Le doux son du sport

Reproche est souvent fait aux joueuses de tennis d'en mettre un peu en matière de hurlements lorsque vient le moment de frapper la balle.

On comprend la critique lorsqu'on assiste à un match entre deux des grandes spécialistes de la chose, Maria Sharapova et Michelle Larcher De Brito, qui s'affrontaient à Wimbledon mercredi.
1 commentaire
  • Michel Bouchard - Inscrit 26 juin 2013 17 h 07

    Ah, ce doux chant mélodieux ......Elles le font peut-être exprès aussi.