Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    C'était bien mieux dans le temps Il est paradoxal qu'un outil aussi postmoderne que le blogue serve à diffuser une certaine nostalgie? Pas grave, on s'assume. Jean Dion, irrécupérable supporter du passé, se penche sur le temps qui fuit, inexorablement.

    La crainte de l'ours

    Les séries éliminatoires pour l'obtention de la vénérable Stanley commencent ce soir, et la plus attendue du premier tour est celle mettant aux prises les Penguins de Pittsburgh et les Flyers de Philadelphie.

    Deux équipes du même État, qui se détestent royalement et qui l'ont prouvé dans des affrontements musclés en fin de saison régulière. L'attaquant des Flyers Scott Hartnell est même allé jusqu'à prédire un «bain de sang».

    On surveillera notamment le travail du gardien Ilya Bryzaglov, cette drôle de bibitte dans le monde du hockey qui lit les philosophes grecs et éemt des propos sur le sens de l'univers.

    Cette semaine, Bryzgalov a remis ça lorsqu'on lui a demandé ce qu'il craignait chez les Penguins. Il a répondu que ce dont il avait peur, ce n'était pas des pingouins, mais des... ours en forêt.

    On se demande bien ce qu'il répondra si jamais les Flyers croisent le chemin des Bruins, qui ne sont que des oursons en forêt mais quand même...













    Envoyer
    Fermer