la Présidente, pour ceux...
      0 réactions | 0 votes
    • Courchesne comme Scrooge

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Période de questions un peu burlesque jusqu'à maintenant, ce matin. Pauline Marois s'insurge contre le fait que Noël, Pâques et d'autres congés seraient rayés du régime pédagogique dans le projet de règlement que Michelle Courchesne a déposé début février. Mme Courchesne rétorque en citant Lucien Bouchard: le PQ sombre dans un «radicalisme» inquiétant, plaide-t-elle. (Au passage, la ministre nous fait un beau petit barbarisme : il faut, a-t-elle dit, que le PQ...
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Période de questions un peu burlesque jusqu'à maintenant, ce matin....
      0 réactions | 0 votes
    • Elvis Gratton : Charest réclame des excuses

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Jean Charest semble très heureux en ce lendemain des déclarations de Lucien Bouchard. Il vient même d'exiger que Pauline Marois s'excuse auprès de l'ancien premier ministre péquiste pour avoir comparé le frère de ce dernier, Gérard, à Elvis Gratton, en mai 2008. Les gens du PQ viennent de nous envoyer la transcription de ce point de presse, car selon eux, c'est la faute d'un méchant journaliste si elle a dressé le parallèle. //// «Au lieu de pelleter de la neige en...
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Jean Charest semble très heureux en ce lendemain des déclarations de...
      0 réactions | 0 votes
    • Tomassi rebaptise encore Vallières

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Objet de toutes les questions de l'opposition officielle depuis le début de la période de questions, Tony Tomassi vient de rebaptiser Yvon Vallières : «M. le Politique.» C'est mieux que M. le Besoin. On en convient.
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Objet de toutes les questions de l'opposition officielle depuis le début...
      0 réactions | 0 votes
    • Vallières, Monsieur «le BESOIN» ?

      EN DIRECT DU PARLEMENT : Le président Yvon Vallières a été rebaptisé à deux reprises ce matin, à la période de questions. D'abord, Michelle Courchesne a lancé: «Nous resserrons aussi le temps que nous devons accorder aux matières de base que sont le français, les mathématiques, l'anglais et les sciences, pour que ce soit clairement clarifié [...] pour que justement on facilite cette réussite, monsieur le Scolaire.» Il y a plus insultant comme surnom. Voyez comment Tony Tomassi a traité M....
      EN DIRECT DU PARLEMENT : Le président Yvon Vallières a été rebaptisé à deux reprises ce matin, à la...
      0 réactions | 0 votes
    • Encore la marquise

      EN DIRECT DU SALON BLEU: Pauline Marois est tombée dans un piège connu ce matin (voir notre entrée du 15 septembre): elle a prononcé l'expression «tout va bien Madame la marquise» en condamnant les propos de la ministre Kathleen Weil selon qui, malgré l'avortement du procès Norbourg, «la justice roule bien au Québec». Les libéraux ont éclaté de rire en laissant entendre que la marquise, c'était la chef de l'opposition. Pour être sûr que l'on ait compris, Jean Charest a parlé de la «députée...
      EN DIRECT DU SALON BLEU: Pauline Marois est tombée dans un piège connu ce matin (voir notre entrée...
      0 réactions | 0 votes
    • Rivière-du-Loup dans la bergerie?

      EN DIRECT DU PARLEMENT : Première période de question de 2010 plutôt ennuyeuse. À part peut-être une envolée d'Agnès Maltais (voir plus bas) et un quasi-lapsus du chef de l'ADQ, Gérard Deltell, qui rappelle une lessarderie passée : «Nous estimons que le gouvernement doit procéder de façon rapide, efficace et constructive à une révision générale des politiques publiques. Ça fait déjà un bon moment que le député de Bona... le député de Shefford, pardon, le réclame.» Éclat de rire. C'était...
      EN DIRECT DU PARLEMENT : Première période de question de 2010 plutôt ennuyeuse. À part peut-être...
      0 réactions | 0 votes
    • Jean D'Amour, «motivateur»

      Selon un article d'Infodimanche.com daté d'aujourd'hui, l'ex-lobbyiste et député libéral de Rivière-du-Loup Jean D’Amour était le conférencier invité en fin de semaine à Saint-Mathieu-de-Rioux lors d'une rencontre où a été présentée la «nouvelle image» de la MRC des Basques: «Le Parc naturel Mer, Terre et Monde n’est plus, on passe maintenant en mode action avec l’Écosociété Les Basques.» Dans une écosociété, on valorise les ordures (voir l'annonce récente à Rivière-du-Loup). «Motivateur...
      Selon un article d'Infodimanche.com daté d'aujourd'hui, l'ex-lobbyiste et député libéral de...
      0 réactions | 0 votes
    • Gagnon-Tremblay répond à Bachand

      Ce matin, à l'entrée du conseil des ministres, il fallait entendre Monique Gagnon-Tremblay, présidente du Conseil du trésor, contredire son collègue Raymond Bachand, ministre des Finances, qui nous a dit plus tôt cette semaine que «la finalité, ce n'est pas d'équilibrer le budget. La finalité, c'est d'être heureux comme peuple». (Une vidéo est disponible ici) Réponses de MGT, parfois surnommée «Mon trésor»:«L'équilibre budgétaire, c'est important» ; «On ne peut pas recevoir [des services]...
      Ce matin, à l'entrée du conseil des ministres, il fallait entendre Monique Gagnon-Tremblay,...
      0 réactions | 0 votes
    • Oubliez «l'équilibre budgétaire». L'objectif, c'est «d'être heureux»!

      Le discours politique évolue vite, c'est le moins qu'on puisse dire:• Premier acte, début août : congrès de la Commission jeunesse du Parti libéral. Extrait d'un reportage : «Les jeunes libéraux ont voté pour la hausse des tarifs des services publics afin d'assurer un retour à l'équilibre budgétaire. Des propositions que se garde d'appuyer ouvertement le premier ministre Jean Charest, qui ne leur ferme pas pour autant la porte.» Jean Charest a assuré que «le retour à l'équilibre budgétaire...
      Le discours politique évolue vite, c'est le moins qu'on puisse dire:• Premier acte, début août :...
      0 réactions | 0 votes
    • Chassé du Quotidien, Brassard devient blogueur

      Depuis qu'il n'a plus à respecter une ligne de parti, l'ancien ministre péquiste Jacques Brassard est devenu un franc-tireur conservateur, anti-écolo et... critique de Paul Desmarais (voir plus bas). Le polémiste vient même d'en perdre sa chronique au Quotidien de Chicoutimi, propriété de Gesca, avec qui il collaborait depuis près de six ans. Voici comment il explique son départ : «Le 22 octobre dernier, au lendemain d’une chronique sur le sous-pontife verdoyant, Steeven [sic] Guilbeault,...
      Depuis qu'il n'a plus à respecter une ligne de parti, l'ancien ministre péquiste Jacques Brassard...
      0 réactions | 0 votes
    • Dure première pour Gérard Deltell

      EN DIRECT DU SALON BLEU : Le nouveau chef de l'ADQ a posé deux questions tout à l'heure et n'a pas vraiment été pris au sérieux par la chambre. Dans sa première, il a parlé, illustrant le tout avec force gesticulations, d'un «triangle curieux», PLQ, PLC (?) et FTQ, qui refusait une enquête publique sur la construction. Dans sa deuxième question, il a lancé que de refuser une enquête publique est «aussi incroyable... que de vouloir imposer la loi 101 dans les cégeps», tentant de faire une...
      EN DIRECT DU SALON BLEU : Le nouveau chef de l'ADQ a posé deux questions tout à l'heure et n'a pas...
      0 réactions | 0 votes
    • Le «petit ministre» fait la «sale job»... et ça vire au bordel

      EN DIRECT DU PARLEMENT : On parle souvent de périodes de «questions». On comprend ce matin pourquoi, il y a quelques années, on a ajouté «et de réponses orales». Car parfois, le gouvernement veut éviter de donner des réponses et pour ce faire, se met à poser des questions à son tour. Ce matin, c'est le ministre Claude Béchard qui s'est levé en réponse aux premières questions de Pauline Marois. Il n'a pas du tout abordé le sujet de la question, soit le rapport accablant du Vérificateur...
      EN DIRECT DU PARLEMENT : On parle souvent de périodes de «questions». On comprend ce matin...
      0 réactions | 0 votes
    • Déluge de mots interdits au Salon bleu

      EN DIRECT DU PARLEMENT : Période de questions houleuse, ce matin, en chambre. La raison? Le dépôt du rapport du Vérificateur général, qui s'est penché sur le dossier le plus chaud de l'heure, l'attribution de contrats dans le merveilleux monde des Transports. Les parlementaires étaient déchaînés et dans ce temps-là, les mots interdits par le règlement fusent. Pauline Marois demande la démission de deux ministres. Jacques Dupuis réplique: «La chef de l'opposition, dans son préambule, dit...
      EN DIRECT DU PARLEMENT : Période de questions houleuse, ce matin, en chambre. La raison? Le dépôt...
      0 réactions | 0 votes
    • «Redressement de projets» pour Bolduc

      EN DIRECT DU PARLEMENT : Saviez-vous qu'il existe des conseillers en «redressement de projet»? Eh oui, et le ministère de la Santé semble être à la recherche d'un tel «redresseur» dans l'épineux Dossier santé Québec, selon ce que le député péquiste Bernard Drainville a soulevé tout à l'heure à la période de questions. Le redresseur de torts informatiques semble bien gagner sa vie : «M. André Simard a reçu, jusqu'à maintenant, 925 000 $ pour divers contrats de services, un autre contrat de...
      EN DIRECT DU PARLEMENT : Saviez-vous qu'il existe des conseillers en «redressement de projet»? Eh...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.