Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    La p'tite biblio C'est l'histoire d'une petite bibliothèque sauvage installée devant une porte. Des feuilles, des bouquins y sont laissés puis voyagent, épiés par la propriétaire de cet «hôtel de passe» pour mots. En découlent d'autres histoires, de voisinage celles-là, que vous raconte ici Catherine Lalonde.

    Archives de septembre 2015 Flux RSS du blogue La p'tite biblio

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Le <em>mash-up</em>, l’aplatissement des valeurs esthétiques que peut produire la démocratisation de la culture seraient-il compensés par une circulation des œuvres si, par exemple, Julie Snyder parlait dans les médias de <em>Thérèse pour joie et orchestre</em> (Boréal), de feue la poète Hélène Monette? <br />

      Julie Snyder pour joie et orchestre

      27 septembre 2015 15h12 | Catherine Lalonde | La p'tite biblio
      Les livres qui se posent dans la p’tite bibliothèque et en repartent — bande dessinées, vieux San Antonio, formats poche, romans neufs impeccables, torchons mille fois surlignés, revues, classiques, oeuvres de philo et de psychopop — sont les notes d’une étrange partition, très baroque tant s’y retrouvent tous les styles, tous les goûts, tous les genres. Parfois, je crois y lire un code secret. En trouvant un livre qu’il me fait vraiment plaisir de voir là, je tente de deviner s’il y a été...
      Les livres qui se posent dans la p’tite bibliothèque et en repartent — bande dessinées, vieux San...
      1 réaction | 17 votes
      Une nouvelle voisine s'est affichée en plein coeur de la p'tite biblio.

      Une nouvelle p'tite voisine

      19 septembre 2015 16h18 | Catherine Lalonde | La p'tite biblio
      Une nouvelle p'tite voisine est venue s'afficher — concurrence déloyale? ciblage marketing parfait? — en plein coeur de la p'tite biblio.
      Une nouvelle p'tite voisine est venue s'afficher — concurrence déloyale? ciblage marketing parfait? — en plein coeur de la p'tite biblio.
      1 réaction | 3 votes
      Les migrations qui passent par la p’tite biblio sont faites de toutes eaux.

      Les hommes qui ne lisent pas sont dangereux

      11 septembre 2015 16h37 | Catherine Lalonde | La p'tite biblio
      Ai-je été élevée dans l’amour des livres ? Si oui, ce fut dans un amour outrageant, tel celui de ma grand-mère martyrisant sa Pléiade — remontons un peu dans le temps, circa 1985, c’était encore le nec plus ultra, le Livre + —, cornant les pages, surlignant ses vers préférés d’Éluard à grands traits de crayon plomb. L’objet n’était pas sacré. Il semblait même gagner en valeur s’il portait des traces de lectures, soient-elles violentes : taches de café, de vin, tranche fendue, empreintes...
      Ai-je été élevée dans l’amour des livres ? Si oui, ce fut dans un amour outrageant, tel celui de ma...
      3 réactions | 34 votes
      • photo
      Photo prise par Sakiko Nomura, tirée de sa série «Naked Time», 1997

      «Full-frontal male nudity» («Royale flush»)

      3 septembre 2015 16h45 | Catherine Lalonde | La p'tite biblio
      Je ne m’intéresse au poker que de manière anecdotique. Dans la salle d’attente du dentiste, je préférerai, plutôt que de feuilleter un Vogue automne 2008 où s’étalent des gamines à pleine page, le zieutage d’un tournoi diffusé sur un poste télé obscur, ébahie par le contraste entre le rythme de montage hyperserré pour présenter les joueurs et le suspens de la lenteur du jeu, musique dramatique et caméra sous cartes pour espionner les mains.   Des années à jouer seule, enfant, dans la...
      Je ne m’intéresse au poker que de manière anecdotique. Dans la salle d’attente du dentiste, je...
      0 réactions | 8 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.