glutiche, n.

Individu-e qui s'évertue à essayer d'ouvrir une porte en la poussant alors qu'il est écrit «Tirez» en grosses lettres dessus. Johan-Lionel gaspilla un bon 10 secondes de sa vie en se comportant en glutiche à l'entrée de l'immeuble où il allait pourtant faire des choses très importantes. CONTR. Tlugiche, Individu-e qui s'évertue à essayer d'ouvrir une porte en la tirant alors qu'il est écrit «Poussez» en grosses lettres dessus.


5 commentaires
  • Marc Perron - Inscrit 19 avril 2012 14 h 30

    Demande de précisions

    Le G de glutiche étant un G dur, j'euse eû tendance à l'antonymer dans la forme plus répandue de tluguiche du fait que le G dans tlugiche, de par sa précédence à l'I qui s'y trouve, est un G mou, quoique...

    • M. Miclot - Inscrit 20 avril 2012 06 h 43

      effectivement c'un G dur mais aspiré car le mot vient du serbo-croate , langue aspirante par essence.

    • Michel Bouchard - Inscrit 20 avril 2012 11 h 03

      Que ceux qui ne l'ont jamais été glutiche , lève la main...Pas beaucoup de mains vont se levés.

  • Guillaume Pelletier - Inscrit 23 avril 2012 07 h 36

    Grutiche

    Individu-e qui s'évertue à tourner une poignée de porte dans tous les sens sans parvenir à l'ouvrir. Edwige passa trois minutes à faire le grutiche avant de sortir de la salle de bain, tout en se jurant pour une énième fois de réparer cette foutue poignée de porte.

  • richardle - Abonné 25 avril 2012 09 h 19

    Qui?

    Vous avez donné la définition de la ministre Beauchamps?
    Richard Lépine